Ouvrir le menu principal

Aimée Campton

artiste de music-hall et actrice française d'origine anglaise
Aimée Campton
Aimée Campton, btv1b8596943h-p026, 6.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalités
Activité

Emily Straham Cager, dite Aimée Campton ou Miss Campton, née le à Brighton et morte le à Paris 17e[1], est une artiste de music-hall et une actrice française d'origine anglaise.

BiographieModifier

Née à Brighton et élevée à Londres, Emily Cager arrive à Paris au moment de l'Exposition universelle de 1900 et n'en repartira plus. Danseuse de revue dans une troupe anglaise, elle rencontre l'acteur Charles Prince qu'elle épouse le de la même année[2],[3]. Le 1er février suivant, naît leur fille unique Renée Petitdemange (1901-1993)[4]. Divorcée en [5], elle se produit désormais sur les scènes de théâtre et de music-hall et, à partir de 1912, sur les plateaux de cinéma où elle crée le rôle-titre de la série Maud sous la direction de René Hervil.

Après la Grande Guerre, elle devient la compagne de Paul Derval, le directeur et propriétaire des Folies-Bergère et cesse progressivement de se produire sur scène. C'est à leur domicile de la rue Alphonse-de-Neuville qu'elle décède en 1930 à l'âge de 48 ans des suites d'une longue maladie.

Aimée Campton est inhumée le au cimetière Montmartre[6], après une cérémonie religieuse en l'église Saint-François-de-Sales de Paris[7].

FilmographieModifier

  • 1912 : Le Charme de Maud, de René Hervil : Maud
  • 1913 : Maud amoureuse, de René Hervil : Maud
  • 1914 : Maud en culottes, de et avec René Hervil : Maud
  • 1914 : Maud en chiffons, de et avec René Hervil : Maud
  • 1914 : Maud clubman, de et avec René Hervil : Maud
  • 1914 : Le Gant de Maud, de René Hervil : Maud
  • 1915 : Maud et tante Zélie, de et avec René Hervil : Maud
  • 1916 : Anana secrétaire intime, de Maurice Poggi : Henriette[8].

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Acte de décès n° 2240 (vue 28/31). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 17e arrondissement, registre des décès de 1930.
  2. Acte de mariage n° 778 (vue 13/17). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 2ème arrondissement, registre des mariages de 1900.
  3. Avis mondains. Avis de mariage. Le Figaro, 10 décembre 1900, p. 6, disponible sur Gallica.
  4. Acte de naissance n° 143 (vue 9/31) avec mentions marginales du mariage et du décès. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 9ème arrondissement, registre des naissances de 1901.
  5. Théâtres. Le Temps, 15 août 1905, p. 4, disponible sur Gallica. Cette annonce légale est également parue dans le Gil Blas et Le Journal du même jour et dans Le Monde artistique du 20 août 1905.
  6. Elle repose dans la sépulture familiale Derval (12e division).
  7. Les obsèques de Miss Campton. L'Intransigeant, 25 novembre 1930, p. 3, disponible sur Gallica.
  8. La série Anana, dont le rôle-titre était interprété par Pierre Etchepare, se composait de 9 courts métrages réalisés entre 1916 et 1918 par différents metteurs en scène, mais tous produits par Les Grands films populaires Georges Lordier. Faute de documentation, il n'est pas possible de déterminer si Aimée Campton a pu obtenir d'autres rôles dans cette série.

Liens externesModifier