Aires de Brodmann

Les aires de Brodmann sont des délimitations du cortex du cerveau humain définies en 1909 par le neurologue et neurophysiologiste Korbinian Brodmann[1] sur une base cytoarchitectonique. Cela signifie que les aires cérébrales correspondent à l'organisation structurale apparente du cortex : nombre de couches, épaisseurs des couches, arborisation dendritique, etc. Ainsi, chaque région du cortex ayant la même organisation cellulaire a un numéro allant de 1 à 52. Brodmann a également relié chacune de ces 52 aires à une fonction propre[2].

La classification de Brodmann « est toujours d'actualité aujourd'hui, même si: 1) certains anatomistes ont dénombré ultérieurement un nombre plus élevé d'aires, 2) on peut s'attendre à une évolution de cette classification avec les progrès des techniques, et enfin, 3) la numérotation de Brodmann, résultant de l'ordre dans lequel il a identifié les aires, est peu pratique »[3].

Localisations et fonctions des 52 airesModifier

 
Surface latérale
 
Surface médiale

Notes et référencesModifier

  1. (de) Brodmann K, Vergleichende Lokalisationslehre der Grosshirnrinde, Leipzig, Johann Ambrosius Bart, 1909
  2. (en) Garey LJ. Brodmann's Localisation in the Cerebral Cortex, New York, Springer, 2006 (ISBN 0-387-26917-7) (ISBN 978-0387-26917-7)
  3. Nicole Fiori-Duharcourt, Frédéric Isel, Les neurosciences cognitives, Armand Colin, , p. 25.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier