Ouvrir le menu principal

Adrien Richard

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richard.
Jules, Marie, Adrien Richard
Naissance
Vallérysthal (Meurthe)
Décès
Portieux
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
industriel, homme politique
Activité principale
cristallerie
Distinctions

Jules, Marie, Adrien Richard est un industriel et un homme politique français né à Vallérysthal (Meurthe) et mort à Portieux, dans les Vosges.

Sommaire

BiographieModifier

Né dans la partie qui allait être annexée par l'Allemagne de l'ancien département de la Meurthe, il arrive dans les Vosges en 1871 puisque son père opte pour la France et décide d'acquérir la cristallerie de Portieux pour ne pas être coupé de la clientèle que s'était acquise en France la société cristallerie de Vallérysthal. Il devient bachelier en 1887 à Nancy avant d'intégrer l'école centrale de Paris dont il sort en 1889.

Vie militaire et honneursModifier

Adrien Richard effectue son service militaire qu'il termine en 1890 avec le grade de sous-lieutenant. Il devient capitaine de réserve en 1910 et reçoit la légion d'honneur. Bien que dégagé de toute obligation militaire vu son âge, il décide de s'engager à l'occasion de la première guerre mondiale en 1914. Il est élevé au grade d'officier de la Légion d'honneur en 1925.

Carrière industrielleModifier

Il entre en 1890 comme ingénieur « à 200 francs par mois » dans les verreries de son père, dont il prend finalement la direction de l'établissement de Portieux en 1905 à la suite de Xavier Mougin. Il y instaurera rapidement des mesures sociales, telles que la participation aux bénéfices, une caisse de secours et de retraite. Il contribua au développement de la manufacture en instituant un centre d'apprentissage pour les étrangers dès 1905 [1].

Il est également Président du conseil de surveillance des Grandes Brasseries de Charmes (devenu depuis 1966 Kanterbräu) et administrateur du chemin de fer de la ligne de Charmes à Rambervillers.

Carrière politiqueModifier

Il est élu conseiller municipal de Portieux en 1896, avant d'en devenir maire de 1900 à 1928. En 1919, il est également élu conseiller général du Canton de Charmes: il deviendra par la suite Vice-Président du Conseil Général des Vosges en 1934. Enfin, sous la houlette de Thierry Comte d'Alsace il devient sénateur des Vosges de 1927 où il s'inscrit dans le groupe de l'Union républicaine mené par Gambetta. Il le restera jusqu'en 1944, bien qu'il se soit abstenu lors du vote de révision constitutionnelle en juillet 1940.

En savoir plusModifier

Notes et référencesModifier

  1. 300 ans d'histoire p.64

BibliographieModifier

  • « Adrien Richard », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • Philippe Picoche, Une entreprise vosgienne. La verrerie de Portieux(1850-1950), thèse de doctorat (non publiée), coll. « Université Lumière Lyon 2 »,
  • Jean-Pierre Ferry, La Verrerie de Portieux. 300 ans d'histoire, Epinal, éditions du Sapin d'Or, , 327 p. (ISBN 2-85712-010-9)

Liens externesModifier