Agbodrafo

Agbodrafo (Porto Seguro) est une ville et un canton du sud du Togo dans la Région maritime , située entre l'Océan Atlantique et le Lac Togo[1]. Elle s'est développée autour d'un fort Portugais et était connue des européens sous le nom de Porto Seguro[2].

Agbodrafo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Flag of Togo.svg TogoVoir et modifier les données sur Wikidata
Région
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Afrique
(Voir situation sur carte : Afrique)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Togo
(Voir situation sur carte : Togo)
Point carte.svg

LocalitésModifier

La commune d'Agbodrafo comporte les localités suivantes[3]

  • GOUMOU KOPE
  • AGBATA [4]-ALLAGLO
  • DEVIKEME DEVIKEME
  • AGBODRAFO
  • KPOGAN-AGBETIKO
  • KOSI-AGBAVI
  • AGBATA-LANZO
  • AGBODAN-KOPE
  • AGUVUDU
  • DAGUE
  • NIMAGNA
  • DJASSEME
  • FOLLYGAH
  • GBODJOME
  • KPESSI
  • SEWA-TCHRIKOPE
  • TOGO-KOME

Patrimoine culturelModifier

La Maison Wood se trouve à Agbodrafo[5].

RéférencesModifier

  1. « Agbodrafo | Les villes du Togo | Découvrir le Togo | Togo Tourisme », sur www.togo-tourisme.com (consulté le 13 février 2020)
  2. Étou, K, Agbodrafo/Porto-Seguro dans l’historiographie de la cote des esclaves : Un lieu de memoire plurielle, Université de Lomé (Togo), (OCLC 923308955, lire en ligne)
  3. http://aneho-togo.net/la-prefecture-des-lacs/les-9-cantons-de-la-prefecture-des-lacs-au-togo/canton-dagbodrafoles-localites/
  4. Magloire Somé, Lassina Simporé, Lieux de mémoire, patrimoine et histoire en Afrique de l’Ouest: Aux origines des Ruines de Loropéni, Burkina Faso, Archives contemporaines, 2014, p. 108 [lire en ligne]
  5. Syra sylla, « L’histoire méconnue de « Wood Home », la maison d’esclaves d’Agbodrafo au Togo », sur Visiterl'afrique.com, (consulté le 13 février 2020)