Afromontane

écozone

L'afromontane est une sous-région de l'écozone afrotropicale ; les espèces végétales et animales correspondantes sont communes aux montagnes d'Afrique et au sud de la péninsule arabique. Les régions d'afromontane d'Afrique sont discontinues, séparées par des basses-terres. On les appellent parfois « archipel d'afromontane » ou « archipel afromontagnard »[1] car leur distribution géographique est similaire à celles de sky islands.

Zones d'afromontane
I. Hautes-terres d'Afrique de l'ouest et du Cameroun
II. Plateaux d'Éthiopie et hautes-terres de la péninsule arabique
III. Rift Albertin occidental
IV. Rift oriental
V. Rift austral
VI. Hautes-terres orientales
VII. Drakensberg.

GéographieModifier

 
Canopée d'une forêt d'afromontane (Le Cap, Afrique du Sud).

Les espèces représentatives se trouvent entre 1 500 à 2 000 m vers l'équateur et 300 m d'altitude dans les forêts d'altitude de Knysna et Amatole d'Afrique du Sud. Les forêts d'afromontane sont généralement plus fraîches et plus humides que les basses-terres qu'elles surmontent.

L'archipel d'afromontane suit la majeure partie du rift est-africain, depuis la mer Rouge jusqu'au Zimbabwe ; cet archipel couvre aussi de larges zones des plateaux d'Éthiopie, du rift Albertin (Ouganda, Rwanda, Burundi, République démocratique du Congo, Tanzanie) ainsi que les hautes-terres du Kenya et de la Tanzanie. Les autres zones d'afromontane incluent le Drakensberg en Afrique du Sud, les hauts-plateaux du Cameroun ainsi que la ligne de volcans du Cameroun, laquelle comprend le mont Cameroun, l'île de Bioko et celle de São Tomé.

FloreModifier

Quoique certaines enclaves d'afromontanes soient grandements éloignées, elles partagent une diversité végétale qui les distinguent des basses-terres qu'elles surmontent. La famille des Podocarpaceae et notamment le genre Podocarpus et Afrocarpus (des conifères) sont des arbres typiques de l'écozone aux côtés de Prunus africana, d'Hagenia abyssinica, de Juniperus procera et d'Olea. Dans les montagnes les plus hautes, les bois et forêts d'afromontane forment une zone de transition avec une zone plus haute, nommée « afroalpine », faite de prairies, prairies arbustives ou de prairies à bruyères.

Les plantes de la famille des Curtisiaceae et des Oliniaceae sont endémiques de l'afromontane et les Barbeyaceae sont quasi-endémiques. Les arbres Afrocrania, Balthasaria, Curtisia, Ficalhoa, Hagenia, Kiggelaria, Leucosidea, Platypterocarpus, Trichocladus, Widdringtonia et Xymalos sont endémiques ou quasi-endémiques, comme ceux du genre Ardisiandra, Cincinnobotrys et Stapfiella.

DistributionModifier

En Afrique du Sud, les forêts d'afromontane couvrent environ 0,5 % des terres. Elles se retrouvent le long du massif du Drakensberg, depuis la province du Limpopo, au nord-est, jusqu'à la province du Cap occidental, au sud-ouest. On les rencontre généralement dans des zones bien arrosées, y compris dans les ravins et sur les versants sud des reliefs. Elles ne résistent pas au feu et les incendies, fréquents dans le fynbos, la savane et les prairies qui les entourent, limitent leur expansion. Malgré leur faible extension géographique, les forêts d'afromontane d'Afrique du Sud produisent des bois utiles, en particulier le Real Yellowwood (Podocarpus latifolius), l'Outeniqua Yellowwood (Afrocarpus falcatus) et le Stinkwood (Ocotea bullata).

Écorégions d'afromontaneModifier

Forêts décidues humides tropicales et subtropicales
 
Étage afro-alpin (plateau Sanetti, Éthiopie).
Prairies et terres arbustives de montagne
Déserts et terres arbustives xériques

RéférencesModifier

  1. Frank White, La végétation de l'Afrique [« The Vegetation of Africa »], IRD éditions, , 384 p. (lire en ligne), p. 178, 179, 193

BibliographieModifier

  • (en) F. White, The vegetation of Africa: a descriptive memoir to accompany the UNESCO/AETFAT/UNSO vegetation map of Africa by F. White, Paris, UNESCO, (lire en ligne)
  • (en) C. Galley et H. P. Linder, « Geographical affinities of the Cape flora, South Africa », Journal of Biogeography, vol. 33, no 2,‎ , p. 236-250 (présentation en ligne)  

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :