Ouvrir le menu principal

Alain Merchadier
Image illustrative de l’article Alain Merchadier
Alain Merchadier en 1973.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France FC Nantes (recruteur)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (67 ans)
Lieu Toulouse (Haute-Garonne)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste défenseur droit
Parcours junior
Saisons Club
avant 1969Drapeau : France Toulouse FC
1969-1970Drapeau : France AS Saint-Étienne
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1970-1978Drapeau : France AS Saint-Étienne149 (8)
1978-1980Drapeau : France AS Nancy-Lorraine007 (0)
1980-1981Drapeau : France AAJ Blois024 (0)
1970-1982Total 180 (8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1973-1975Drapeau : France France005 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1983-1984 Drapeau : France AS Montferrand
1985-1986 Drapeau : France CA Lisieux
1988-1990 Drapeau : France FC Saint-Lô
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Alain Merchadier est un footballeur international français né le à Toulouse (Haute-Garonne). Il fait l'essentiel de sa carrière comme arrière latéral droit à l'AS Saint-Étienne avec qui il remporte trois championnats de France en 1974, 1975, et 1976 et deux coupes de France en 1974 et 1977.

Il compte 5 sélections en équipe de France entre 1973 et 1975.

Il devient ensuite entraîneur puis directeur sportif du Toulouse FC dans les années 1990. Il est aujourd'hui recruteur pour le FC Nantes.

BiographieModifier

Alain Merchadier commence le football au Toulouse FC où son père, Jean, a été joueur professionnel. Repéré par Pierre Garonnaire, le recruteur de l'AS Saint-Étienne, il rejoint à 17 ans le centre de formation des « Verts »[1]. En 1970, il remporte avec Christian Lopez, Christian Synaeghel, Jacques Santini, Patrick Revelli et Christian Sarramagna, la coupe Gambardella face à l'Olympique lyonnais (3-3, 5 t.a.b. à 4)[2]. Il fait ses débuts en équipe première, le 19 août 1970, lors de la deuxième journée du championnat face à l'AS Angoulême (1-1)[3]. En fin de saison, il est de nouveau finaliste de la coupe Gambardella avec les juniors stéphanois. Les Verts sont battus par l'Olympique Lyonnais qui prend sa revanche sur la finale précédente (1-2)[2].

 
Alain Merchadier en 1972.

Ses apparitions en équipe première se font plus importantes et il est alors sélectionné en équipe de France espoirs, le 19 mai 1972, pour affronter à Dublin les espoirs irlandais (0-0)[4]. En 1973, il s'impose dans la défense stéphanoise au poste d'arrière latéral droit ou stoppeur. Robert Herbin, devenu entraîneur, fait confiance aux jeunes Stéphanois et ceux-ci remportent le titre en ne perdant qu'un match lors des 14 dernières journées du championnat[5] puis réussissent le doublé, leur troisième de l'histoire, en battant l'AS Monaco en finale de la coupe de France (2-1). Lors de ce match, Alain Merchadier marque le but du 2-0 à la 61e minute du match sur une reprise au premier poteau[6].

Alain Merchadier est appelé, par Ştefan Kovács, en équipe de France le 13 octobre 1973 mais n'entre pas en jeu face à la RFA[7]. Il fait ses débuts sous le maillot bleu le match suivant, face au Danemark, dans un poste de stoppeur aux côtés de Jean-Pierre Adams. Les Français s'imposent sur le score de 3-0[8]. En 1974, les Verts gardent leur titre en terminant le championnat avec 9 points d'avance sur le deuxième, l'Olympique de Marseille[9] puis en battant en finale de la coupe de France le RC Lens (2-0)[10] mais Alain Merchadier ne dispute pas la finale. En coupe des clubs champions européens, les Stéphanois battent successivement le Sporting Portugal, le NK Hajduk Split et le Ruch Chorzów mais doivent s'incliner en demi-finale face au Bayern Munich (2-0 sur les deux matchs).

L'année suivante, il perd peu à peu sa place de titulaire au profil de Gérard Janvion[1] et connaît sa dernière sélection en bleu le 26 mars 1975 face à la Hongrie (2-0) en entrant en remplacement de son coéquipier chez les Verts, Christian Lopez, à la 83e minute[11]. C'est du banc de touche qu'il assiste principalement à l'aventure européenne des Verts en 1976. Il est cependant titulaire en défense centrale lors du match retour contre Liverpool à Anfield Road. Dans un choc avec John Toshack, il est blessé au nez et doit laisser sa place à Hervé Revelli[1]. Pour la finale de la coupe d'Europe face au Bayern Munich, Robert Herbin lui préfère Pierre Repellini pour remplacer Gérard Farison blessé. En fin de saison, les Stéphanois réalisent le triplé en championnat avec 3 points d'avance sur l'OGC Nice. En 1977, il remporte de nouveau la coupe de France face au Stade de Reims. Il offre la victoire aux Verts à la 89e minute en reprenant de la tête un corner tiré par Gérard Farison[12].

Il quitte l'AS Saint-Étienne en 1978 et rejoint l'AS Nancy-Lorraine où il ne dispute que 7 matchs en deux saisons. Il termine sa carrière professionnelle à l'AAJ Blois en division 2 en 1981.

Après sa carrière de footballeur, Alain Merchadier devient sur les conseils de Robert Herbin entraîneur-joueur à AS Decizoise puis entraîne le Lisieux en division 3, Saint Lô également en division 3, l'ES Castres et l'AS Montferrand où il s'occupe également du centre de formation[13]. En 1990, il devient directeur sportif du Toulouse FC et quitte le club quand celui-ci est rétrogradé en National. Il crée ensuite une société de recrutement de footballeurs, Panathénées Sport Management, en association avec Michel Farenc[13],[14]. En 2005, il est recruté par le Lille OSC pour dénicher d'éventuels nouveaux talents dans la Haute-Garonne. En juillet 2009, il rejoint le FC Nantes toujours comme recruteur[15].

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel d'Alain Merchadier durant sa carrière de joueur professionnel[16],[17].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupe d'Europe Sélection
Division Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts Matchs Buts
1970 - 1971 AS Saint-Étienne   France Division 1 2 0 - - - - - - -
1971 - 1972 AS Saint-Étienne   France Division 1 16 0 - - C3 2 0 - -
1972 - 1973 AS Saint-Étienne   France Division 1 25 0 6 0 - - - - -
1973 - 1974 AS Saint-Étienne   France Division 1 30 1 5 2 - - - 3 0
1974 - 1975 AS Saint-Étienne   France Division 1 17 2 6 2 C1 7 0 2 0
1975 - 1976 AS Saint-Étienne   France Division 1 4 0 - - C1 1 0 - -
1976 - 1977 AS Saint-Étienne   France Division 1 10 0 7 1 C1 2 0 - -
1977 - 1978 AS Saint-Étienne   France Division 1 9 0 - - - - - - -
1978 - 1979 AS Nancy-Lorraine   France Division 1 4 0 - - - - - - -
1979 - 1980 AS Nancy-Lorraine   France Division 1 3 0 - - - - - - -
1980 - 1981 AAJ Blois   France Division 2 24 0 - - - - - - -
Total 144 3 24 5 - 12 0 5 0

RéférencesModifier

  1. a b et c « 13 mars 1953 : naissance d'Alain Merchadier », sur www.poteaux-carres.com (consulté le 21 août 2011)
  2. a et b « Jeunes toutes les finales », sur archivesdelasse.pagesperso-orange.fr (consulté le 21 août 2011)
  3. « Championnat de Division 1 - 2e Journée - Saison 1970-1971 », sur www.asse-stats.com (consulté le 21 août 2011)
  4. J.-M. Lorant, « Le bilan de nos espoirs », Football 74, Les cahiers de l’Équipe, L'Équipe, no 50,‎ , p. 133
  5. « Championnat de France 1973/1974 », sur www.om4ever.com (consulté le 21 août 2011)
  6. « Coupe de France Saison 1973 - 1974 », FFF (consulté le 21 août 2011)
  7. « R. F. Allemagne 2-1 France », FFF (consulté le 21 août 2011)
  8. « France 3-0 Danemark », FFF (consulté le 21 août 2011)
  9. « Championnat de France 1974/1975 », sur www.om4ever.com (consulté le 21 août 2011)
  10. « Coupe de France Saison 1974 - 1975 », FFF (consulté le 21 août 2011)
  11. « France 2-0 Hongrie », FFF (consulté le 21 août 2011)
  12. « Coupe de France Saison 1976 - 1977 », FFF (consulté le 21 août 2011)
  13. a et b Patrick Boudreault, « Alain Merchadier : "Je dirige une société de recrutement" », France Football, (consulté le 21 août 2011)
  14. Patrick Boudreault, « Comment les garder ? », La Dépêche du Midi, (consulté le 21 août 2011)
  15. « Merchadier, des Dogues aux Canaris », sur www.poteaux-carres.com, (consulté le 21 août 2011)
  16. « Fiche d’Alain Merchadier », sur footballdatabase.eu
  17. « Fiche d’Alain Merchadier », sur FFF.fr

Liens externesModifier