Aigialosauridae

famille éteinte de sauropsides
Aigialosauridae
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste d'un Aigialosauridae :
Opetiosaurus bucchichi.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Squamata
Ordre Scleroglossa
Infra-ordre Varanoidea
Super-famille  Mosasauroidea

Famille

 Aigialosauridae
Kramberger, 1892

Genres de rang inférieur

Les Aigialosauridae sont une famille éteinte des sauropsides semi-aquatiques marins, carnivores, au sein de la super-famille des Mosasauroidea. La seule autre famille de ce dernier groupe est celle des Mosasauridae.

ClassificationModifier

De nombreux genres ont été attribués à la famille des Aigialosauridae dont le statut ne parait pas stabilisé.

La définition de 2017, établie par D. Mazdia et A. Cau, est par contre extrêmement restrictive : « Le clade le plus inclusif contenant Aigialosaurus dalmaticus Kramberger, 1892[1] et Opetiosaurus bucchichi Kornhuber, 1901[2], mais ni Dolichosaurus longicollis Owen, 1850, ni Adriosaurus suessi Seeley, 1881, ni Pontosaurus lesinensis Kornhuber, 1873, ni, non plus, le clade provenant du dernier ancêtre commun de Halisaurus platyspondylus Marsh, 1869, Mosasaurus hoffmannii Mantell, 1829 et Tylosaurus proriger (Cope, 1869)[3] ».

Un nouveau genre de mosausauroïdes basaux, Portunatasaurus, long d'environ un mètre, provenant également du Cénomanien de Croatie, a été décrit en 2019. Il montre des caractères plésiomorphiques (ancestraux) le rapprochant de Aigialosaurus et de famille des Aigialosauridae, comme des membres de lézards terrestres et un corps très allongé, mais aussi des caractères très évolués comme ceux des Mosasaurinae[4].

DescriptionModifier

 
Vue d'artiste de Aigialosaurus dalmaticus.

Les aigialosauridés étaient des lézards semi-aquatiques, qui vivaient sur les marges peu profondes de l'ancien océan Téthys, avec probablement la possibilité de se déplacer sur les rivages[4]. Leurs fossiles ne sont connus que dans le Cénomanien (Crétacé supérieur) de Croatie.

Leurs crânes ressemblent à ceux des mosasaures plus évolués, mais le reste de leur corps rappelle plus celui de lézards terrestres[5].

RéférencesModifier

  1. (en) Alex R Dutchak et Michael W Caldwell, « Redescription of Aigialosaurus dalmaticus Kramberger, 1892, a Cenomanian mosasauroid lizard from Hvar Island, Croatia », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 43, no 12,‎ , p. 1821–1834 (ISSN 0008-4077, DOI 10.1139/e06-086, lire en ligne)
  2. (en) Alex R. Dutchak et Michael W. Caldwell, « A redescription of Aigialosaurus (= Opetiosaurus) bucchichi (Kornhuber, 1901) (Squamata: Aigialosauridae) with comments on mosasauroid systematics », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 29, no 2,‎ , p. 437–452 (ISSN 0272-4634, DOI 10.1671/039.029.0206, lire en ligne)
  3. (en) Madzia, D., Cau, A. (2017). Inferring "weak spots" in phylogenetic trees: application to mosasauroid nomenclature. PeerJ 5:e3782
  4. a et b (en) Michelle C. Mekarski, Dražen Japundžić, Katarina Krizmanić et Michael W. Caldwell, « Description of a new basal mosasauroid from the Late Cretaceous of Croatia, with comments on the evolution of the mosasauroid forelimb », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 39,‎ , e1577872 (DOI 10.1080/02724634.2019.1577872)
  5. (en) Dutchak, A. R. (2005/09). "A review of the taxonomy and systematics of aigialosaurs". Netherlands Journal of Geosciences. 84 (3): 221–229. DOI 10.1017/S0016774600021004. ISSN 0016-7746

Références taxinomiquesModifier

(en) Référence Paleobiology Database : Aigialosauridae Kramberger, 1892

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier