Adolphe de Vrière

politicien belge

Le baron Adolphe Pierre Aloïs de Vrière, né à Bruges le et décédé à Laeken le , est un diplomate et homme politique belge.

BiographieModifier

Après avoir été membre suppléant du Congrès national, le baron de Vrière s'est parfaitement adapté aux différentes provinces de notre pays dont il est devenu gouverneur de trois d'entre elles. Cet homme très actif fut plusieurs fois ministre, et enfin ministre d'État. Il a joué le rôle d'envoyé extraordinaire et de ministre plénipotentiaire auprès des cours du Danemark et de Portugal.

Une gravure portugaise rehaussée à la craie le montre chapeauté, assis et reposé adossé à un arbre.

FamilleModifier

Le baron Adolphe de Vrière est le fils d'Aloïs de Vrière (nl). Sa sœur épousa le baron Pecsteen.

Il s'est marié avec la baronne Marie-Louise de Serret, fille de François de Serret, bourgmestre de Bruges. Ils ont eu quatre enfants.

  • Hélène de Vrière, sans mariage.
  • Baron Léon de Vrière, diplomate.
  • Baron Camille de Vrière, allié à dame Clemence van Loo : bourgmestre de Zedelgem.
  • Baron Alfred-Gustave, allié à dame Émilie van der Steghen de Putte, dont descendance[1].

Veuf, il vécut à Laeken jusqu'à sa mort. Une rue y porte encore son nom.

Fonctions politiquesModifier

Honneurs et décorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. État présent de La Noblesse, p. 404