Ouvrir le menu principal

Adherbal (roi de Numidie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adherbal.

Adherbal
Illustration.
Monnaie à l'effigie d'Adherbal.
Titre
Roi de Numidie
av. J.-C. – av. J.-C. (6 ans)
Prédécesseur Micipsa
Successeur Jugurtha
Biographie
Origine Numide
Date de décès av. J.-C.
Lieu de décès Cirta, Numidie
Nature du décès Assassinat
Père Micipsa
Fratrie Hiempsal Ier
Résidence Cirta

Adherbal (en punique : "serviteur de Baal"), était un roi de Numidie, de 118 à 112 av. J.-C[1]. Il a hérité du trône après la mort de son père, Micipsa, et a régné conjointement avec son plus jeune frère, Hiempsal Ier, et Jugurtha, le neveu de Massinissa. Après le meurtre de son frère par Jugurtha, Adherbal s'enfuit à Rome, et fut ramené à sa part du royaume par les Romains en 117 av. J.-C., avec Jugurtha régnant sur l'ancienne part de Hiempsal Ier. Mais Adherbal fut de nouveau dépouillé de ses domaines par Jugurtha, et assiégé à Cirta, où il fut tué traîtreusement par Jugurtha en 112 av. J.-C., bien qu'il se soit placé sous la protection des Romains[2],[3],[4].

Culture populaireModifier

La pièce de théâtre Adherbal roy de Numidie par François-Joseph de Lagrange-Chancel, est basée sur son histoire.

RéférencesModifier

  1. (en) William Smith, Adherbal (3), vol. 1, Boston, (lire sur Wikisource), p. 19
  2. Salluste, Bellum Jugurthinum 5, 13, 14, 24, 25, 26
  3. Tite-Live, Ep. 63
  4. Diodore de Sicile, Bibliothèque historique 34-35.31

BibliographieModifier

Voir aussiModifier