Agnès Thibault-Lecuivre

magistrate française
Agnès Thibault-Lecuivre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Porte-parole du ministère de la Justice
depuis le
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Agnès Thibault-LecuivreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Tribunal de grande instance de Bobigny (d) (-), Tribunal judiciaire de Paris (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

Agnès Thibault-Lecuivre, née en 1981, est une magistrate française, porte-parole du ministère de la Justice depuis 2019[1].

FormationModifier

Agnès Thibault-Lecuivre réussit le concours d'entrée à l'École nationale de la magistrature et est nommée auditrice de justice en 2004[1].

CarrièreModifier

À sa sortie de l'École nationale de la magistrature en 2006, Agnès Thibault-Lecuivre devient substitute du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Bobigny, où elle est successivement chargée de la section des mineurs, de la division des affaires criminelles et de la lutte contre la délinquance organisée puis du secrétariat général[1]. En , elle intègre comme substitute le parquet du tribunal de grande instance de Paris[2], avant d'y être nommée vice-procureure en [3]. À sa demande, elle est placée en disponibilité le [4] et rejoint le département « opinion, personnalités et stratégie » de l'agence de relations publiques Angie Consulting[5] pendant un an.

Le , Agnès Thibault-Lecuivre est nommée première substitute à l'administration centrale du ministère de la Justice[6] et devient porte-parole de la Chancellerie[1], en remplacement de Youssef Badr.

Notes et référencesModifier