Adalbéron II de Metz

évêque de Verdun et Metz

Adalbéron II de Metz né vers 958, mort le , fut évêque de Verdun puis évêque de Metz de 984 à 1005.

BiographieModifier

Il était fils de Frédéric Ier d'Ardennes[1], comte de Bar et duc de Haute-Lotharingie et de Béatrice de France, sœur d'Hugues Capet.

Instruit au monastère de Gorze, il fut pressenti pour succéder à l'évêque de Verdun, Wigfrid. Hugues II fut choisi, mais renonça au siège épiscopal au bout d'un an, et Adalbéron devint évêque de Verdun[2] ; la mort de Thierry Ier de Metz le l'empêcha d'être sacré[3]. La même année, le 16 octobre 984, il fut choisi pour être évêque de Metz et laissa Verdun à un de ses cousins, Adalbéron II[4].

Il eut pour coadjuteur son successeur Thierry de Luxembourg[5].

À Metz, il favorisa la réforme monastique dans son diocèse, renforça l'influence de Cluny en Lorraine par l'appel, entre autres à Guillaume de Volpiano, et soutint l'empereur Henri II contre le mariage de certains de ses parents.

Il est mort le 14 décembre 1005. Il a été inhumé dans l'abbaye de Saint-Symphorien de Metz[6].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Charles Cawley, « Lotharingia, kings, dukes and Pfalzgrafen », sur Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy, 2006-2016.
  2. (de) Adalbero I. Bischof von Verdun (984)
  3. Georges Poull, Les Dames chanoinesses d'Épinal, Haroue, Gérard Louis éditeur, (ISBN 978-2-9145-5459-6, OCLC 123900931), p. 11
  4. (de) Adalbero II. Bischof von Metz (984-1005)
  5. Jacques Paul Migne, Encyclopédie Théologique, t. 9 : Dictionnaire de statistique religieuse, Paris, J-P Migne, (lire en ligne), p. 419-422
  6. Dom Jean François, Histoire de Metz, Marchal, 1769, p. 422

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier