Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Riou.
Alan Riou
Saint-Amand-les-Eaux - Paris-Roubaix juniors, 12 avril 2015, départ (A05).JPG
Alan Riou lors de Paris-Roubaix juniors 2015.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (22 ans)
LannionVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2010-2015Côte de Granit Rose
2016-2018Pays de Dinan
Équipes professionnelles
08.2017-12.2017Fortuneo-Oscaro (stagiaire)
2019-Arkéa-Samsic

Alan Riou, né le à Lannion, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Arkéa-Samsic.

Sommaire

BiographieModifier

Alan Riou nait le à Lannion, dans le département des Côtes-d'Armor. Il découvre le cyclisme durant son enfance, en allant regarder son père courir. Il commence cependant par pratiquer le football, puis l'athlétisme durant trois ans, avant de prendre sa première licence cycliste en première année minime (14 ans) en 2010, au club de Côte de Granit Rose[1]. Dès l'année suivante, il se montre prometteur en devenant champion de Bretagne dans sa catégorie[2] et comptabilise au total seize succès tout au long de l'année[3]. Pour son entrée dans les rangs cadets en 2012, il signe quinze victoires, puis s'impose à dix-sept reprises au cours de la saison 2013, prenant également la seconde place du championnat de France sur route cadets[4].

En 2014, il passe en catégorie junior (17/18 ans). Il remporte six courses en troisième catégorie, et termine troisième du Trophée Sébaco, cinquième de la Ronde des vallées et neuvième du championnat de France sur route. En première catégorie, il se classe septième de la Ronde du Viaduc. Ces bonnes performances lui permettent d'intégrer la BTWIN U19 Racing Team en 2015, structure visant à accompagner le développement sportif de jeunes coureurs. Durant sa dernière année dans la catégorie en 2015, il se distingue sur des épreuves du calendrier junior français, remportant une étape du Grand Prix Fernand-Durel et terminant deuxième du Trophée Sébaco, troisième de Kuurne-Bruxelles-Kuurne juniors, de la Ronde du printemps et de la Flèche plédranaise, quatrième de la Ronde des vallées, sixième du championnat de France sur route, septième d'Aubel-Thimister-La Gleize ou encore dixième de la Classique des Alpes. Au mois de septembre, le club de DN3 du Pays de Dinan annonce son arrivée au sein de son effectif à compter de la saison suivante[5].

Débutant la saison 2016 en deuxième catégorie[6], il s'adjuge le Critérium de Bricquebec au mois de juin, en dominant au sprint l'ancien champion de France amateurs Cédric Delaplace[7]. En juillet, il réalise deux podiums sur la Ronde finistérienne, avant de signer une belle performance sur le Kreiz Breizh Elites, en terminant troisième de la deuxième étape au terme d'un sprint massif. Deux mois plus tard, il s'impose sur le Grand Prix de la Tomate, dernière manche de la Coupe de France DN3, en réglant au sprint un petit groupe de sept coureurs comprenant notamment l'expérimenté Loïc Herbreteau[8].

Au cours de l'année 2017, le coureur breton décroche sa première victoire au mois de mars sur la Flèche d'Armor, qu'il conclut à la troisième place du classement général. Toujours au début du printemps, il prend la dixième place de la Flèche de Locminé, ainsi que la quatrième du Grand Prix U. Au Tour du Pays de Lesneven, il s'offre la dernière étape le jour de son anniversaire, et monte du même coup sur la troisième marche du podium final[9]. Deux semaines plus tard, il s'adjuge le classement général du Circuit du Mené, réservé aux coureurs de moins de 23 ans[10]. Après s'être classé septième du Tour de la Manche, il participe sous les couleurs d'une sélection régionale au Tour de Bretagne, où il figure dans un rôle d'équipier pour le leader Floriam Cam[11]. Le 11 juillet, la formation Fortuneo-Oscaro annonce qu'il sera stagiaire au sein de son équipe à compter du mois d'août[12]. Deuxième du Tour des Deux-Sèvres derrière son coéquipier Thibault Guernalec, il s'impose sur la Ronde du Viaduc, en alignant au sprint ses sept compagnons d'échappée[13]. Au mois d'août, il gagne une étape de l'Estivale bretonne et termine deuxième du classement général. Moins de deux semaines plus tard, il prend le départ du Tour de l'Avenir, avec l'équipe régionale de Bretagne. Pour ses débuts en tant que stagiaire chez Fortuneo-Oscaro, il se montre à son avantage dès sa première course, 6e du Grand Prix de la ville de Nogent-sur-Oise, avant de s'illustrer en Coupe de France, en montant sur la troisième marche du podium du Grand Prix d'Isbergues après une longue échappée[14],[15]. Satisfaits de son comportement, les dirigeants de Fortuneo lui font signer un premier contrat professionnel, prenant effet à compter de 2019[16]. En parallèle de sa carrière sportive, il obtient un diplôme en BTS électrotechnique[17].

En 2018, Alan Riou se montre tout d'abord à son avantage sur le Souvenir Louison-Bobet (5e), avant de décrocher sa première victoire au mois de mars sur le Circuit du Morbihan, où il devance l'ancien professionnel Julien Guay[18]. Deux semaines plus tard, il connait sa première sélection en équipe de France espoirs pour participer à Gand-Wevelgem espoirs (48e), manche de la Coupe des Nations. De retour sur le circuit amateur français, il termine quatrième du Grand Prix U, puis remporte le classement général du Tour du Pays de Lesneven. Septième au Circuit du Mené, il confirme ensuite son excellent début de saison en s'imposant au sprint sur La Gainsbarre. Neuvième de La Gislard le lendemain, il remporte à cette occasion le "Super G", prix regroupant les deux courses[19]. Mi-avril, il profite de sa bonne forme pour s'imposer sur le Tour du Lot-et-Garonne, manche de la Coupe de France DN2[20]. Engagé avec le comité régional sur le Tour de Bretagne, il se distingue sur le cinquième jour de l'épreuve à Plancoët, où, offensif, il obtient une septième place à l'arrivée[21]. Toujours au printemps, il s'offre la première étape puis la deuxième place du classement général sur les Boucles nationales du printemps, autre épreuve de la Coupe de France DN2. En été, il remporte tout d'abord la Ronde du Viaduc à Morlaix, devant deux anciens coureurs professionnels : Maxime Cam et Jérémy Bescond[22]. Dans la foulée, il gagne la quatrième manche de la Ronde finistérienne à Pencran[23] et termine quatrième d'une étape au Kreiz Breizh Elites. Sur l'Estivale bretonne, il remporte la deuxième étape et endosse provisoirement le maillot de leader[24],[25]. En août, il remporte une étape et porte durant quatre jours le maillot jaune du Tour de l'Avenir.

Palmarès sur routeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2016 2017 2018
UCI Europe Tour 1 849e[26] 499e[27] 1 119e[28]

Notes et référencesModifier

  1. « Interview : Alan Riou "Engranger le maximum d'expérience" », sur velo-club.net
  2. « Cyclisme. Alan Riou, champion de Bretagne minimes », sur letelegramme.fr,
  3. « Alan Riou, la perle du Team Côte de granit », sur ouest-france.fr,
  4. « Championnat de France - Cadets Hommes : Les réactions », sur directvelo.com,
  5. Dominique Turgis, « Deux arrivées au Team Pays de Dinan », sur directvelo.com,
  6. Dominique Turgis, « Alan Riou, la DN3 par choix », sur directvelo.com,
  7. « Le jeune Alan Riou coiffe Delaplace au sprint », sur ouest-france.fr,
  8. Jean-Michel Ruscitto, « Alan Riou : « Dans le bon sens dès le départ » », sur directvelo.com,
  9. Nicolas Mabyle, « 20 ans, ça se fête pour Alan Riou », sur directvelo.com,
  10. Dominique Turgis, « Alan Riou : « Les efforts ont payé » », sur directvelo.com,
  11. Dominique Turgis, « La Bretagne a fait sa place au Tour de Bretagne », sur directvelo.com,
  12. « Fortuneo-Oscaro aura deux stagiaires bretons », sur directvelo.com,
  13. « Alan Riou intraitable, Silliau s'est montré », sur ouest-france.fr,
  14. « Alan Riou (Fortunéo-Oscaro) apprend très vite ! », sur be-celt.com,
  15. Jean-Michel Ruscitto, « Alan Riou : « C’est le stage parfait » », sur directvelo.com,
  16. « Cyclisme. Thibault Guernalec et Alan Riou bientôt professionnels chez Fortuneo - Oscaro », sur ouest-france.fr,
  17. Dylan Le Mée, « Alan Riou pédale à la poursuite de son rêve », sur ouest-france.fr,
  18. Antoine Pouillard, « Alan Riou : « Ça ne pouvait pas mieux tomber » », sur directvelo.com,
  19. « Alan Riou remporte la Gainsbarre et décroche le Super G », sur velo101.com,
  20. François-Régis Olivier, « Alan Riou : « Une super dynamique » », sur directvelo.com,
  21. Niciolas Mabyle, « Le coup de panache d’Alan Riou », sur directvelo.com,
  22. Frédéric Gachet, « Ronde du Viaduc à Morlaix : Classement », sur directvelo.com,
  23. Frédéric Gachet, « Ronde Finistérienne - Pencran : Classements », sur directvelo.com,
  24. « Estivale Bretonne - Et. 2 : Classements », sur directvelo.com,
  25. Michael Gilson, « Alan Riou et le coup d'avance », sur directvelo.com,
  26. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  28. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier