Agnès Bénassy-Quéré

économiste française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quéré.

Agnès Bénassy-Quéré (née le ) est une économiste française, membre du Cercle des économistes[1], présidente-déléguée au CAE entre et et actuelle membre de l'Association française de science économique (AFSE)[2]. Elle est membre du Haut Conseil de Stabilité Financière, du Conseil Général de la Banque de France et membre du conseil des prélèvements obligatoires. Elle est la première (avec Bruno Amable) à être couronnée par le prix du meilleur jeune économiste de France en 2000.

BiographieModifier

FormationModifier

Diplômée en 1987 d'ESCP Europe, Agnès Bénassy-Quéré est docteur en économie, ayant soutenu en 1992 à l'université Paris-Dauphine sa thèse « Détermination des taux de change dans un modèle macroéconomique multinational » ; son directeur de thèse était Henri Sterdyniak[3]. Par ailleurs habilitée à diriger les recherches (HDR) en sciences économiques en 1995, Agnès Bénassy-Quéré fut également reçue à l'agrégation de sciences économiques en 1996[4].

Parcours professionnelModifier

Activités d'enseignement :

Activités de recherche au Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII) :

  • 1998-2006 : Directeur adjoint au CEPII
  • 2006-2012 : Directeur du CEPII[5].
  • 2012-2018 : Présidente Déléguée du Conseil d'analyse économique.
  • 2018-aujourd'hui : Membre de l'Association française de science économique (AFSE)[2] et autres activités

Elle a animé une chronique « Les idées claires[6] » tous les jeudis matin dans l'émission Les Matins sur France Culture pendant 3 saisons.

FamilleModifier

Agnès Bénassy-Quéré est l'épouse du physicien français David Quéré. Ils ont trois enfants.

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier