Vaccinium microcarpum

Espèce de plantes
(Redirigé depuis Airelle à petits fruits)

Canneberge à petits fruits, Airelle à petit fruit

Vaccinium microcarpum, de noms communs Canneberge à petits fruits ou Airelle à petit fruit, est une espèce de plantes vivace de la famille des Ericaceae et du genre Vaccinium.

DescriptionModifier

 
Fruits et feuilles.

Appareil végétatifModifier

C'est une plante vivace de 2 à 20 cm de hauteur, à rameaux filiformes, rampants. Les feuilles sont persistantes, coriaces, triangulaires-ovales, aiguës, tronquées ou échancrées à la base ; la face supérieure du limbe foliaire est luisante, la face inférieure grisâtre[1].

Appareil reproducteurModifier

Les fleurs sont disposées par 1 à 4 à l'extrémité des rameaux ; les pédoncules sont glabres ; la corolle est formée de 4 lobes lancéolés, rose vif, réfléchis ; les filets des étamines sont velus, plus longs que les anthères (cornes comprises) à la floraison. Le fruit est une baie rouge sphérique, d'environ 8 mm de diamètre. La floraison se déroule de mai à juillet[1].

Confusions possiblesModifier

C'est une espèce très proche de Vaccinium oxycoccos L.; elle s'en distingue par son pédoncule fructifère glabre et ses étamines velues[1].

Habitat et écologieModifier

La plante est chaméphyte[2]. Elle pousse sur les tapis de sphaignes au sein des tourbières bombées[1].

RépartitionModifier

 
Carte d'implantation de la canneberge dans le monde.
Rouge : Vaccinium oxycoccos ; Orange : Vaccinium microcarpum ; Vert : Vaccinium macrocarpon.

La répartition de cette espèce reste mal connue, la plante étant souvent confondue avec V. occycoccos ; sa présence est confirmée dans le Massif Central, le Jura et les Alpes[1],[3]. Elle est également présente en Asie du nord.

Menaces et conservationModifier

La plante est en préoccupation mineure en France mais est menacée dans plusieurs régions françaises (elle est notamment classée en danger critique d'extinction (CR) en Bourgogne[4]. Les menaces pesant sur l'espèce sont, comme pour la plupart des espèces, la dégradation de ses milieux par eutrophisation ou assèchement (drainage...)[1].

SynonymesModifier

  • Oxycoccus microcarpus Turcz. ex Rupr., 1845
  • Oxycoccus palustris subsp. microcarpus (Turcz. ex Rupr.) Nyman, 1879
  • Oxycoccus quadripetalus subsp. microcarpus P.Fourn., 1937
  • Oxycoccus quadripetalus subsp. microcarpus (Turcz. ex Rupr.) Schinz & R.Keller, 1923
  • Vaccinium oxycoccos subsp. microcarpum (Turcz. ex Rupr.) A.Blytt, 1905
  • Vaccinium oxycoccos subsp. microcarpum (Turcz. ex Rupr.) Kitam., 1972[4]

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f A. LOMBARD, « Vaccinium microcarpum (Turcz. ex Rupr.) Schmalh., 1871. », sur cbnbp.mnhn.fr, (consulté le 9 août 2020)
  2. « Vaccinium microcarpum (Turcz. ex Rupr.) Schmalh. », sur www.preservons-la-nature.fr (consulté le 9 août 2020)
  3. « eFlore », sur Tela Botanica (consulté le 9 août 2020)
  4. a et b « Vaccinium microcarpum (Turcz. ex Rupr.) Schmalh., 1871 - Canneberge à petits fruits, Airelle à petit fruit », sur Inventaire National du Patrimoine Naturel (consulté le 9 août 2020)

Liens externesModifier

Ressources relatives au vivant  :