Ouvrir le menu principal

Adélaïde Fassinou

écrivain béninoise
(Redirigé depuis Adelaïde Fassinou)
Adelaide Fassinou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Adélaïde Edith Bignon Fassinou, née le à Porto-Novo, est une femme de lettres béninoise, une enseignante et une fonctionnaire internationale. Elle a écrit une dizaine de romans ou nouvelles, en langue française. Son nom de mariée est Allagbada.

Sommaire

BiographieModifier

Élève de l'École Normale Supérieure, elle y devient Professeur certifié de lettres modernes[1],[2],[3]. Elle est également titulaire d'un DEA en stylistique, obtenu à Dijon[4].

Elle enseigne dans les établissements secondaires du Bénin[1],[3]. Puis, elle intervient dans une commission béninoise pour l'Unesco, et se consacre ensuite la formation des adultes à l'université et dans les écoles professionnelles[2].

Principales publicationsModifier

  • Modukpè, le rêve brisé. Paris, L'Harmattan (Collection Encres Noires no 194), 2000. (130 p.). (ISBN 978-2-7384-9091-9). Roman.
  • Yémi ou le miracle de l'amour. Cotonou (Bénin), Éditions du Flamboyant, 2000 (142 p.). (ISBN 99919-41-04-5), réédité en 2014 à Star Éditions[5]
  • L'Oiseau messager. Cotonou, les Éditions Ruisseaux d'Afrique, 2002 (24 p.). (ISBN 99919-972-3-7).
  • Toute une vie ne suffirait pas pour en parler. Paris, L'Harmattan, 2002 (194 p.). (ISBN 2-7475-3344-1). Nouvelles.
  • Enfant d'autrui, fille de personne. Cotonou, Éditions du Flamboyant, 2003 (172 pp.). (ISBN 99919-41-39-8). Roman.
  • Jeté en pâture. Paris, L'Harmattan, 2005 (228 pp.). (ISBN 2-7475-8718-5). Roman.
  • La petite fille des eaux. Bertoua/Cameroun, les Éditions Ndzé, 2006 (96 pp.). (ISBN 2-911464-12-5). Roman (co-écrit avec 10 autres auteurs).
  • La Sainte ni touche, Libreville, Éditions Odette Maganga, 2011[4].
  • Le Journal d’Esclamonde, Bénin, Les Éditions Plurielles, 2015[6].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Adelaïde FASSINOU », sur Université d'Australie-Occidentale
  2. a et b « Adelaïde FASSINOU », sur Africultures
  3. a et b « À la découverte de Mme Adélaïde Fassinou épouse Allagbada, professeur certifié de lettres, écrivain : Une activiste de la société civile passionnée de la littérature et de l’enseignement », La Presse du jour,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Adélaïde Fassinou, un coin d'engagement féministe et d'amour littéraire », Bénin Cultures,‎ (lire en ligne)
  5. Robert Asde, « Yèmi ou le miracle de l’amour de Adélaïde Fassinou », La Nouvelle Tribune,‎ (lire en ligne)
  6. Olivier Ribouis, « Nouveau roman d’Adélaïde Fassinou : "Le journal d’Esclamonde" », La Nouvelle Tribune,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier