Ouvrir le menu principal

Akram Belkaïd

journaliste et écrivain algérien
Akram Belkaïd
Akram Belkaïd (19e Maghreb des Livres, Paris, 16 fév. 2013).jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
AlgerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Akram Belkaïd est un journaliste et essayiste algérien. Né en 1964 à Alger (Algérie), il est journaliste au Monde diplomatique. Il collabore aussi avec le site Orient XXI, les publications Afrique magazine et Afrique Méditerranée Business (AMB). Il est aussi chroniqueur au Quotidien d'Oran où il publie deux chroniques par semaine. La Chronique du blédard (depuis ) et la Chronique de l'économie (depuis ).

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le Maghreb et l'Algérie ainsi que d'un recueil de nouvelles se déroulant dans le monde arabe à la veille de l'invasion de l'Irak, en mars 2003.

Il tient également un blog intitulé Lignes quotidiennes.

BibliographieModifier

  • L'Algérie, un pays empêché [en 100 questions] (Tallandier, Paris, France, 2019).
  • Pleine Lune sur Bagdad (Erick Bonnier éditions, Paris, France, 2017).
  • ILYM Irak, Libye Yémen Médias : Quel rôle pour les médias dans les pays en crise (avec Agnès Levallois et Claire Talon, L'Harmattan, CFI et iReMMO, Paris, France, 2017).
  • Retours en Algérie (carnetsnord, Paris, France, 2013)[1].
  • Être Arabe aujourd'hui (carnetsnord, Paris, France, 2011).
  • La France vue par un Blédard (éditions du Cygne, Paris, France, 2012).
  • Un regard calme sur l'Algérie (Seuil, Paris, France, 2005).
  • L'Algérie en guerre civile (avec Jean-Pierre Peyroulou, Calmant-Levy, Paris, France, 2002).
  • A la Rencontre du Maghreb (Institut du monde arabe - La Découverte, Paris, France, 2001).
  • Les 100 Portes du Maghreb (sous le pseudonyme de Akram Ellyas, avec Benjamin Stora, Paris, France, 1999).
  • La micro-informatique de A à Z (El-Khezna - Rahma, Alger, 1992).

RéférencesModifier

  1. Akram Belkaïd, Retours en Algérie, CARNETS NORD, (ISBN 9782355360718, lire en ligne)

Voir aussiModifier