Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Action catholique des milieux indépendants

Action catholique des milieux indépendants
Logo de l’association
Cadre
But Évangélisation des personnes des milieux indépendants
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1941
Fondateur Marie-Louise Monnet
Identité
Siège 3 bis rue François Ponsard 75116 Paris
Personnages clés Mgr Olivier Leborgne chargé de son accompagnement
Président Hélène Mercier
Vice-président Yves Cahen
Secrétaire Karine Grenet
Trésorier Guy Rossi
Affiliation internationale Mouvement international d'apostolat des milieux sociaux indépendants MIAMSI
Méthode "Évangéliser le semblable par le semblable"
Fonds de dotation Fonds Marie-Louise Monnet
Site web http://www.acifrance.com

L’Action catholique des milieux indépendants (ACI), fondée par Marie-Louise Monnet, est un mouvement chrétien français s’adressant aux milieux indépendants.

Sommaire

OrganisationModifier

L’Action catholique des milieux indépendants est un mouvement "apostolique au sein de l'Église catholique" comme les autres mouvements d'action catholique. Lié à la Conférence des évêques de France il regroupe des équipes de base de laïcs, ouvertes, en lien avec des clercs. L'objectif est d'évangéliser, de pratiquer une relecture de vie et de participer à la réflexion de l'Église. En plus de la relecture de vie avec des temps de méditations de la parole en lien avec la vie et la société, le mouvement choisit un thème "d'enquête" annuel[1].

HistoriqueModifier

Dans le sillage des mouvements d'action catholique voulus par Léon XIII et Pie XI, l'action catholique s'organise par milieux (monde ouvriers, Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), enfance, secteur agricole, femmes). En 1931[2], en retraite à Lourdes, Marie-Louise Monnet, sœur de Jean Monnet, née en 1902 à Cognac dans une famille d'industriels du cognac, en assistant à une célébration de la JOC, forme le projet de créer un mouvement équivalent pour les femmes des milieux de la bourgeoisie : les apôtres immédiats des ouvriers seront des ouvriers ; les apôtres du monde industriel et commerçant seront des industriels et des commerçants. En 1935 elle crée la Jeunesse indépendante chrétienne féminine (JICF) puis en 1938 Les ainées de la JICF[3] qui devient en 1939 l'Action catholique féminine des milieux indépendants puis après une décision de l'assemblée des cardinaux et archevêques en 1941 l'Action catholique des milieux indépendants, mouvement national à deux branches, masculine et féminine. Après Vatican IIPaul VI la nomme première auditrice femme laïque du concile, en 1964 elle contribue à fonder le Mouvement international d'apostolat des milieux sociaux indépendants (MIAMSI).

Les évolutions du mouvement sont marquées :

  • en 1973, par le débat fédéral de Grenoble, « sur la possibilité de vivre une unité, à partir de groupes de personnes que leur statut, leur âge, leur sexe, leurs options politiques et philosophiques, leurs conceptions de la religion placent en concurrence et divise » ;
  • en 1982, à Saint-Flour, par le débat sur la question des milieux sociaux et lieux de vie sociale qui vise à une prise en compte de l'évolution de la société ;
  • en 1992/93, par la fédération dans un texte commun et une rencontre nationale, de l'union des membres du mouvements[4] ;
  • dans les années 2000 par les réflexions qui portent sur le renouvellement du mouvement et sur l'importance du témoignage[5] : jeunes adultes, création d'une aumônerie diversifiée formée de prêtres, diacres, religieux et laïcs, préparation du soixante dixième anniversaire.

L'ACI aujourd'huiModifier

  • Enquête et révision de vie: Faire société, des chemins à repérer et à créer. Une enquête pour aller voir de plus près ce que chacun de nous met dans ces mots Liberté, Egalité, Fraternité piliers de notre république. Associé à ces 3 mots, celui de Laïcité. Que deviennent-ils lorsqu’ils sont lus, réfléchis, pensés à la lumière de Paix, Justice, Amour ? Connectés à la réalité du monde, quelles cohérences pouvons-nous établir entre valeurs républicaines et valeurs évangéliques ? Et enfin, comment les déclinons-nous : dans notre sphère privée, dans le domaine public ...en lien avec d'autres réflexions qui n’ont pas l’Evangile comme référence.
  • Méditation: Christ est ressuscité! De Job à St Paul, un long chemin La résurrection, c'est le cœur de la foi chrétienne, la source même de notre fidélité au Christ.Dans notre société occidentale, laïque, marquée par les influences des cultures, religions et philosophies du monde, cette question, pour beaucoup d'entre nous, ne va pas de soi.Avec cette proposition de méditation, nous sommes invités, à l'instar de nos aînés dans la foi, à parcourir un chemin de vie et de spiritualité pour entrer dans cette dynamique su "extra-ordinaire" d'une vie rejaillissante en Dieu.

RéférencesModifier

  1. « Anciennes enquêtes | ACI France », sur www.acifrance.com (consulté le 15 décembre 2015)
  2. Marie-Louise Monnet, Avec amour et passion p. 11 à 15.
  3. Premier numéro du courrier national des aînées de la Jeunesse indépendante chrétienne féminine.
  4. Repères pour un appel, approuvé au Conseil national de 1993
  5. La Pommeraye 2002

Liens externesModifier