Alberto Ríos

poète américain
Alberto Ríos
Alberto rios 3334.JPG
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Alberto Álvaro Ríos
Nationalité
Formation

1975, Bachelor of Arts, université de l'Arizona

1979, Master of Fine Arts, université de l'Arizona
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Academy of American Poets
Mouvement
postmodernisme
Distinction
Œuvres principales

The Dangerous Shirt, The Theater of Night, The Smallest Muscle in the Human Body,

Whispering to Fool the Wind

Alberto Ríos, (Alberto Alvaro Ríos) est né le 1952 à Nogales dans l'État de l'Arizona (États-Unis), est un poète, écrivain et professeur d'université américain. En 2013, Ríos est nommé pour le premier poste de Poète lauréat de l'Arizona[1],[2].

En 2014 il est élu Chancelier de l'Academy of American Poets[3]. Depuis 2017 il est directeur du Virginia G. Piper Center for Creative Writing de l'université d'État de l'Arizona[4] où il enseigne depuis 1982. 

BiographieModifier

Alberto Rios est né d'un père mexicain, Alberto Alvaro Ríos, un juge, et d'une mère anglaise, Agnes Fogg Ríos, une infirmière. Enfant, il a reçu le surnom de Tito, diminutif de Alberto. Sa famille était celle de conteurs, contes qui l'ont initié à la poésie.

Après ses études secondaires, Alberto Rios entrera à l'université d'État de l'Arizona où il obtiendra son Bachelor of Arts en 1974 puis son Master of Fine Arts en 1979. Il devient professeur de littérature anglaise à l'université d'État de l'Arizona en 1982.

Depuis 1981, quand il a reçu le prix Walt Whitman de l'Academy of American Poets pour Whispering Fool the Wind (publié en 1982), Alberto Ríos a pris un rôle important sur scène de la littérature américaine[5]. Ríos a été présenté comme étant le poète baroque du Sud - Ouest des USA, comme la voix poétique la plus éloquente et la plus lyrique de la langue américaine dans les années 1980, comme le poète le plus techniquement sophistiqué et complexe des régions frontalières, comme Lorna Dee Cervantes[6] et Gary Soto[7]. Peu importe la façon dont ces évaluations peuvent sembler exagérées, Ríos est sûrement l' une des principales voix de l'ère postmoderniste[8].

À côté de ses poèmes Ríos s'est fait également connaître par ses nouvelles lyriquement éblouissantes.

ŒuvresModifier

PoésieModifier

  • A Small Story about the Sky, éd. Copper Canyon Press, 2015[9],
  • The Dangerous Shirt, éd. Copper Canyon Press, 2009[10],
  • The Theater of Night, éd. Copper Canyon Press, 2006[11],
  • The Smallest Muscle in the Human Body, éd. Copper Canyon Press, 2002[12],
  • Teodora Luna’s Two Kisses, éd. W. W. Norton, 1990[13],
  • The Lime Orchard Woman, éd. Sheep Meadow Press, 1988[14],
  • Five Indiscretions, éd. Sheep Meadow Press, 1985,
  • Whispering to Fool the Wind, éd. Sheep Meadow Press, 1982.

NouvellesModifier

  • The Curtain of Trees : Stories, éd. University of New Mexico Press, 1999, 
  • Pig Cookies and Other Stories, éd. Chronicle Books, 1995,
  • The Iguana Killer: Twelve Stories of the Heart, éd. Blue Moon and Confluence Press, 1984.

EssaisModifier

  • Capirotada: A Nogales Memoir, éd. University of New Mexico Press, 1999.

Prix et distinctionsModifier

BibliographieModifier

  • Stories of the Heart, Stories of the Sky: A conversation with Arizona Poet Laureate Alberto Ríos, interview menée par Seth Muller pour "l'Arizona Daily Sun", 2015[20],
  • Say the Life in the Poem: Alberto Álvaro Ríos reflects on Poetry Out Loud, interview pour "l'Arizona Commission on the Arts, 2015[21],
  • Arizona poet laureate Alberto Rios proves he is master of metaphor, par Arlice Davenport pour le Wichita Eagle, 2015,
  • Arizona's First Poet Laureate Alberto Rios on His New Title, par Deborah Sussman pour le Phoenix New Times, 2013,
  • Poetry Pairing | ‘A Small Story about the Sky’ par Shannon Doyne pour le New York Times, 2013[22],
  • A Thumb and a Wisp of Steam, interview menée par Leslie A. Wootten pour la Bloomsbury Review, 2011[23],
  • Alberto Rios, interview menée par Elizabeth Kadetsky pour la Superstition Review, 2010[24],
  • Alberto's World, par Jerry Johnston pour le Deseret News, 1993[25].

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. (en-US) « Alberto Ríos », sur Poetry Foundation, (consulté le 6 septembre 2017)
  2. (en) « UA Alumnus Named Arizona's First Poet Laureate », UANews,‎ aug. 19, 2013 (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  3. (en) aapone, « chancellors », sur chancellors, (consulté le 6 septembre 2017)
  4. (en) Anonymous, « Alberto Rios », Department of English,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  5. (en) « Alberto Ríos named Arizona’s first poet laureate », azcentral.com,‎ mon aug 19, 2013 5:15 pm (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  6. (en-US) « Lorna Dee Cervantes », sur Poetry Foundation, (consulté le 6 septembre 2017)
  7. (en-US) « Gary Soto », sur Poetry Foundation, (consulté le 6 septembre 2017)
  8. « Alberto Álvaro Ríos », sur www.public.asu.edu (consulté le 6 septembre 2017)
  9. (en-US) « A Small Story About the Sky by Alberto Rios », The Rumpus.net,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  10. (en) « The Dangerous Shirt, poems by Alberto Ríos (Copper Canyon) | On the Seawall: A Literary Website by Ron Slate (GD) », sur www.ronslate.com (consulté le 6 septembre 2017)
  11. « The Theater of Night », sur The New Yorker (consulté le 6 septembre 2017)
  12. (en) « The Smallest Muscle in the Human Body », sur medhum.med.nyu.edu (consulté le 6 septembre 2017)
  13. (en-US) « Teodoro Luna's Two Kisses by ALBERTO RIOS », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  14. (en) « Fiction Book Review: The Lime Orchard Woman: Poems by Alberto Rios, Author Sheep Meadow Press (94p) », PublishersWeekly.com,‎ reviewed on: 12/01/1988 release date: 12/01/1988 (ISBN 978-0-935296-77-8, lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  15. (en-US) « WLA Awards «  Western Literature Association », sur www.westernlit.org (consulté le 6 septembre 2017)
  16. (en-US) « Past Honorees » Arizona Citizens for the Arts », Arizona Citizens for the Arts,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  17. (en-US) « John Simon Guggenheim Foundation | Alberto Alvaro Ríos », sur www.gf.org (consulté le 6 septembre 2017)
  18. (en) aapone, « Walt Whitman Award », sur Walt Whitman Award, (consulté le 6 septembre 2017)
  19. (en) « Writing america »
  20. (en) Seth Muller, « Stories of the Heart, Stories of the Sky: A conversation with Arizona Poet Laureate Alberto Ríos », Arizona Daily Sun,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  21. (en-US) « Say the Life in the Poem: Alberto Álvaro Ríos reflects on Poetry Out Loud - Arizona Commission on the Arts », Arizona Commission on the Arts,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  22. Shannon Doyne, « Poetry Pairing | 'A Small Story about the Sky' », sur The Learning Network, (consulté le 6 septembre 2017)
  23. (en-US) « A Thumb and a Wisp of Steam | The Bloomsbury Review Blog », sur www.bloomsburyreview.com (consulté le 6 septembre 2017)
  24. (en) « Alberto Rios | Superstition Review », sur superstitionreview.asu.edu (consulté le 6 septembre 2017)
  25. (en) « ALBERTO'S WORLD: BEHIND HISPANIC POET'S WORDS IS A UNIVERSE. », DeseretNews.com,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)