Albert IV d'Anhalt-Köthen

Albert IV d'Anhalt-Köthen
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Elisabeth Gräfin von Henneberg-Schleusingen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfants

Albert IV d'Anhalt-Köthen (mort à Coswig le , fut un prince allemand de la maison d'Ascanie corégent de la principauté d'Anhalt-Zerbst jusqu'en 1396 quand il devient le premier souverain de la principauté d'Anhalt-Köthen.

BiographieModifier

Albert IV est le second fils de Jean II d'Anhalt-Zerbst et de son épouse Elisabeth, fille de Jean Ier, comte de Henneberg-Schleusingen. En 1382, à la mort de leur père, Albert hérite de la principauté d'Anhalt-Zerbst conjointement avec ses frères Sigismond Ier et Valdemar III. Après le décès de Valdemar en 1391, Albert et Sigismond deviennent seuls corégents. Destiné à l'Église dès son jeune âge Albert est fait chanoine de la cathédrale de Magdebourg en 1392.

Cinq ans après la disparation de Valdemar III en 1396, les deux frères Sigismond et Albert décident d'un accord pour une division formelle de leurs possessions patrimoniales dans la principauté d'Anhalt-Zerbst. Comme « Seigneur de Köthen », Albert prend possession de la cité de Köthen dont il fait sa résidence principale et la capitale de la nouvelle principauté créée. Peu après il résigne toutes ses fonctions ecclésiastiques afin de pouvoir se marier et d'avoir des héritiers pour ses domaines.

Albert IV lors d'une razzia capture le bétail de sujets du archidiocèse de Magdebourg. L'archevêque Günther II de Schwarzburg (1403-1445) engage une véritable guerre contre lui et son frère pour en obtenir la restitution. Le conflit dure trois ans et ne termine qu'en 1407 que par un accord négocié par le duc de Brunswick. En 1413 Albert reçoit d'une certain Robert de Schierstedt le château de Dorneburg sur la Saale près de Zerbst. Il est également le suzerain de celui de Roßlau sur la Mulde pour lequel l'abbesse de Quedlinbourg lui rend l'hommage en 1415. Albert et Sigismond comme représentant de la maison d'Ascanie émettent des prétentions à l'Électorat de Brandebourg. Ils n'y renoncent qu'en 1417 après le paiement d'une compensation financière de 60.000 florins par le nouveau Prince électeur le burgrave de Nuremberg Frédéric de Hohenzollern [1].

Albert IV meurt à Coswig le [2].

Unions et postéritéModifier

Avant 1398 Albert épouse Elisabeth (morte après ), fille de Gebhard III, Comte de Mansfeld. Ils ont six enfants:

Avant le Albert épouse en secondes noces Elisabeth (d. 1452), fille de Gebhard XI, Comte de Querfurt et veuve de Conrad (ou Kurt) de Hadmersleben, seigneur d'Egeln. Ils ont trois enfants:

  • Albert VI.
  • Sophie, épouse Gunther VI de Barby, Comte de Mühlingen.
  • Dietburge (morte jeune).

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Albert IV, Prince of Anhalt-Köthen » (voir la liste des auteurs).

Article connexeModifier

BibliographieModifier

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, Israël, réédition 1966 éditions Brill Leyde , volume 3 publié en 1890-1893, chapitre VIII « Généalogie de la Maison d'Anhalt, II » et tableau généalogique n° 126.