Age of Empires II: Definitive Edition

remaster de jeu vidéo de 2019
Age of Empires II
Definitive Edition

Développeur
Éditeur

Date de sortie
14 novembre 2019
Franchise
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Langue
Multinlingue (dont le français)
Moteur
Genie Engine

Évaluation
PEGI 12 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Age of Empires II: Definitive Edition est un jeu vidéo de stratégie en temps réel sorti le . Il s'agit d'une remastérisation du jeu vidéo original Age of Empires II: The Age of Kings sorti en 1999. Le remaster est développé par Forgotten Empires et édité par Xbox Game Studios.

Différences avec l'original modifier

Vingt ans séparent la sortie de The Age of Kings et la Definitive Edition, intervalle pendant lequel le jeu a connu quatre extensions successives. De ce fait les différences sont nombreuses entre les deux versions.

Il comporte une nouvelle campagne solo appelée The Last Khans ainsi que toutes les extensions précédentes de l'édition originale[1]. À cela s'ajoute en contenu téléchargeable l'extension Lords of the West. Cela porte le total de campagnes à vingt-six[1] contre cinq originellement[a] et triple le nombre de civilisations jouables.

La Definitive Edition propose des visuels améliorés, prend en charge la résolution 4K[2]. En revanche les différentes unités ont toutes le même aspect[2] et le même nom[1] quelle que soit la civilisation à laquelle elles appartiennent, et ce alors que les limitations techniques contraignant la version de 1999 ne sont plus d'actualité en 2019[2] ; en 2021 un patch introduit cependant pour les deux ans du jeu 5 visuels différents pour l'une des unités du jeu[3]. La bande son de son côté fait l'objet d'une restauration complète et est étendue.

Le gameplay est également modifié, notamment par des ajouts dans l'interface qui permettent de ressemer automatiquement les fermes[b] ou la répartition par tâche des différents villageois[1].

L'arbre des technologies des différentes civilisations a également été significativement modifié, notamment par l'ajout de nouvelles unités et technologies de base[c], de bonus d'équipe[d] ou de technologies uniques[d][réf. nécessaire]. De nombreux changements de bonus et d'équilibrage ont également été opérés au fil des extensions, et ce dès la première sortie en 2000[4], si bien que certaines stratégies valables en 1999 ne sont plus d'actualité vingt ans plus tard[5]. Près d'une dizaine de modifications différentes ont par exemple été apportées au fantassin à épée longue entre 1999 et 2021[6]. Ainsi les Francs de la version de 1999 sont toujours reconnaissables dans la version de 2019 mais les diverses modifications apportées au jeu font que la manière de les jouer efficacement a fortement évolué[7]. Depuis 2019, les mises à jour oscillent entre rééquilibrages légers et refontes en profondeur des caractéristiques de certaines civilisations[8].

Contrairement au jeu d'origine qui en comptait treize, il y a 35 civilisations jouables dans Age of Empires II: Definitive Edition, auxquelles doivent encore être ajoutées les 8 civilisations incluses dans les récentes expansions. Le tableau suivant offre une vue d'ensemble de toutes ces 42 civilisations, classées par style architectural. Les civilisations ajoutées dans les extensions sont données en italique.

Style Amériques Europe de l’Ouest Europe centrale Europe de l'Est Europe méditerranéenne Moyen-Orient Afrique Asie du Sud Asie centrale Asie de l'Est Asie du Sud-Est
Civilisations

Aztèques
Incas
Mayas

Bourguignons
Britanniques
Celtes
Francs

Goths
Huns
Teutons
Vikings

Bohémiens
Bulgares
Hongrois
Lituaniens
Polonais
Slaves

Arméniens
Byzantins
Espagnols
Géorgiens
Italiens
Portugais
Romains
Siciliens

Berbères
Perses
Sarrasins
Turcs

Éthiopiens
Maliens

Hindoustanis[e]
Bengalis
Dravidiens
Gurjaras[9]

Coumans
Tatars

Chinois
Coréens
Japonais
Mongols
Vietnamiens

Birmans Khmers
Malais

Système de jeu modifier

Le système de jeu se divise en deux grandes parties : le mode campagne qui à travers un script historique permet de rejouer des batailles qui ont marqué l'histoire, et le mode "escarmouche" qui permet l’affrontement direct en alliés ou pas et contre un ou plusieurs ennemis (en intelligence artificiel ou autres joueurs via internet). Le mode multijoueur en ligne propose un mécanisme de parties classées ou les joueurs s'affrontent à niveau à peu près équivalent, le jeu déterminant le niveau du joueur sous forme de points, communément appelé ELO.

Pour chaque système de jeu, le joueur doit construire sa cité : produire des villageois, collecter des ressources (nourriture, bois, or et pierre) et construire bâtiments économiques et militaires qui permettront la production d'une armée pour agresser l'adversaire ou se défendre. Le joueur doit prendre des décisions sur le type d'économie à privilégier en fonction du type d'unité qu'il souhaite produire pour agresser ou répondre à une agression. Un système d'âges à traverser, de types d'unités militaires qui peuvent être d'agression ou de contre, de technologies économiques et militaires, accessibles ou pas à chaque civilisation, parfois uniques, fonde la force et faiblesse de chaque civilisation.

Le jeu propose plusieurs types de parties et victoires possible en mode escarmouche, par exemple victoire lors de la construction d'une merveille, ou bien de la défaite sur la perte du forum principal. Le mode "conquête" est le mode le plus utilisé en partie classée, ou la victoire s'obtient uniquement par la domination militaire de son ou ses ennemis. Il existe de nombreuses cartes aux profils différents : "fermées" comme Arena (le joueur commence déjà entouré de murs de pierre) ou plus ouverte comme Arabie, laissant court aux agressions précoces, ou bien des cartes privilégiant la présence d'eau, ou un placement particulier des ressources.

Contenus additionnels modifier

Une première extension, intitulée Lords of the West, est sortie le . Elle comporte trois nouvelles campagnes (Longshanks, les ducs de Bourgogne et les Hauteville) et ajoute deux civilisations supplémentaires (les Bourguignons et les Siciliens)[10].

Une autre extension, intitulée Dawn of the Dukes, est sortie le [11]. Elle est centrée sur l'Europe de l'Est et introduit notamment les campagnes coopératives[12],[13]. Deux nouvelles civilisations font leur apparition : les Bohémiens et les Polonais[11]. Elle comporte trois nouvelles campagnes (Olgierd et Kęstutis, Hedwige, et Jan Žižka).

Une nouvelle extension, intitulée Dynasties of India, est sortie le [14]. Elle s'oriente sur l'Inde avec l'introduction de trois nouvelles civilisations (les Bengalis, les Dravidiens et les Gurjaras) ainsi que trois nouvelles campagnes (Babur, Rajendra et Devapala). La civilisation indienne, introduite dans The Forgotten est renommée Hindoustanis et voit son arbre des technologies partiellement modifié.

Une nouvelle extension, intitulée Return of Rome, est sortie le 16 mai 2023. Il s'agit en fait d'un portage du premier jeu et de son extension, intégrés dans Age of Empires II : Definitive Edition dans un cadre de graphisme et de gameplay similaire à ce dernier (possibilité de construire des portes, adopter des formations militaires, faire du commerce terrestre, pathfinding retravaillé...)[15]. Deux nouvelles civilisations sont également introduites (les Lạc Việt (en) pour le premier jeu, et les Romains pour le second jeu) ainsi que trois nouvelles campagnes (Sargon d'Akkad, Pyrrhus Ier et Trajan), toutefois sans conserver les campagnes originales[15],[16], qui sont ajoutées progressivement au fur et à mesure des diverses mises à jour.

Une nouvelle extension, intitulée The Mountain Royals, est sortie le 31 octobre 2023. Elle s'oriente sur le Caucase avec l'ajout des Arméniens et des Géorgiens et la refonte des Perses ainsi que trois nouvelles campagnes (Tamar, Thoros le Grand et Ismail Ier)[17].

Accueil modifier

Age of Empires II: Definitive Edition a reçu des avis généralement favorables selon l'agrégateur d'avis Metacritic avec un score de 84/100 sur 32 avis. Cale Hunt de Windows Central a salué l'amélioration des illustrations, des animations et de la qualité de vie, mais a critiqué la recherche de chemin de l'IA et a souligné la nécessité d'un équilibrage plus poussé.

E-sport modifier

Le regain d'intérêt pour Age of Empires suscité par la sortie de la Definitive Edition a attiré plusieurs sponsors, dont Red Bull[18], pour raviver une pratique compétitive jusque-là confidentielle et doter des tournois distribuant plusieurs dizaines de milliers de dollars de prix[19]. La scène mondiale est dominée par le joueur norvégien Ørjan Larsen (de), plus connu sous le pseudonyme TheViper, et ce depuis plusieurs années avant la sortie de la Definitive Edition[20], celui-ci ayant commencé à jouer avec son père à la version Conquerors de 2001[21]. D'autres joueurs comme Daut (Serbie), Hera (Canada), Liereyy (Autriche) ou Yo (Chine) sont cités parmi les meilleurs du monde.

Parmi les tournois individuels les plus importants et les mieux dotés, on peut citer la Hidden Cup sponsorisée principalement par Microsoft (87 240 $ de prix pour la quatrième édition de )[22], le Redbull Wololo (100 000 $ pour la cinquième édition de )[23] ou encore le King of the Desert (50 000 $ pour la troisième édition d')[24]. À titre de comparaison, en 2017 un match officiel entre les deux meilleurs joueurs du monde était sponsorisé à hauteur de 2 000 dollars[20]. L'ensemble de l'année 2022 sera caractérisée par un recul global du financement de grandes compétitions Age of Empires II, très possiblement due en partie à la volonté de Microsoft de recentrer la promotion sur le nouvel Age of Empires IV, alors bien que les compétitions de niveau amateur à semi professionnels restent fréquemment organisées. Mais le Red Bull Wololo Legacy, tournoi à 200 000 $, qui s'est déroulé en au château de Heidelberg pour le main event et regroupant les meilleurs joueurs mondiaux d'Age of Empires I, II et IV offre une affiche de haut niveau pour les spectateurs et adeptes de pratique compétitive sur Age of Empires II[25].

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. William Wallace (tutoriel), Genghis Khan, Saladin, Frédéric Barberousse et Jeanne d'Arc.
  2. Fonctionnalité totalement absente de la version 1999, et partiellement présente dans l'extension The Conquerors de 2001 qui permettait de planifier les semailles de jusqu'à quinze fermes.
  3. Les hallebardiers et les hussards ont par exemple été introduits dans la première extension de 2001.
  4. a et b Introduits dans l'extension The Conquerors de 2001.
  5. Anciennement Indiens avant l'extension Dynasties of India.

Références modifier

  1. a b c et d « Age of Empires II : Definitive Edition », sur histogames.com, .
  2. a b et c Corentin Lamy, « Age of Empires » : « Il est temps de ramener les jeux de stratégie sur le devant de la scène », sur lemonde.fr, .
  3. (en) [vidéo] Spirit of the Law, AoE2 2-year anniversary patch sur YouTube, à 7 min 21 s.
  4. Bob Arctor, « Age of Empires II : The Conquerors Expansion », Joystick, no 119,‎ , p. 96-97 (ISSN 1145-4806).
  5. (en) [vidéo] Let's fix the original AoE2 counters guide! sur YouTube.
  6. (en) [vidéo] Are longswordmen finally a good unit ? (aoe2) sur YouTube.
  7. (en) [vidéo] The evolution of Franks, Saracens and Celts since Age of Kings sur YouTube.
  8. (en) Ken Allsop, « Age of Empires 2 DE update packs huge balance changes for classic RTS », sur PCGamesN, .
  9. (en) « Age of Empires II : Definitive Edition - Dynasties of India », sur fandom.com, Fandom, Inc. (consulté le ).
  10. « Available Now: Lords of the West! », ageofempires.com,
  11. a et b (en) « Dawn of the Dukes », sur Age of Empires / World's Edge Studio (consulté le ).
  12. (en) Carrie Talbot, « Major Age of Empires 2: DE update brings new co-op event and campaigns », sur PCGamesN, .
  13. « annonce sur le site officiel »
  14. (en-US) « Dynasties of India - Age of Empires », sur www.ageofempires.com (consulté le )
  15. a et b (en) Ken Allsop, « Age of Empires 2 DE Return of Rome adds the first AoE’s entire roster », sur PCGamesN, .
  16. « Return of Rome : le nouveau DLC d'Age of Empires II : Definitive Edition se dévoile », sur HistoriaGames.com (consulté le )
  17. (en) Anna Koselke, « One of Steam’s best strategy games gets massive new DLC », sur PCGamesN, .
  18. (en) « You Need To Watch The Final Of Red Bull Wololo, A €20,000 ‘Age Of Empires II’ Tournament », sur forbes.com, .
  19. Clémence Duneau, « Jeux vidéo : plus de vingt ans après sa sortie, « Age of Empires II » à la conquête de l’e-sport », sur lemonde.fr, .
  20. a et b (de) Bruno Dias, « Warum Gamer auch nach 18 Jahren von 'Age of Empires II' noch immer besessen sind » [« Pourquoi les joueurs de Age of Empires II sont encore conquis après 18 ans »], sur vice.com, .
  21. Pierre Trouvé, « « J’ai battu mon père à “Age of Empires” » : comment un jeu vidéo de stratégie a réuni deux générations », sur lemonde.fr, .
  22. https://liquipedia.net/ageofempires/Hidden_Cup/4
  23. https://liquipedia.net/ageofempires/Red_Bull_Wololo/5
  24. https://liquipedia.net/ageofempires/King_of_the_Desert/3
  25. (de) Elena Mehrlich, « Die Esport-Szene von Age of Empires braucht sich nicht hinter LoL oder CS:GO zu verstecken. : Das Wololo 2022 Legacy Event begeistert die Fans », sur esports.com, .

Lien externe modifier