Alberti (Buenos Aires)

établissement humain en Argentine

Alberti
Alberti (Buenos Aires)
Vue sur le Palais Municipal et place General José Arias
Administration
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Province Buenos Aires
Partido Alberti
Maire Germán Lago (PJ-FdT)
Code postal B6634
Indicatif téléphonique 02346
Démographie
Gentilé Albertino
Population 8 260 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 35° 01′ sud, 60° 16′ ouest
Altitude 38 m
Divers
Fondation
Fondateur Andrés Vaccarezza
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Argentine
Voir sur la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Alberti
Géolocalisation sur la carte : Buenos Aires
Voir sur la carte topographique du Buenos Aires
City locator 14.svg
Alberti

Alberti est une ville dans la province de Buenos Aires, chef-lieu du partido d'Alberti, en Argentine.

GéographieModifier

Alberti se trouve dans la pampa de Buenos Aires et se situe à 180 km au sud-ouest de la capitale argentine. Le Río Salado passe au sud d'Alberti. Les méandres du fleuve créent, au sud de la ville, des étendues d'eau et des marais.

TransportsModifier

La ville est reliée à Buenos Aires et Santa Rosa par la route nationale 5. La gare de la ville est desservie par le Chemin de fer Domingo Faustino Sarmiento (ligne Once-Santa Rosa-Toay), la reliant à Bragado et Buenos Aires.

ToponymieModifier

Le toponyme Alberti vient du nom de Manuel Alberti.

HistoireModifier

Le territoire actuel d'Alberti était frontalier entre les espagnols et les Amérindiens durant la période coloniale. C'est en 1870 qu'Andrés Vaccarezza, immigrant de Gênes, acquiert des terrains près du Río Salado. Lors de l'inauguration de la ligne Chivilcoy-Bragado est créée la gare Andrés Vaccarezza, autour de laquelle la ville se développera. Andrés Vaccarezza décide de fonder la ville le [1], avec comme base un plan hippodamien. La ville nouvelle deviendra chef-lieu du partido d'Alberti lors de sa création, le [2].

Population et sociétéModifier

La ville comptait 8 260 habitants en 2010, ce qui représente un accroissement par rapport aux 7 493 habitants recensés en 2001.

Alberti dispose d'un hôpital municipal et de nombreuses écoles et établissements d'enseignement. On trouve une église catholique à Alberti, placée sous le vocable de Nuestra Señora del Rosario (Notre-Dame du Rosaire).

ÉconomieModifier

L'économie d'Alberti est surtout basée sur l'agriculture et l'élevage, néanmoins, une petite zone industrielle planifiée se trouve sur le territoire de la ville.

SportsModifier

On trouve un complexe sportif au nord de la ville.

FootballModifier

On trouve deux clubs de football à Alberti : le Club Atlético La Candelaria et le Club San Lorenzo. Chacun possède son stade.

Culture et loisirsModifier

On trouve deux musées à Alberti :

  • le musée d'Andrés Vaccarezza El Molino, ancienne maison du fondateur de la ville,
  • le musée d'Art contemporain Raúl Lozza.

Lieux et monumentsModifier

  • Palacio Municipal d'Alberti, réalisé par Francisco Salamone.
  • Parc Municipal General San Martín, au nord de la ville.
  • Église Nuestra Señora del Rosario (Notre-Dame du Rosaire).
  • Les places Las Americas et General Arias.

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Création du partido d'Alberti qui dépendait antérieurement de Chivilcoy », sur www.archivoliterariochivilcoy.com, 2008? (consulté le ).
  2. (es) José Inocencio Arias, « Archive loi no 3237 de Buenos Aires », sur normas.gba.gob.ar, (consulté le ).

Liens externesModifier