Albert-François de Moré de Pontgibaud

Albert-François de Moré, comte de Pontgibaud, né en 1754 et mort le à Trieste, est un militaire et homme d'affaires français.

Albert-François de Moré de Pontgibaud
Albert-Francois More Pontgibaud.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités
Fratrie
Enfant
Autres informations
Propriétaire de
Arme
Grade militaire
Distinction

BiographieModifier

Albert-François de Moré de Pontgibaud est le fils de César de Moré de Pontgibaud (1703-1788), mousquetaire et chevalier de Saint Louis, et de Julie d'Irumberry de Salaberry (1730-1769). Cousin germain de Charles-Marie d'Irumberry de Salaberry, il est le frère de Charles Albert de Moré de Pontgibaud et le père d'Armand de Moré de Pontgibaud.

Dès l'âge de 14 ans, il obtient une charge de mousquetaire noir (donc dans la deuxième compagnie).

Il est capitaine au régiment d'Infanterie-Blaisois, puis le major en second du régiment de Dauphiné-Infanterie. Il devient colonel et chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

Il est désigné par le duc d'Orléans pour présider à sa place la séance d'ouverture de l'assemblée des États de la noblesse d'Auvergne, le à Riom.

Le , il quitte l'Armée de Condé.

Il s'installe à Lausanne et se lance avec succès dans le commerce de la broderie, qu'il vend jusqu'aux foires de Leipzig ou de Francfort. Il choisit alors de se faire appeler Joseph La Brosse pour toutes ses activités commerciales.

Le , il obtient l'autorisation de se rendre de Constance à Trieste où il établit sa maison de commerce. Dès le suivant, il y acquiert l'entrepôt de la Dogana Vecchia (la Vieille Douane).

Notes et référencesModifier