Ouvrir le menu principal

AirTran Airways

compagnie aérienne américaine
AirTran Airways
AITAOACIIndicatif d'appel
FLTRSCITRUS
Repères historiques
Date de création 1992 (comme ValuJet Airlines)[1]
Date de disparition 28 décembre 2014 (intégration à Southwest Airlines)
Généralités
Basée à Aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta
Autres bases Aéroport international Thurgood Marshall de Baltimore-Washington
Aéroport international d'Orlando
Aéroport international de Chicago Midway
Aéroport international General Mitchell
Aéroport international Logan
Programme de fidélité A+ Rewards
Taille de la flotte 138
Nombre de destinations 69
Siège social Drapeau des États-Unis Dallas, Texas
Société mère Southwest Airlines
Site web www.airtran.com
Données financières
Chiffre d'affaires 2 619 172 000$ (2010)
Résultat net 38 543 000$ (2010)


AirTran Airways (Code AITA : FL ; code OACI : TRS) était une compagnie aérienne à bas prix américaine, filiale de AirTran Holdings basée à Orlando en Floride (États-Unis). AirTran effectuait plus de 700 vols chaque jour à travers la côte Est des États-Unis et le Middle West, dont 270 au départ d'Atlanta[2]. C'était le plus grand opérateur de Boeing 717 au monde[3]. Elle assurait des vols intérieurs et internationaux vers les États-Unis, le Mexique et la Caraïbe depuis sa principale plate-forme de correspondance de l'aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta.

Sommaire

Rachat[4]Modifier

Le gouvernement américain a donné son accord au rachat par la compagnie aérienne low cost Southwest Airlines de sa rivale AirTran Airways, pour un montant d’un milliard de dollars.

La compagnie à bas coûts américaine, qui a transporté 130 millions de passagers l’année dernière, va pouvoir s’emparer de sa rivale quatre fois plus petite, les autorités ayant jugé que le rachat n’entraînera pas de distorsion de la concurrence. Dans un communiqué, elles estiment en effet que la compagnie résultant de la fusion sera en mesure « d’offrir des routes qu’aucune des deux parties n’opère jusque-là ». La transaction finale devrait avoir lieu le 2 mai, la certification unique étant espérée pour le début 2012. Il s’agit de la troisième fusion majeure dans le ciel américain en trois ans, après celle de Delta Air Lines et Northwest en 2008 et celle de United Airlines et Continental Airlines en 2010. La fusion des opérations d'AirTran avec Southwest a été complété le 28 décembre 2014 [5]

Southwest Airlines voulait absolument s’emparer d’AirTran pour la qualité de son réseau dans le nord-est des États-Unis, en particulier à Atlanta et Washington, afin de mieux attaquer Delta Air Lines et US Airways. Elle opère actuellement vers 72 destinations dans 36 états américains, soit 3400 vols par jour, auxquels viendront s’ajouter les 1 000 effectués par AirTran vers 70 villes aux États-Unis, Mexique et dans les Caraïbes.

Au point de vue de la flotte, les 549 Boeing 737 (séries 300, 500 et 700) de Southwest devaient être rejoints par les 41 737-700 et 88 Boeing 717-200 opérés par AirTran, qui possède une des flottes les plus jeunes du pays.

Finalement, seuls les Boeing 737 d'AirTran ont été intégrés à la flotte de Soutwest ; Delta Airlines a racheté les Boeing 717 afin de moderniser sa flotte[6].

DestinationsModifier

FlotteModifier

Avant sa fusion, AirTran Airways exploitait 129 avions[7].

Flotte d'AirTran Airways
Avion Nb. d'avions Sièges
Boeing 717-200 88 117
Boeing 737-700 41 137
Total 129

GalerieModifier

Notes et référencesModifier