Alain Absire

romancier et nouvelliste français
Alain Absire
Alain Absire 03050.JPG
Alain Absire
Fonctions
Président
Société des gens de lettres
-
Président
Société des gens de lettres
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Alain Absire, né en 1950 à Rouen, est un romancier et nouvelliste, qui fut d'abord auteur de théâtre.

BiographieModifier

Alain Absire étudie à l'école Saint-Gabriel de Bagneux (Hauts-de-Seine) jusqu'à son baccalauréat, qu'il obtient en 1968[1].

Critique littéraire au Magazine littéraire, puis au Figaro littéraire (1984-1990), il travaille ensuite dans l’édition comme directeur de collection aux éditions Calmann-Lévy (1990-1993). Il exerce par ailleurs le métier de consultant et formateur en communication (presse, édition, causes humanitaires).

Auteur d’une trentaine d’ouvrages (romans, nouvelles, essais) chez Albin Michel, Calmann-Lévy, Julliard, Zulma, Flammarion etc., il obtient le prix Femina pour son cinquième roman, L'Égal de Dieu publié en 1987[2].

Alain Absire est président de la Société des gens de lettres de à [3]. Il est depuis le président de la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (Sofia)[4].

DistinctionModifier

ŒuvresModifier

RomansModifier

  • L’Homme disparu, Albin Michel, 1979 (réédition Le Grand Miroir, 2007)
  • Vasile Evanescu, l’homme à tête d’oiseau, Calmann-Lévy 1983 (prix Libre 1984)
  • 118, rue Terminale, Calmann-Lévy, 1984
  • Lazare ou le grand sommeil, Calmann-Lévy, 1985
  • L'Égal de Dieu, Calmann-Lévy, Prix Femina 1987
  • Baptiste ou la dernière saison, Calmann-Lévy, 1990[5]
  • L’Enfant-lune, Julliard, 1995
  • Alessandro ou la guerre des chiens, Flammarion, 1997
  • Les Noces fatales, Flammarion, 1999
  • Le Pauvre d'Orient, Presses de la Renaissance, 2000
  • Lapidation, Fayard, 2002
  • La Déclaration d’amour, Fayard, 2003
  • Jean S., Fayard, 2004
  • Sans pays, Fayard, 2007
  • Le chevalier à l'armure d'argent (3 tomes), Éveil et Découvertes, 2009-2011
  • Mon sommeil sera paisible, Gallimard, 2014

NouvellesModifier

  • L’Éveil, Le Castor astral, 1985
  • Mémoires du bout du monde, Presses de la Renaissance, 1989
  • Les Tyrans, Presses de la Renaissance, 1991
  • Au voyageur qui ne fait que passer, Fayard, 2006
  • Saga italienne, NiL éditions, 2008

EssaisModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier