Alaise

commune française du Doubs

Alaise
Alaise
Entrée du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Commune Éternoz
Statut Ancienne commune
Commune associée
Maire délégué M. Guinchard
2014-2020
Code postal 25330
Code commune 25010
Démographie
Population 41 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 47° 00′ 54″ nord, 5° 58′ 21″ est
Historique
Date de fusion 1973
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Doubs
Voir sur la carte administrative du Doubs
City locator 15.svg
Alaise
Géolocalisation sur la carte : Doubs
Voir sur la carte topographique du Doubs
City locator 15.svg
Alaise
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Alaise
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Alaise

Alaise est une ancienne commune française située dans le département du Doubs et la région Bourgogne-Franche-Comté. Elle est associée à la commune d'Éternoz depuis 1973. Elle doit sa notoriété au débat sur la localisation d'Alésia.

GéographieModifier

Le territoire de la commune s'étendait uniquement sur la rive gauche du Lison qui forme un "L" renversé à cet endroit, délimité au sud par la commune de Saraz et à l'ouest par celle de Myon. Le village est traversé par la route D139 venant de Saraz qui rejoint la D476 après le pont de Chiprey.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ToponymieModifier

Anciennes mentions : Alasia au XIIe siècle, Elaise en 1278, Alaise en 1290[1].

Selon Ernest Nègre, qui interprète le toponyme comme la transposition d'un nom d'homme germanique Alateus : « Alatea (villa) », domaine d'Alateus[1]. Le dictionnaire d' Albert Dauzat et Charles Rostaing propose une autre étymologie : Alaise représenterait la variante, avec un suffixe différent, du toponyme gaulois Alesia, désignant probablement une falaise[2].

HistoireModifier

Le , la commune d'Alaise est rattachée à celle d'Éternoz sous le régime de la fusion-association[3].

Une Alésia comtoise ?Modifier

En 1855, Alphonse Delacroix a proposé devant la Société d'émulation du Doubs d'identifier Alaise et Alésia, l'oppidum où s'était retranché Vercingétorix en 52 avant J.-C. Cette hypothèse qui situait Alésia en territoire séquane a été défendue notamment par Jules Quicherat[4] et Ernest Desjardins[5], puis par Georges Colomb[6], malgré les nombreuses découvertes archéologiques sur le site bourguignon du Mont-Auxois, dans la commune d'Alise. Les fouilles menées à Alaise de 1952 à 1954 n'ont mis au jour aucune trace probante d'un oppidum gaulois[7].

Un dessin humoristique attribué à Mérimée illustre la controverse archéologique entre Alise et Alaise[8].

Politique et administrationModifier

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  En cours M. Guinchard[9]    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
117152156156179169169152171
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
171150139135127119100111105
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1049478858183757578
1962 1968 - - - - - - -
7059-------
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[10])

Lieux et monumentsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. II, Genève, Droz, , p. 869.
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Librairie Guénégaud, , p. 8.
  3. https://www.insee.fr/fr/metadonnees/cog/commune/COM25010-alaise
  4. Gustave Servois, « Conclusion pour Alaise dans la question d'Alesia, par Jules Quicherat. », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 19, no 1,‎ , p. 304–305. (lire en ligne)
  5. Ernest Desjardins, Alésia: 7e campagne de Jules César, Didier, (lire en ligne)
  6. Georges Colomb, L'Énigme d'Alésia, Paris, Armand Colin, , XXI-284 p.
  7. Joël Le Gall, Alésia. Archéologie et histoire, Fayard, 1963 (rééd. 1976), p. 47-48.
  8. « Alésia la polémique », sur Aux sources de l'Archéologie nationale (consulté le 19 avril 2020)
  9. « Éternoz », L'Est républicain,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juillet 2020).
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Alaise », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales

Sur les autres projets Wikimedia :