Air Bretagne

compagnie aérienne française disparue
Air Bretagne
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
3EBREBRETAGNE
Repères historiques
Date de création 1996
Date de disparition 2001
Fondateur Jean-Marc Le Rouzic
Généralités
Basée à Drapeau de la France Aérodrome de Pontivy
Autres bases Aéroport de Saint-Brieuc Armor, Aéroport de Lorient - Bretagne Sud,
Nombre de destinations Jersey, Paris, Caen, St Brieuc, Montluçon/Gueret, Nantes, Lorient, Écosse et Irlande
Siège social Drapeau de la France Noyal-Pontivy et Vannes
Société mère SARL AIR BRETAGNE
Effectif 50 (1999), 28 (2001)
Dirigeants Jean-Marc Le Rouzic


Air Bretagne était une compagnie d'aviation française dont le siège et la base opérationnelle était sur l'aérodrome de Pontivy dans le département du Morbihan.

HistoireModifier

La compagnie aérienneModifier

À la fin des années 1990, Jean-Marie Le Rouzic, un entrepreneur morbihannais spécialisé dans la construction et la promotion immobilière, reprend la société Air Bretagne centrale qui exploitait un unique avion et disposait d'une licence d'exploitation de transporteur aérien depuis juillet 1996[1],[2].

La compagnie remplace son avion et finit par acheter un Beechcraft 100 en vol à la demande[2]. La compagnie Air Bretagne, dont la base opérationnelle se trouvait sur l'aérodrome de Pontivy, s'était spécialisée dans le transport de passagers en exploitant des lignes régulières, du vol à la demande[3] mais aussi le transport des marins-pêcheurs des bases avancées d'Intermarché dans les Îles Britanniques (Écosse et Irlande) au départ de l'aéroport de Lorient - Bretagne Sud.

Le siège de la SARL Air Bretagne était établi à Noyal-Pontivy[4] et Vannes (établissement secondaire, siège des sociétés du gérant)[5].

Elle a été créée par Jean-Marc Le Rouzic ; il en était le gérant[2].

Le capital social de la SARL était de 750 000 [6].

Depuis le , Air Bretagne était en cessation de paiement[7]. En mai 2001, elle suspend ses deux lignes régulières exploitées au départ de l'aéroport de Saint-Brieuc[8]. Elle cesse son activité de compagnie aérienne régulière le suite à sa liquidation judiciaire[7]. Les avions et locaux de la société sont alors mis sous scellés[9].

Sa licence lui a été retirée par arrêté du [10].

Air Bretagne accumulait depuis quelques mois les problèmes financiers et techniques. La direction générale de l'aviation civile (DGAC) avait suspendu en son certificat de transporteur aérien en raison notamment de la succession de pannes dont ses avions avaient été victimes.

Les statuts de la SARL seront modifiés le , comme société de transports de passagers réguliers et non réguliers. Faute d'actif, Air Bretagne est radiée du registre du commerce et des sociétés le .

FlotteModifier

2001 : 5 avions[réf. nécessaire] Beechcraft de 19 places

Immatriculations des avionsModifier

  • 1998 : BEECH King Air 100 N° F-GXAB[11]
  • 1999-2003 : BEECH 1900D N° F-GYAB
  • 1999 : BEECH A 100 King Air N° F-GGLV[12]
  • 2000 : BEECH Super King Air 200 N° F-BVET[13]
 
BEECH 1900 n° F-GYAB d'Air Bretagne au décollage de Jersey le 15 août 2000

Activité aérienneModifier

À sa création, la compagnie assurait le transport de voyageurs à la demande.

C'est en qu'elle commençait son activité de transport aérien de passagers sur des lignes régulières (de Saint-Brieuc et Montluçon vers Paris)[14].

En 2000, Air Bretagne assurait les lignes régulières suivantes[15]:

Fin , arrêt de la ligne avec Montluçon[16].

En 2001, Air Bretagne n'assurait au départ de Saint-Brieuc, que les lignes vers Paris et Jersey (Nantes supprimé)[17].

En 2000, elle assurait également les lignes non-commerciales suivantes[18]:

Notes et référencesModifier

  1. Arrêté du 11 juillet 1996 portant octroi d'une licence d'exploitation de transporteur aérien (lire en ligne)
  2. a b et c « Un parfum de success story flotte sur Air Bretagne », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  3. « Air Bretagne : le personnel porte plainte », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  4. « SARL Air Bretagne (Noyal Pontivy) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur societe.com - 405312836 », sur www.societe.com (consulté le 25 mars 2017)
  5. « scandinavian airlines | boeing | 2000 | 0914 | Flight Archive », sur www.flightglobal.com (consulté le 9 avril 2017)
  6. « Société Air Bretagne à Noyal Pontivy (Chiffre d'affaires, bilans, résultat) avec Verif.com - Siren 405312836 », sur www.verif.com (consulté le 26 mars 2017)
  7. a et b « Air Bretagne en liquidation », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  8. « Air Bretagne suspend ses deux lignes régulières », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  9. « Liquidation d'Air Bretagne : J. M. Le Rouzic rejette la faute sur le personnel », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  10. Arrêté du 14 décembre 2001 portant retrait d'une licence d'exploitation de transporteur aérien et d'autorisations de transport aérien (lire en ligne)
  11. (en-US) « Beech Queen/King Air | Air Bretagne Beech King Air 100 F-GXAB at Prestwick (1998) », sur The Aviation Photo Company (consulté le 25 mars 2017)
  12. « Beechcraft A100 King Air - F-GGLV (Air Bretagne) par Jean GOUBET | Pictaero », sur www.pictaero.com (consulté le 25 mars 2017)
  13. « Commentaires sur la photo Beech Super King Air 200 - F-BVET (Air Bretagne) par Jean GOUBET | Pictaero », sur www.pictaero.com (consulté le 25 mars 2017)
  14. « L'avenir des dessertes aériennes régionales et le fonctionnement du fonds d'investissement des aéroports et du transport aérien (FIATA) », sur www.senat.fr (consulté le 27 mars 2017)
  15. « Air Bretagne », sur www.timetableimages.com (consulté le 25 mars 2017)
  16. Chambre régionale de comptes du Limousin, « Examen de la gestion (à compter de l'exercice 2001) - Rapport d’observations définitives - Syndicat mixte pour la création, aménagement et l’exploitation de aérodrome de Montluçon-Guéret (Creuse) », sur Cour des Comptes, (consulté le 28 décembre 2019)
  17. « Air Bretagne en difficulté Saint-Brieuc Armor en vrille », sur Le télégramme,
  18. « Belle-Ile privée d’'avion (Air Bretagne à la fin de l'article) », sur Le télégramme,

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier