Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aladin.
Ne doit pas être confondu avec Aladdin (Capcom).

Aladdin
Éditeur Virgin Interactive
Développeur Virgin Interactive
Concepteur David Perry

Date de sortie 1993
Genre Plate-forme
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Console(s) portable(s) :
Média Cartouche, 3 disquettes
Contrôle Manette, joystick, clavier

Aladdin est un jeu vidéo de plate-forme développé et édité par Virgin Interactive en 1993 sur Mega Drive. Des versions Amiga 1200, DOS, Master System, Game Boy, Game Gear,Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch. Nintendo ont également vu le jour. Le jeu a été réalisé d'après le personnage du même nom de Walt Disney Pictures. Cependant une version remasterisée pour 2019 est en préparation.

Système de jeuModifier

Le joueur dirige un personnage qui peut sauter, donner des coups d'épée ou lancer des pommes (en nombre limité, il faut les trouver pendant le jeu). Un niveau propose de « piloter » le tapis volant.

Les stages bonus, comparables à ceux de Global Gladiators permettent de jouer avec Abu (le singe du héros) et attraper des objets qui tombent du ciel, en temps limité.

AccueilModifier

DéveloppementModifier

Développé sous la direction de David Perry (Global Gladiators, Cool Spot, Earthworm Jim), le jeu fut très apprécié sur 16 bits, notamment pour les qualités remarquables de son animation et de ses graphismes[non neutre]. À noter que la version Mega Drive a été réalisée dans un laps de temps très court pour un jeu de cette envergure et ce avec un effectif réduit travaillant quasiment nuit et jour pour boucler le développement dans les délais.[réf. nécessaire] Un jeu de cette qualité développé dans ces conditions ont consacré la très bonne réputation de David Perry et de son équipe dans le milieu des éditeurs de jeu vidéo et ont permis à Perry de créer sa propre société : Shiny Entertainment.[non neutre]

Version Mega DriveModifier

Version AmigaModifier

  • Programmation : John Twiddy
  • Graphisme : Hugh Riley, Teoman Irmak
  • Musique : Andrew Barnabas

Notes et référencesModifier

  1. Aladdin Review (GBC), 2000, AllGame.
  2. (en) Rédaction d'Edge (article non signé), « Testscreen - Aladdin », Edge, no 2,‎ , p. 92, 93.

Voir aussiModifier