Adoratrices du Très Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus Christ

Sœurs adoratrices du Très Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 15 octobre 1861
par Mgr Moreau
Approbation pontificale 24 novembre 1889
par Léon XIII
Institut congrégation religieuse
Type contemplatif
Structure et histoire
Fondation 14 septembre 1861
Saint-Hyacinthe
Fondateur Aurélie Caouette
Abréviation A.P.S
Patron Vierge Marie
Site web site officiel francophone
site officiel anglophone
Liste des ordres religieux

Les Sœurs adoratrices du Très Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ sont une congrégation religieuse contemplative de droit pontifical. C'est la 1re congrégation contemplative fondée au Canada[1].

HistoriqueModifier

La congrégation est fondée le 14 septembre 1861 à Saint-Hyacinthe par Aurélie Caouette (1833-1905) pour adorer le Précieux Sang[2]. La communauté reçoit l'approbation de Mgr Moreau le 15 octobre 1861.

L'institut reçoit le décret de louange le 24 novembre 1889 et l'approbation définitive du Saint-Siège le 20 octobre 1896 ; leurs constitutions sont définitivement approuvées le 1er juin 1960.

Du vivant de la fondatrice, dix monastères virent le jour au Canada et aux États-Unis. En 1945 les monastères sont scindés en deux congrégations, l'une francophone ayant son siège à Saint-Hyacinthe, l'autre anglophone ayant son siège à Londres.

Activités et diffusionModifier

Les adoratrices du Précieux Sang se consacrent essentiellement à la prière contemplative.

En 2017, la congrégation francophone comptait qu'une seule maison à Saint-Hyacinthe avec 40 sœurs[3]et la congrégation anglophone comptait 50 sœurs dans 4 maisons[4].

Notes et référencesModifier

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Adoratrices de la Preciosísima Sangre » (voir la liste des auteurs).