Ouvrir le menu principal

Adria Airways

ancienne compagnie aérienne slovène
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADR.
Adria Airways
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
JPADRADRIA
Repères historiques
Date de création 1961
Date de disparition 30 septembre 2019
Généralités
Basée à Aéroport Jože Pučnik de Ljubljana
Programme de fidélité Miles & more
Alliance Star Alliance
Taille de la flotte 20
Nombre de destinations 24
Siège social Ljubljana, Drapeau de la Slovénie Slovénie
Société mère Adria Airways
Dirigeants Holger Kowarsch (PDG)
Site web www.adria.si
Données financières
Chiffre d'affaires en augmentation 155,2 Millions (2016)


Siège social.

Adria ou Adria Airways (code AITA : JP ; code OACI : ADR) était la compagnie aérienne nationale de Slovénie, jusqu’à sa faillite en 2019. Elle était membre de Star Alliance comme une compagnie régionale depuis décembre 2004. Le siège de la compagnie était à Ljubljana. Elle effectuait des vols réguliers et des vols charter vers 43 destinations dans 23 pays, principalement en Europe. L'aéroport principal de la compagnie était l'aéroport de Ljubljana (Brnik).

HistoireModifier

Adria a été créée en 1961 comme compagnie charter sous le nom de Adria Aviopromet avec un avion Douglas DC-6. Elle augmente ensuite sa flotte en achetant d'autres DC-6 à la compagnie KLM. En 1968, la compagnie se renomme Inex-Adria Aviopromet et achète son premier avion à réaction, un Douglas DC-9. Avec son rapprochement avec la compagnie belgradoise Interexport, elle change à nouveau de nom, puis retrouve son vieux nom après l'arrêt de cette collaboration en 1986.

Le a lieu la première catastrophe aérienne de cette compagnie, lors d'une collision avec un appareil de British Airways au-dessus de Zagreb, où 176 personnes trouvent la mort. La cause de cette catastrophe a été attribuée à une erreur du contrôle aérien.

Au début des années 1980, Inex-Adria débute ses premiers vols réguliers, achète un appareil McDonnell Douglas MD-80 et devient membre de l'association internationale IATA. Le , un DC-9 de la compagnie s'écrase sur le mont San Pietro en approchant de l'aéroport corse d'Ajaccio. 173 touristes slovènes et 7 membres d'équipage meurent dans l’accident le plus grave qu’ait connu l’histoire de l’aviation civile slovène.

À l'indépendance de la Slovénie, en 1991, la compagnie se renomme Adria Airways. En mars 1996 se termine le processus de privatisation partielle de la compagnie, en décembre 2004 celle-ci intègre opérationnellement Star Alliance.

Le , elle annonce la suspension temporaire de ses vols jusqu'au inclus à l'exception d'un vol depuis et vers Francfort[1]. Elle espère trouver pendant ce temps là des investisseurs.

Le se déclare en faillite.

Aéroports desservis directement depuis l'aéroport de Ljubljana (Brnik)Modifier

Liaison régulière hors SlovénieModifier

Adria assure une liaison quotidienne directe entre Francfort et Vienne.

Vols charterModifier

Les vols charter (essentiellement en été) desservent de nombreuses destinations en Méditerranée, telles Charm el-Cheikh, Hurghada ou encore certaines îles grecques.

FretModifier

Adria dispose également d'une activité de fret, qui l'amène à desservir d'autres aéroports que ceux mentionnés ci-dessus.

Accidents (liste non exhaustive)Modifier

  • Le , dans l'accident d'un DC-9-32 à Aden (Yémen), les 30 personnes à bord meurent.
  • Le à Belgrade, un DC-9-32 atterrit dans un champ de maïs 2 570 mètres avant la piste et prend feu. Tous les passagers et membres d'équipage, en tout 50 personnes, sont évacués avec succès.
  • Le , le vol d'Inex Adria s'écrase lors de son approche de l'aéroport de Praha-Ruzyne en République tchèque à cause du brouillard, faisant 75 victimes parmi les 120 personnes à bord du McDonnell Douglas DC-9.
  • Le , collision en Croatie. L'aile gauche du Vol 550 InexAdria à destination de Cologne, un DC-9, heurte le Hawker Trident du vol 475 British Airways à destination d'Istanbul. La tour de contrôle avait donné de mauvaises indications aux deux appareils. À la suite du choc, le vol BA 475 subit une décompression puis se désintègre causant la mort des 63 occupants de l'avion. Le DC-9 s'écrase avec 113 personnes à bord.
  • Le , un DC-9 de la compagnie slovène Inex Adria en provenance de Ljubljana « rate » l’aéroport d’Ajaccio en Corse et heurte la montagne dans l’arrière-pays de Propriano. Les 7 membres d’équipage et les 173 passagers périrent. Une plaque commémorative est apposée sur le côté de l’église de Petreto-Bicchisano. C'est la plus grande catastrophe de l'histoire de l'aviation civile slovène et la deuxième plus grande catastrophe aérienne en France.

FlotteModifier

La flotte se compose de 15 appareils (au mois de septembre 2018)[2].

 
CRJ 200LR d'Adria Airways.
 
Airbus A319-132 d'Adria Airways.


Flotte d'Adria Airways
Type d'avion Nombre d'appareils Commandes Nombre de sièges Remarques
Airbus A319-100 3 144 S5-AAP, S5-AAR, S5-AAX
Canadair Regional Jet CRJ-700ER 3 70 S5-AAW, S5-AAY, S5-AAZ
Canadair Regional Jet CRJ-900LR 9 86 S5-AAK, S5-AAL, S5-AAN, S5-AAO, S5-AAU, S5-AAV, S5-AFA, S5-AFB, S5-AFC
Total 15

Notes et référencesModifier

  1. Clément Peltier, « Aérien : Adria Airways elle aussi en difficulté », sur lechotouristique.com,
  2. « Adria Airways Fleet Details », sur adria.si (consulté le 2 septembre 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :