Ouvrir le menu principal

Albert Ayguesparse

écrivain et poète belge
Albert Ayguesparse
Naissance
Bruxelles
Décès (à 96 ans)
Bruxelles
Activité principale
écrivain, poète
Distinctions
prix Victor-Rossel
Auteur
Genres
poésie, nouvelle, roman, littérature prolétarienne

Compléments

Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique

Albert Ayguesparse (né Albert Jean Clerck le à Saint-Josse-ten-Noode et mort le )[1] est un poète et écrivain belge.

Sommaire

BiographieModifier

Albert Ayguesparse devient instituteur[2] à Forest en 1919, commune ou il enseignera, à l'école n°3[3], jusqu'en 1953. Il eut pour élèves : Fernand Verhesen, Alain Bosquet ou Hubert Nyssen[4]. À partir de 1923, il s’investit dans la littérature[5].

En 1945, il fonde avec Pierre-Louis de Muyser et Joseph Bracops la revue Marginales, dont il assurera la direction jusqu’en 1990[6].

Membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique du 10 février 1962 au 28 septembre 1996[7], Albert Ayguesparse reçoit de nombreux prix et récompenses, dont, en 1996, le prix quinquennal de littérature de la Communauté française de Belgique pour l’ensemble de sa carrière.

Il a vécu toute sa vie au 118 de la rue Marconi à Forest. Une plaque commémorative rappelle sa présence en ce lieu[8].

Un timbre créé par Calisto Peretti a été édité à son effigie par la Poste belge en 2001[9].

ŒuvresModifier

  • Neuf offrandes claires, poèmes, Magniette, Bruxelles, 1923.
  • Machinisme et culture, essai, Valois, Paris, 1931.
  • Derniers feux à terre, poèmes, chez l’auteur, Bruxelles, 1931.
  • Aube sans soutiers, poèmes, l’Eglantine, Paris-Bruxelles, 1932.
  • Magie du capitalisme, essai, Labor, Bruxelles, 1934.
  • Prometteurs de beaux jours, poèmes, Labor, Bruxelles, 1935.
  • Poème pour trois voix, poèmes, Labor Bruxelles, 1935.
  • La Mer à boire, poèmes, Soutes, Paris, 1937.
  • La Main morte, roman, Éd. Lovanis, Louvain, 1938.
  • D’un jour à l'autre, roman, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1940.
  • L’Heure de la vérité, roman, Julliard, Paris, 1947 (à propos d'une famille de Cahors).
  • Notre ombre nous précède, roman, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1953.
  • Une génération pour rien, roman, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1954.
  • Langage, Encre couleur de sang (1957)
  • Le Vin noir de Cahors, poèmes, Pierre Seghers, Paris, 1957.
  • Le Mauvais âge, roman, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1959.
  • Poèmes 1923-1960, poèmes, préface d’Alain Bosquet, Ed. Universitaires, Paris, 1961.
  • Selon toute vraisemblance, nouvelles, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1962.
  • Simon-la-bonté, roman, Calmann-Lévy, Paris, 1965.
  • L’Albatros a trois heures de retard, roman, Éd. Le Rail, Paris, 1967. Prix du Rail 1967. Prix Chatrian 1968.
  • Écrire la pierre, poèmes, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1970.
  • Le Partage des jours, nouvelles, Éd. Saint-Germain-des-Prés, Paris, 1971.
  • Les Armes de la guérison, poèmes, André De Rache, Bruxelles, 1973.
  • Pour saluer le jour qui naît, poèmes, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1975.
  • Obsolètes métaphores, poèmes, Marginales, Bruxelles, 1978.
  • Les Mal-Pensants, roman, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1979.
  • Arpenteur de l’ombre, poèmes, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1980.
  • Sur les brisants du siècle, poèmes, Cyclope-Dem, Bruxelles, 1980.
  • Lecture des abîmes, poèmes, Le Cormier, Bruxelles, 1987.
  • Les Déchirures de la mémoire, poèmes, Le Cormier, Bruxelles, 1989.
Publication posthume
  • Selon toute vraisemblance, nouvelles, préface de Jean-Luc Wauthier, Éd. de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique-Éd. Racines, coll. « Nouvelles complètes », Bruxelles, 2004.

Prix et récompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. La notice d'autorité de la BnF indique la date du 29 septembre et non du 28.
  2. « Maison de la poésie » (consulté le 5 avril 2018)
  3. « Altitude 100 - promenade » (consulté le 6 avril 2018)
  4. « Réception de Jacques De Decker », sur https://www.arllfb.be, (consulté le 20 février 2019), p. 4
  5. « http://www.servicedulivre.be/fiches/a/ayguesparse.htm », Service du livre luxembourgeois.
  6. Notice d’autorité de la Bibliothèque nationale de France.
  7. « Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique » (consulté le 4 avril 2018)
  8. « Inventaire du patrimoine » (consulté le 5 avril 2018)
  9. « Belgian stamps » (consulté le 10 avril 2018)

Liens externesModifier