Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Agnès II de Nevers.

Agnès Ire de Nevers
Titre comtesse de Nevers, d'Auxerre (1181-1193) et de Tonnerre (1191-1193)
Prédécesseur Guillaume V de Nevers († 1181)
Successeur Mathilde de Courtenay (1188-1257)
Biographie
Naissance
Décès 2 ou 6 fév. 1193 (22 ans)
Mailly
Père Guy de Nevers (1131-1176)
Mère Mathilde de Bourgogne (1150-1192)
Conjoint Pierre II de Courtenay
Enfants Mathilde de Courtenay (1188-1257)
Famille Maison de Nevers

Image illustrative de l’article Agnès Ire de Nevers

Agnès Ire, née en 1170, morte en 1193 à Mailly, est comtesse de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre (1181-1193).

Elle est la fille de Guy, comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre, et de Mathilde de Bourgogne, dame de Montpensier. Elle fait partie de la Maison de Nevers.

Sommaire

BiographieModifier

Sa mère Mathilde de Bourgogne (1150-1192) est de la lignée capétienne des ducs de Bourgogne[1].

Elle a pour frère Guillaume V de Nevers († 1181), qui hérite des comtés de Nevers et d'Auxerre (le comté de Tonnerre reste à sa mère Mathilde) à la mort de son père en 1176 et meurt en 1181.

Son père meurt alors qu'elle n'a que 6 ans. Agnès et son frère deviennent alors pupilles du roi[2].

Héritant des comtés de Nevers et d'Auxerre à l'âge de 10 ans suite à la mort de son frère Guillaume V en 1181, elle est d'abord fiancée à Olivier « Albus », seigneur de Grignon († 1181/84). Olivier mort, le roi Philippe Auguste arrange son mariage en 1184 - elle a 14 ans - avec Pierre II de Courtenay.

Fondations religieuses, actesModifier

En 1185 Agnès et son mari Pierre confirment par charte les privilèges de l'église Saint-Étienne de Nevers, et le 10 juin 1190 ils renoncent par charte à leurs droits héréditaires en faveur de Saint-Cyr.

En 1191 ils achètent Tonnerre de Mathilde de Bourgogne la mère d'Agnès[1].

MortModifier

Elle meurt le 2 ou 6 février 1193[3] à l'âge de 22 ans, pendant que son mari combat en Terre Sainte avec la troisième croisade, laissant une fille, Mathilde (1188 † 1257), comtesse de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre, qui sera mariée en 1199 à Hervé IV de Donzy († 1222), puis en 1226 à Guigues IV de Forez († 1241).

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Charles Cawley, « Chapter 2 - Latin emperors of Constantinople (seigneurs de Courtenay), 1216-1261 », Constantinople, Latin Empire, sur Foundation for Medieval Genealogy (consulté le 2 septembre 2017) :

    « Pierre de Courtenay, son of Pierre de France […] m(arried) firstly (1184) Agnès Ctss de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre, daughter of Guy [I], comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre & his wife Mathilde de Bourgogne Dame de Montpensier. [Capet] ([1170]-[Mailly] 2 or 6 Feb 1193). The Chronologia Roberti Altissiodorenses records that "Philippus Rex" arranged the marriage of "Guidonis Comitis filiam" and "Petro patrueli suo", and installed him as Comte de Nevers […]
    Trad. : Pierre II de Courtenay, fils de Pierre de France (lui-même 6e fils de Louis le Gros) […] épousa en premier Agnès, comtesse de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre, fille de Guy, comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre & de sa femme Mathilde de Bourgogne Dame de Montpensier [Capet] ([1170]-[Mailly] 2 or 6 fév. 1193). La Chronologia Roberti Altissiodorenses note que "Philippus Rex" arrangea le mariage de "Guidonis Comitis filiam" et "Petro patrueli suo" (Pierre son père), et l'installa comme Comte de Nevers […] »

    .
  2. (en) Charles Cawley, « Nevers, chap. 1-Comtes de Nevers, section A-Comtes de Nevers 990-1181 », Burgundy duchy, sur Medlands - Foundation for Medieval Genealogy (consulté le 4 septembre 2017) :

    « The Chronologia Roberti Altissiodorenses records that "Guido comes" left two children by his wife "Mathildis", stating that they became wards of the king after their father died. » (Trad. : « La Chronologia Roberti Altissiodorenses note que "Guido comes" laissa deux enfants par sa femme "Mathildis", affirmant qu'ils devinrent pupilles du roi après la mort de leur père.) »

  3. Obituaires de Sens Tome I. 1, Abbaye de Saint-Denis, p. 309. Cité dans Chapter 2 - Latin emperors of Constantinople (seigneurs de Courtenay), 1216-1261, page « Constantinople, Latin Empire », sur Foundation for Medieval Genealogy.