Alban Ivanov

acteur et humoriste français

Alban Ivanov est un humoriste, comédien et improvisateur français, né le à Narbonne[1].

Alban Ivanov
Description de l'image Alban Ivanov.jpg.
Nom de naissance Alban Maurice Igor Yvinaï Juvénal Ivanov
Naissance (39 ans)
Narbonne
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur, Humoriste
Films notables Les Mythos
Le Sens de la fête
Le Grand Bain
Walter
Inséparables

Biographie

modifier

Jeunesse

modifier

D’origine russe, Alban Ivanov est né le à Narbonne[2].

Alban Ivanov est formé à l’improvisation théâtrale par Alain Degois dans la compagnie Déclic Théâtre, il abandonne rapidement les bancs du collège pour se lancer dans la comédie[3].

Début sur scènes et à la télévision (2002-2010)

modifier

Alban Ivanov fait ses débuts artistiques avec la Ligue d'improvisation des Yvelines en 1997 à Fontenay-le-Fleury. Il rejoint ensuite la troupe Trait d'Union en 2002, puis se produit sur scène dans le duo Not mo Molière de Djemel Barek en 2005, puis dans Famille de stars en 2006 et L'Avare de Molière en 2008.

En parallèle, il apparaît dans des films publicitaires pour AOL, Bouygues Telecom et Eco-Emballages, dans les séries télévisées Âge sensible (2002), L'Instit (2003), Franck Keller (2004), Central Nuit (2004), Ma terminale (2004), Kali (2005), SOS 18 (2008), et dans les téléfilms Un été amoureux (2002), L'Un contre l'autre (2004) et Trois femmes… un soir d'été (2005)[4].

Dès 2004, il apparaît à l’affiche de nombreux collectifs (comme Les Soirées Cecilia ou La Famille), s’exerce à la comédie de boulevard aux côtés de Brigitte Fossey et de Philippe Khorsand (Famille de stars) et joue des sketches sur des scènes de l’humour parisien (Le Gymnase, Le Bataclan, Les Blancs Manteaux, le Casino de Paris, l'Olympia, Le Réservoir, Le Prenzo).

En 2008, il devient le héros d’une mini-série humoristique sur France 4, Dur dur d’être le fils de…, dans laquelle il moque les célébrités[5]. Cette même année, Grand Corps Malade lui confie le rôle de maitre de cérémonie et entertainer dans le cabaret urbain Ça peut chémar sur Canal+, aux côtés d’artistes tels qu'Oxmo Puccino, Charles Aznavour ou Soprano.

Ses interprétations décomplexées sont rapidement remarquées par Jamel Debbouze qui lui confie, dès la rentrée 2009, l’animation hebdomadaire de la scène ouverte du Jamel Comedy Club et celle des Jam Sessions (où il accueille des stars telles que 50 Cent ou Mika). La même année, en binôme avec Issa Doumbia, il devient présentateur vedette sur Canal Street, la chaine des cultures urbaines du Groupe Canal+, pour laquelle il écrit et interprète de nombreux sketches[6].

Premiers rôles au cinéma et spectacles (2011-2016)

modifier

En 2011, Alban Ivanov fait de multiples apparitions à la télévision (notamment le SAV des émissions d’Omar et Fred et Bref) et signe pour un premier rôle au cinéma dans Les Mythos[7], où il incarne l'idiot des trois copains de banlieue devenus gardes du corps d'une jeune héritière belge. Il fait ainsi équipe avec Ralph Amoussou et William Lebghil autour de Stéphanie Crayencour[8].

En 2012, il joue son tout premier one-man-show, baptisé Alban Ivanov et les autres[9].

Variant les supports, Alban Ivanov connaît le succès en 2015 avec son one-man-show déjanté Élément perturbateur, où il s'amuse des difficultés du quotidien en interprétant des personnages infréquentables. La même année, il participe à La Petite Histoire de France créée par Jamel Debouzze[10]. Dans ce programme revisitant avec humour plusieurs moments clés de notre Histoire, l'humoriste campe François d'Arc, cousin de Jeanne d'Arc[11].

Il enchaîne les petits rôles, dans La Marche (2013) avec Jamel Debbouze et Charlotte Le Bon ou Belle comme la femme d'un autre (2014) avec Audrey Fleurot. Il participe également au clip de Lartiste en featuring avec Awa Imani : Chocolat (2016)[12].

En 2016, il intègre l'équipe de chroniqueurs de La Cour des grands, l'émission de l'après-midi d'Alessandra Sublet sur Europe 1[13].

Depuis 2017

modifier

Son premier rôle important est dans Patients (2017) de Grand Corps Malade d'après son roman, où il joue un aide-soignant irrésistible. On le retrouve peu après dans deux autres grands succès : Le Sens de la fête (2017), de Olivier Nakache et Éric Toledano avec Jean-Pierre Bacri, puis Le Grand Bain (2018) de Gilles Lellouche.

Alban Ivanov a désormais accès aux premiers rôles, comme dans la comédie dramatique Les Bonnes intentions (2018) avec Agnès Jaoui ou la comédie Walter (2019). Et bien sûr dans La Vie scolaire (2019), le deuxième film de Grand Corps Malade et Medhi Idir, avec Zita Henrot. On le revoit dans Hors normes (2019) de Nakache et Tolédano avec Vincent Cassel et Reda Kateb, la comédie policière Inséparable (2019) avec Ahmed Sylla, puis la comédie Une belle équipe (2020) avec Kad Merad et Céline Sallette. Dans Lucky (2020), il partage l'affiche avec Michael Youn et Florence Foresti[14].

En 2019, il est choisi pour être la voix française de Pumbaa pour le film Le Roi lion avec son ami Jamel Debbouze qui donne sa voix à Timon[15].

Il est apparu dans la série Jusqu’à l’aube (2020), dans laquelle il vit une nuit blanche dans un monastère hanté[16].

En 2021, il est à l'affiche de la comédie d'action Le Dernier Mercenaire avec Jean-Claude Van Damme diffusé sur Netflix[17] suivie de Les Méchants[18].

En 2022, il est à l'affiche de plusieurs longs-métrages : Les Gagnants (13 avril), Les SEGPA (20 avril), Le Médecin imaginaire (27 avril), Les Folies fermières (11 mai), et également La Traversée, comédie qui sort au cinéma le 29 juin. La Traversée est le 3e film que réalise Varante Soudjian après Walter et Inséparables, deux comédies sorties en 2019[19]. En tout, Ivanov aura joué cette année dans 5 films qui n'auront pas franchi la barre des 400.000 spectateurs [20].

Filmographie

modifier

Cinéma

modifier

Télévision

modifier

Doublage

modifier

Spectacles

modifier

Émissions de télévision

modifier

  • 2008 : Wesh l'émission
  • 2014 : Les people passent le bac
  • 2014 : Les Duos impossibles de Jérémy Ferrari (1/2)

Distinctions

modifier

Notes et références

modifier
  1. « Alban Ivanov », sur tpa.fr.
  2. « Alban Ivanov », sur mediatheque.ville-grand-quevilly.fr.
  3. « Alban Ivanov », sur cinefil.com.
  4. « Gagnez vos places pour le spectacle D'alban Ivanov avec France Bleu Belfort Montbéliard », sur francebleu.fr.
  5. « DUR DUR D'ÊTRE LE FILS DE ! », sur olivchapelle.com.
  6. « Alban Ivanov », sur planetjamel.fr.
  7. « Les Mythos ... VIDEO avec le SAV », sur purebreak.com, .
  8. « "Les Mythos" : avenue Montaigne - Aulnay-sous-Bois, aller, retour », sur lemonde.fr, .
  9. « Alban Ivanov », sur allocine.fr.
  10. « La petite histoire de France : quels anachronismes contient la série ? », sur telestar.fr.
  11. « ALBAN IVANOV », sur allocine.fr.
  12. « ARTISTE : MATE SON CLIP AVEC AWA IMANI, CHOCOLAT… ET ALBAN IVANOV EN GUEST ! (CLIP) », sur raprnb.com.
  13. « La Cour des Grands, avec Alessandra Sublet : le programme de la semaine ! », sur europe1.fr, .
  14. « Alban Ivanov », sur purepeople.com.
  15. « LE ROI LION - Découvrez les voix françaises du film évènement de Jon Favreau. », sur newsroom.disney.fr, .
  16. « Alban Ivanov », sur ouest-france.fr.
  17. « LE DERNIER MERCENAIRE AVEC JEAN-CLAUDE VAN DAMME SUR NETFLIX : CRITIQUE ET BANDE-ANNONCE », sur sortiraparis.com, .
  18. « Les Méchants : une comédie bien mal nommée », sur cineserie.com, .
  19. « LA TRAVERSÉE, LA COMÉDIE AVEC ALBAN IVANOV ET LUCIEN JEAN-BAPTISTE : BANDE-ANNONCE ET INVITATIONS », sur sortiraparis.com, .
  20. FredericMignard, « Box-office français 2022 (exclusif) : notre cinéma est-il mort? », sur CinéDweller, (consulté le ).
  21. Laëtitia Forhan, « Les SEGPA : l'adaptation ciné de la web-série produite par Cyril Hanouna débarque au cinéma », sur allocine.fr, (consulté le ).

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :