Achraf Hakimi

footballeur marocain

Achraf Hakimi (en arabe : أشرف حكيمي, en berbère : ⵄⵛⵀⵔⴰⴼ ⵃⴰⵊⵉⵎⵉ) de son nom complet Achraf Hakimi Mouh[3], né le à Madrid, est un footballeur international marocain jouant au poste d'arrière droit au Paris Saint-Germain.

Achraf Hakimi
Image illustrative de l’article Achraf Hakimi
Hakimi avec le Maroc en 2023.
Situation actuelle
Équipe Drapeau de la France Paris Saint-Germain
Numéro 2
Biographie
Nom Achraf Hakimi Mouh
Nationalité Espagnole
Marocaine
Nat. sportive Marocaine
Naissance (25 ans)
Madrid (Espagne)
Taille 1,81 m (5 11)[1]
Période pro. 2016 -
Poste Arrière droit / Milieu droit
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2005-2006 CD Colonia[2]
2006-2017 Real Madrid Castilla
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2017-2020 Real Madrid 0170(2)
2018-2020 Borussia Dortmund 073 (12)
2020-2021 Inter Milan 0450(7)
2021- Drapeau de la France Paris Saint-Germain 120 (14)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015-2016 Maroc -20 ans 002 0(0)
2015-2016 Maroc olympique 002 0(0)
2016- Maroc 76 0(9)[a]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Formé au Real Madrid, il participe à l'UEFA Youth League avant de faire ses débuts en équipe première sous Zinédine Zidane, remportant la Ligue des champions 2017-2018. Il est ensuite prêté pendant deux saisons au Borussia Dortmund avant de signer un contrat définitif avec l'Inter Milan, club dans lequel il se révèle en remportant la Serie A en 2021. Après cette saison, il s'engage au Paris Saint-Germain FC, avec lequel il remporte le championnat en 2022, 2023 et 2024.

À l'âge de dix-sept ans, il choisit de jouer en faveur de la sélection marocaine aux dépens de l'équipe nationale d'Espagne[4]. Avec celle-ci, il participe à la Coupe du monde 2018, compétition où il est le troisième plus jeune joueur derrière Daniel Arzani et Kylian Mbappé. Il dispute également la CAN 2019, 2022, la Coupe du monde 2022 et la CAN 2023.

Biographie

Étymologie

Le nom Hakimi vient de l'arabe hakĩm « sage » et le prénom Achraf de charif « noble »[5].

Enfance et formation à Madrid (1998-2017)

 
Getafe, banlieue de Madrid où a grandi Achraf Hakimi.

Achraf Hakimi naît le à Madrid de parents d'origine marocaine : son père Hassan Hakimi est originaire de Oued Zem[6] et sa mère, Saïda Mouh de Ksar El Kébir[7]. Le couple s'installe en 1980 en Espagne[8].

Achraf Hakimi grandit à Getafe, là où sa famille vit toujours, avec sa petite sœur Ouidad Hakimi et son frère Nabil Hakimi[9],[10]. Achraf Hakimi est issu d'une famille pauvre : son père, Hassan Hakimi est un vendeur de rue et sa mère, Saïda, est nettoyeuse dans des chantiers pour subvenir aux besoins familiaux. Bilingue, il s'exprime en dialecte marocain à la maison et espagnol à l'école et dans le football.

Achraf Hakimi s'initie au football dans un club de Madrid, le Club Deportivo Colonia Ofigevi (es). Enfant, il est fan de l'équipe du Maroc, notamment des joueurs Marouane Chamakh et Noureddine Naybet[11]. En 2006, alors qu'il est âgé de sept ans, il rejoint l'académie du Real Madrid[2]. Il s'inspire tout au long de sa jeunesse de la carrière du footballeur brésilien Marcelo, rêvant de jouer à ses côtés, révèle-t-il dans une interview avec la chaîne Al Aoula[12].

Avec l'équipe des moins de 19 ans du Real Madrid Castilla, il participe à l'UEFA Youth League lors de la saison 2015-2016 et atteint les demi-finales, battu sur le score de 1-3 face au Paris Saint-Germain. Lors de la saison suivante, le footballeur réalise un nouveau bon parcours avec la Castilla, en Youth League 2016-2017. Il atteint encore les demi-finales et une défaite 2-4 face au Benfica Lisbonne. Durant cette même saison 2016-2017, Hakimi évolue en D3 espagnole avec l'équipe du Real Madrid Castilla en tant que titulaire, disputant en total 28 matchs. Faisant de bonnes prestations, le jeune joueur est souvent appelé par l'entraîneur français Zinédine Zidane pour prendre part aux stages ainsi qu'aux entraînements de l'équipe première du Real Madrid[13].

Débuts en équipe première du Real Madrid (2017-2018)

En début de saison 2017-2018, les staffs médicaux du Real Madrid révèlent un problème cardiaque chez Dani Carvajal, joueur titulaire du Real Madrid au poste de latéral droit. L'entraîneur Zinédine Zidane compte alors sur les doublures, notamment Nacho et Achraf Hakimi âgé alors de 19 ans[14]. Hakimi débute avec l'équipe première le dans un match de Liga face à l'Espanyol Barcelone (victoire, 2-0)[15]. Le , il marque son premier but face au FC Séville grâce à une passe décisive de Karim Benzema (victoire, 5-0). Le joueur termine la saison 2017-2018 en remportant la Ligue des champions, la Supercoupe d'Espagne, la Supercoupe de l'UEFA et la Coupe du monde des clubs. L'athlète termine la Liga à la troisième place, derrière le FC Barcelone et l'Atlético Madrid. Il joue 17 matchs pour deux buts toutes compétitions confondues.

Après la démission de Zinédine Zidane en fin de saison 2017-18, Achraf Hakimi voit ses chances de devenir titulaire s'écrouler. Le jeune hispano-marocain remercie chaleureusement son entraîneur pour le nombre de chances qu'il lui a donné sous le maillot de l'équipe première[16]. Persuadé d'être rétrogradé dans l'équipe du Real Madrid Castilla, le défenseur espère qu'un club évoluant dans un championnat de première division se signalera.

Prenant part à la Coupe du monde 2018 en juin avec l'équipe du Maroc, il est éliminé au premier tour en ayant fait bonne allure. Lors de cette Coupe du monde 2018, l'entraîneur Lucien Favre contacte le sélectionneur Hervé Renard pour des renseignements sur le profil de jeu d'Achraf Hakimi[17]. Lors du mercato estival, des clubs se présentent auprès de l'international marocain dont le Borussia Dortmund pour un éventuel prêt sur deux saisons[18].

Lors de son retour de prêt, il déclare en octobre 2019 à propos de Zinédine Zidane : « C’est un coach qui me donne toujours de bons conseils, cela montre qu’il veut le meilleur pour moi, comme si j’étais son fils. Depuis que je suis parti, j’ai vu qu’il parlait de moi et je suis très reconnaissant de m’avoir donné la possibilité de jouer au Real Madrid, dans le meilleur club du monde. Quoi qu’il arrive, j’aurai toujours de bonnes relations avec lui. Pour moi, c’est un exemple, c’était un grand joueur, puis il s’est également révélé comme un excellent entraîneur. Pour moi, avoir dit que le transfert n’était pas définitif et que je resterais avec lui signifiait beaucoup. Venant d’un entraîneur comme lui, cela aide à travailler plus chaque jour. »[19].

Prêt au Borussia Dortmund (2018-2020)

Le , le site officiel du Borussia Dortmund officialise la signature d'Achraf Hakimi sous forme de prêt pour une durée de deux saisons[20],[21]. Quelques jours plus tard, il prend part à une tournée aux États-Unis entre le 18 et le [22]. Sur trois matchs amicaux, il entre en jeu dans le troisième qui oppose le Borussia Dortmund au Benfica Lisbonne, remplaçant Jeremy Toljan à la 61e minute (match nul, 2-2)[23].

 
Achraf Hakimi (numéro 5) célébrant le 1-0 avec ses coéquipiers face au Hertha BSC en 2018.

À l'occasion de son premier match en Bundesliga, le défenseur est titularisé pour affronter le FC Nuremberg le , match dans lequel il joue 90 minutes et marque un but (victoire, 7-0)[24]. Lors de sa deuxième titularisation face au Bayer 04 Leverkusen le , Achraf Hakimi est à l'origine du premier but de Dortmund à la 65e minute, et offre une passe décisive à Paco Alcácer à la 85e minute, ce qui permet à Dortmund de passer en tête de la Bundesliga, après avoir pourtant été mené 2-0 en première période (victoire 2-4)[25]. Grâce à sa polyvalence, l'athlète gagne sa place de titulaire, pouvant évoluer en arrière latéral gauche et droit[26],[27],[28],[29],[30]. Le , il délivre trois passes décisives en Ligue des champions face à l'Atlético de Madrid (victoire 4-0). Achraf Hakimi fait la une des journaux sportifs en Allemagne qui le qualifient de révélation de l'année en Allemagne[31],[32]. En 2018, il est désigné parmi les 50 meilleurs jeunes joueurs au monde[33]. Après avoir repéré sur la toile la photo d’un enfant marocain vêtu d’un sac en plastique avec le nom du joueur dessus, Hakimi réagit le 27 décembre 2018 en partageant la photo en question, demandant à la famille de l’enfant de le contacter en privé[34]. La toile a salué son geste en affirmant qu'une telle attention envers ce petit enfant lui ferait tellement plaisir, d’autant plus que le joueur est son idole[35].

En , le joueur reçoit le prix du meilleur jeune espoir africain de l’année 2018 lors de la cérémonie des CAF Awards pour ses débuts remarquables avec les Schwarz-Gelben[36]. Le lendemain, le Ballon d'or 1990 Lothar Matthäus déclare : « Hakimi est pour moi le meilleur arrière gauche de la Bundesliga. Joachim Löw serait content s'il avait un tel joueur qui est doté de beaucoup de dynamisme et de compétences techniques. » Le , il marque sur coup franc à la 90e minute lors d'un match amical contre Williem II (victoire 3-2). Le , lors du match de Bundesliga opposant le Borussia Dortmund à Hanovre 96, l'Hispano-Marocain est l'auteur du premier but de son équipe à la 24e minute et à l'origine du but de Marco Reus à la 60e minute (victoire 5-1)[37]. Le , à l'occasion du match de championnat face à VfL Wolfsburg, le footballeur contracte une blessure qui l'écarte trois mois des terrains et met un terme à sa saison ainsi qu'à une participation en Coupe d'Afrique avec la sélection marocaine.

Achraf Hakimi est prêté une deuxième saison au Borussia Dortmund. Le , il inscrit un doublé en Ligue des champions face au Slavia Prague (victoire 0-2)[38]. Le lendemain, le Mundo Deportivo annonce qu'Hakimi aurait déclaré : « Un retour à Madrid ne dépend pas de moi. Les deux clubs doivent parler et ils vont décider à la fin de l'année. Ce ne serait pas un échec de ne pas revenir au Real Madrid cet été, je veux continuer à grandir et je suis très concentré ici. J'ai grandi depuis mon arrivée en Allemagne, j'ai beaucoup de continuité et de confiance et cela se voit. Pour le moment, je n’ai pas parlé à Zinédine Zidane, car tout le monde est concentré sur sa saison. » Le , l'athlète inscrit un nouveau doublé en Ligue des champions face à l'Inter Milan permettant à son club de renverser le score de 0 à 2 (victoire 3-2)[39]. Le , le joueur est nommé parmi les trente joueurs pour le Ballon d'or africain. Le , il bat le record historique de vitesse, étant mesuré à 36,52 km/h lors d'un match de championnat face au RB Leipzig (match nul, 3-3)[40]. Achraf Hakimi termine sa saison 2019-2020 en étant vice-champion de Bundesliga avec 33 des 34 matchs de championnat. Il y marque cinq buts et délivre dix passes décisives. En Ligue des champions, il dispute huit matchs et inscrit quatre buts. En fin de saison, le Borussia Dortmund décide de ne pas acheter le joueur à cause de son prix jugé trop élevé par le directeur sportif Michael Zorc[41].

Inter Milan (2020-2021)

Le , Achraf Hakimi s'engage avec l'Inter Milan en signant un contrat de cinq ans en échange d'une somme de 40 millions d'euros[42]. Il devient le concurrent direct de l'international italien Danilo D'Ambrosio et intègre un effectif finaliste de la Ligue Europa précédente.

Le , pour son deuxième match officiel en Serie A, il inscrit son premier but sous le maillot de l'Inter Milan à la 42e minute contre le Benevento, contribuant à la victoire des siens (5-2 score final)[43]. En octobre et en novembre, le footballeur dispute la phase de groupes de Ligue des champions terminée à la troisième place. Le , il inscrit un doublé en championnat à domicile contre le FC Bologne (victoire, 3-1)[44]. Le , Achraf Hakimi marque de nouveau contre le FC Crotone (victoire, 2-0)[45]. Le lendemain, un résultat adverse offre officiellement le titre de champion d'Italie à quatre matchs de la fin de saison. Le , le joueur délivre une passe décisive à Alexis Sánchez contre le Sampdoria (victoire, 5-1). Le , il fête officiellement le titre du championnat d'Italie, après son dernier match de la saison contre l'Udinese Calcio (victoire, 5-1).

Achraf Hakimi termine sa première saison en Serie A à la première place du championnat et atteint la demi-finale de la Coupe d'Italie. En Ligue des champions, il est éliminé en phase de groupe derrière le Real Madrid CF, le Borussia Mönchengladbach et le Chakhtar Donetsk. Il dispute 37 matchs en championnat, marque sept buts et délivre huit passes décisives. En Coupe d'Italie, le champion dispute trois matchs. En compétition européenne, il participe au total à cinq des six matchs.

Paris Saint-Germain (depuis 2021)

2021-2022 : Premiers titres

Le , Achraf Hakimi signe un contrat de cinq saisons allant jusqu’en 2026 avec le Paris Saint-Germain FC pour une somme de soixante millions d’euros et onze millions de bonus. Sergio Ramos, Lionel Messi, Gianluigi Donnarumma et Georginio Wijnaldum sont les autres recrues de ce mercato. Il inscrit son premier but en match amical le contre Orléans (victoire, 1-0).

Le , le footballeur dispute à l'occasion de la finale du Trophée des champions 2021 organisé au stade Bloomfield situé à Tel Aviv-Jaffa, son premier match officiel sous la tunique du Paris Saint-Germain (défaite, 1-0)[46]. Pendant 90 minutes, le joueur est victime de sifflets et d'insultes de la part des supporters israéliens pour son soutien à la cause palestinienne, ce qui provoque une vive tension au sein de la presse française[47],[48],[49],[50],[51], mais également dans la presse étrangère[52],[53]. Sur les réseaux sociaux, l'athlète reçoit le soutien de plusieurs footballeurs dont Amine Harit, Sofiane Boufal et Ismaël Bennacer[54]. Son entraîneur Mauricio Pochettino a dénoncé lors de la conférence d'après-match le comportement des supporters israéliens et a complimenté le calme et la discipline d'Achraf Hakimi lors de ce match, malgré les circonstances difficiles[55]. Ses débuts convaincants lui ont également valu les compliments de son sélectionneur adjoint Mustapha Hadji qui déclare deux jours plus tard à BeIn Sports France : « Il peut apporter énormément offensivement. Il a besoin d'espaces. Et il va en avoir avec des joueurs comme Kylian Mbappé, Neymar ou Ángel Di María. Ils vont lui en libérer, il va pouvoir s'insérer depuis l'arrière. Il vient de loin, avec sa vitesse, son adresse devant le but, son imprévisibilité et sa santé au beau fixe, c'est un cauchemar pour l'adversaire[56]. »

Le 7 août, Achraf Hakimi dispute son premier match en championnat français opposant le Paris Saint-Germain à l'ES Troyes au Stade de l'Aube. Il marque à la 19e minute son premier but officiel (victoire, 1-2)[57]. Le 20 août, il offre sa première passe décisive en championnat français sur le quatrième but parisien inscrit par Ángel Di María à la 90e minute face au Stade brestois 29 (victoire, 2-4). Présent dans les quatre buts inscrits, le joueur livre une prestation remarquable qui fait énormément parler de lui au sein de la presse française[58],[59],[60]. Le 29 août, il livre une passe décisive sur le deuxième but de Kylian Mbappé à la 63e minute face au Stade de Reims au Stade Auguste-Delaune (victoire, 0-2). Le 22 septembre, à l'occasion d'un match de championnat face au FC Metz, le footballeur inscrit son premier doublé sous le maillot parisien[61]. Il marque le premier but du match à la 5e minute, avant de marquer le but victorieux à la dernière minute, alors que le score était à 1-1 (victoire, 1-2)[62]. Deux jours plus tard, l'international marocain apparaît dans une interview exclusive avec L'Équipe et déclare : « J'ai eu l’intuition qu’il fallait que je vienne à Paris, que j’allais y être heureux. Le PSG est un grand club et j’ai apprécié à quel point les gens ici semblaient m’aimer et me désirer. Et j’ai eu la chance que mon arrivée s’accompagne de grands transferts. Je suis déjà sûr de ne pas m’être trompé[63]. » Le , Hakimi écope à la 57e minute de son premier carton rouge à l'occasion du classico face à l'Olympique de Marseille (match nul, 0-0). Le , le sportif se qualifie en huitièmes de finales de la Ligue des champions, malgré une défaite de 2-1 face à Manchester City FC. Le , il délivre une passe décisive à Mauro Icardi pour le but égalisateur face à Lorient GAC (match nul, 1-1). Le 29 avril 2022, le joueur marque un but en championnat face au RC Strasbourg sur une passe décisive de Kylian Mbappé (match nul, 3-3).

Achraf Hakimi termine la saison 2021-2022 à la première place de Ligue 1, remporte le championnat en comptabilisant 32 matchs de Ligue 1 (quatre buts marqués et six passes décisives délivrées). Il comptabilise également huit matchs de Ligue des champions en ayant atteint les huitièmes de finale, éliminé par le Real Madrid. Le 31 juillet 2022, à l'occasion de la finale du Trophée des champions 2022 contre le FC Nantes organisé à Tel Aviv-Jaffa (victoire, 4-0), l'athlète est sifflé par un large public israélien à chaque touchée de balle pour son soutien à l'Etat palestinien[64],[65],[66].

2022-2023 : Champion de France malgré une saison moyenne

Le 6 août 2022, à l'occasion de son premier match de la saison 2022-23, Achraf Hakimi marque son premier but de la saison face à Clermont Foot 63 (victoire, 0-5)[67]. Il est aligné en tant que piston droit dans une nouvelle formation adoptée par le nouvel entraîneur Christophe Galtier. Le 21 août 2022, il marque son deuxième but de la saison face au LOSC Lille (victoire, 1-7)[68].

En mars 2023, ses prestations sur le terrain sont impactés par une polémique qui anime la une des réseaux sociaux après les accusations de viol et sa séparation avec Hiba Abouk[69],[70]. Par la même occasion, le 8 mars 2023, il est éliminé en huitièmes de finale de la Ligue des champions après une défaite au match retour contre le Bayern Munich (score cumulé : défaite, 3-0)[71],[72].

En fin de saison, de nombreuses rumeurs de départ du club circulent sur les réseaux sociaux après les propos d'Achraf Hakimi lors d'une exclusion en championnat le 13 mai 2023 contre l'AC Ajaccio, filmé en direct à la télévision en train de dire « C’est ça, la France », créant ainsi une polémique dans le monde du football français[73],[74].

Le 27 mai 2023, grâce au match nul (1-1) contre le RC Strasbourg, le Paris Saint-Germain remporte son onzième titre de champion de France, malgré une saison moyenne d'Achraf Hakimi au niveau individuel[75],[76]. Après 28 journées, le Paris Saint-Germain est devancé par le vice-champion RC Lens et l'Olympique de Marseille.

2023-2024 : Troisième fois champion d'affilée et vainqueur de la Coupe de France

À la suite des départs de Lionel Messi et Neymar, la venue d'Ousmane Dembélé en provenance du FC Barcelone et la désignation de Luis Enrique comme nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain, Hakimi devient un joueur plus libre dans son rôle de piston droit en entrant plus dans l'axe, amenant à se créer plus d'occasions et à rendre le couloir droit parisien plus développé grâce à ses combinaisons avec Dembélé[77].

Ce changement de rôle dans son poste l'amène à devenir plus décisif, inscrivant son premier but de la saison à l'occasion de la 4e journée de championnat contre l'Olympique lyonnais (victoire, 1-4)[78]. Disputant son premier match de la saison en Ligue des champions, il inscrit de nouveau un but le 19 septembre contre le Borussia Dortmund (victoire, 2-0) et cinq jours plus tard aussi à l'occasion du classique français contre l'Olympique de Marseille grâce à un coup-franc tiré direct (victoire, 4-0)[79].

Le 28 avril 2024, il remporte le douzième titre de champion de France avec le PSG grâce à une contre performance de l'AS Monaco contre l'Olympique lyonnais[80]. Plus tard, en fin de saison, il remporte la Coupe de France face au même adversaire, sur une victoire de 1-2[81].

Carrière internationale

Né en Espagne et formé à Madrid, Achraf Hakimi reçoit sa première convocation à l'âge de seize ans avec l'équipe du Maroc -20 ans. Il reçoit sa première sélection avec l'équipe première du Maroc le , en amical contre le Canada sous Hervé Renard (victoire 4-0)[82]. Pour son premier match officiel, Hervé Renard titularise le joueur face à l'équipe du Mali dans un match qui compte pour les qualifications à la Coupe du monde 2018. Il marque dans ce match son premier but international sur une passe décisive de Hakim Ziyech (victoire 6-0)[83]. Proposé par le directeur technique Nasser Larguet[30], l'athlète se fait sa place en équipe nationale en 2017 et devient alors un joueur titulaire au poste de latéral gauche, à noter que le joueur joue en latéral droit, mais que ce poste est occupé par Nabil Dirar. Hervé Renard choisit Hamza Mendyl comme doublure dans le poste de latéral gauche.

 
Achraf Hakimi face à l'Iran en 2018 lors de la Coupe du monde en Russie.

Le , Achraf Hakimi est sélectionné pour prendre part à la Coupe du monde 2018 avec le Maroc[84]. Âgé de 19 ans, il est le troisième plus jeune joueur de la Coupe du monde 2018[85]. Le footballeur joue à l'occasion du premier match du Maroc en Coupe du monde, un match complet face à l'Iran sur un malheureux score de un à zéro en faveur des Iraniens sur un but contre son camp d'Aziz Bouhaddouz à la 95e minute[86]. Hervé Renard le titularise une deuxième fois pour le deuxième match des Lions de l'Atlas face au Portugal mais le coéquipier d'Hakimi en club, Cristiano Ronaldo, inscrit le seul but du match à la 4e minute, sur une action contestable[87]. Ce match élimine l'équipe du Maroc de la Coupe du monde après deux bonnes prestations[88]. le défenseur conclut sa compétition par un match nul de 2-2 en jouant 90 minutes face à l'une des équipes favorites de la Coupe du monde, la sélection espagnole[89]. Après avoir fait de belles prestations en équipe nationale, les qualités du joueur attireront les intérêts du Borussia Dortmund pour un éventuel prêt[90].

Figurant sur la liste des sélectionnés pour prendre part à la Coupe d'Afrique des nations 2019, Achraf Hakimi dispute quatre matchs de qualifications dans lesquels il délivre deux passes décisives[91]. Il dispute la quasi-totalité des matchs de phase de groupe contre la Namibie, la Côte d'Ivoire et l'Afrique du Sud. Il termine la phase de groupe avec trois victoires de 1-0 et dispute la huitième de finale contre l'équipe du Bénin, face à laquelle le Maroc perd dans les penaltys. Le footballeur aura disputé ce match pendant 120 minutes[91].

À la suite d'une élimination rapide en CAN 2019, Vahid Halilhodžić est élu nouveau sélectionneur de l'équipe du Maroc avec Mustapha Hadji comme entraîneur adjoint. Le sélectionneur bosnien mise sa confiance sur Achraf Hakimi et l'utilise en tant qu'élément clé de l'équipe du Maroc, pouvant le faire évoluer aussi bien en latéral droit qu'ailier droit[92]. Le , l'équipe du Maroc se qualifie automatiquement à la CAN 2022 après un match nul de 0-0 contre la Mauritanie. Elle termine à la première place de son groupe composée de la Mauritanie, du Burundi et de la République centrafricaine. Hakimi dispute les six matchs de qualification en étant titulaire. Le , il marque son quatrième but en sélection lors d'un match amical contre l'équipe du Burkina Faso (victoire, 1-0).

Le , Achraf Hakimi figure officiellement dans la liste des vingt-huit joueurs sélectionnés de Vahid Halilhodžić pour la Coupe d'Afrique des nations 2021 au Cameroun. Titulaire dans tous les matchs des poules, notamment face au Ghana (victoire, 1-0), face aux Comores (victoire, 2-0) et face au Gabon (match nul, 2-2), il marque son premier but lors du troisième match face au Gabon, grâce à un coup franc à la 84e minute. Après ses trois premiers matchs, le footballeur figure parmi l'équipe type de la phase des poules de la CAN 2022[93]. Le 25 janvier 2022, à l'occasion des huitièmes de finale face au Malawi, il marque un but similaire que le précédent à la 70e minute et offre la victoire ainsi que la qualification en quarts au Maroc (victoire, 2-1)[94]. En fin de match, l'athlète remporte le prix d'homme du match[95],[96]. Peu après le match, son coéquipier en club Kylian Mbappé tweet : « Achraf Hakimi est le meilleur latéral droit au monde »[97]. Le 30 janvier 2022, à l'occasion des quarts de finale face à l'Égypte, il provoque un penalty à la 7e minute qui est marqué par son coéquipier Sofiane Boufal. Achraf Hakimi dispute 120 minutes avant d'être éliminé[98]. Peu après le match, Hakimi est impliqué dans une altercation entre un joueur égyptien et le président de la FRMF Fouzi Lekjaa[99].

Le 12 septembre 2022, Achraf Hakimi reçoit une convocation du nouveau sélectionneur du Maroc Walid Regragui pour un stage de préparation à la Coupe du monde 2022 à Barcelone et Séville pour deux confrontations amicales face au Chili et au Paraguay[100],[101]. Le 23 septembre 2022, à l'occasion du premier match du sélectionneur Walid Regragui face au Chili au Stade Cornellà-El Prat, le joueur est titularisé et dispute 90 minutes, avant que le terrain soit envahi par les supporters après le coup de sifflet final (victoire, 2-0)[102],[103]. Le 27 septembre 2022, à l'occasion du deuxième match de la trêve internationale face au Paraguay, il est titularisé et dispute 90 minutes au Stade Benito-Villamarín (match nul, 0-0).

Le , Achraf Hakimi figure officiellement dans la liste des 26 joueurs sélectionnés par Walid Regragui pour prendre part à la Coupe du monde 2022 au Qatar[104]. Quelques jours plus tard, le 17 novembre 2022, il est titularisé en amical face à la Géorgie à Sharjah aux Émirats arabes unis (victoire, 3-0)[105]. Durant la compétition, son corps est touché à un ischio-jambier droit lors du premier match du Maroc face à la Croatie (0-0)[106]. Il participe malgré cette blessure aux rencontres face à la Belgique (2-0) puis le Canada (2-1) lors duquel il est désigné homme du match[107]. En huitième de finale, Hakimi inscrit d'une panenka le tir au but décisif qui offre la qualification au Maroc au détriment de l'Espagne (0-0 ap, 3-0 tab)[108].

Le 20 décembre 2022, à l'occasion de son retour du Qatar, Achraf Hakimi est invité avec ses coéquipiers au Palais royal de Rabat par le roi Mohammed VI et les princes Hassan et Moulay Rachid pour être officiellement décoré Ordre du Trône, héritant du grade officier[109],[110],[111],[112]. Le 25 mars 2023, les Marocains font leur retour à domicile et sont accueillis par 65 000 supporters au Stade Ibn-Batouta de Tanger à l'occasion d'un match amical face au Brésil, auquel Hakimi est titularisé (victoire, 2-1)[113],[114],[115]. Le footballeur commence titulaire mais est remplacé par Yahya Attiatallah à la suite d'une blessure en début de deuxième mi-temps[116]. Cette victoire du Maroc entre dans l'histoire et l'équipe du Maroc devient la première équipe arabe de l'histoire à battre le Brésil[117].

 
Adli et Hakimi s'apprêtant à tirer un coup-franc contre le Burkina Faso en 2023.

Sélectionné en septembre 2023, le premier match contre le Liberia, entrant dans le cadre des qualifications à la CAN 2023 est annulé et reporté à la suite du séisme du Maroc[118],[119]. Cependant, le deuxième match prévu en amical est maintenu et joué au Stade Bollaert-Delelis[120],[121]. Lors de ce match, il est titularisé[122].

Le 28 décembre 2023, le joueur est retenu dans la liste des vingt-sept joueurs marocains sélectionnés par Walid Regragui pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2023 (CAN 2023)[123],[124],[125]. Le 17 janvier 2024, lors de la CAN 2023, le défenseur joue son premier match du tournoi, contribuant à la victoire du Maroc 3-0 contre la Tanzanie au Stade Laurent Pokou de San-Pédro, dans lequel il est l'auteur d'une passe décisive sur le troisième but marocain de Youssef En-Nesyri[126],[127]. Au cours du tournoi, le Maroc concède ensuite un match nul 1-1 (l'unique but marocain inscrit par Achraf Hakimi) contre l'équipe de république démocratique du Congo, une rencontre notée pour une altercation générale en fin de match[128],[129]. Lors du troisième match, les Marocains battent la Zambie sur le score d'un but à zéro[130]. En huitièmes de finale, les Lions de l'Atlas sont éliminés par l'Afrique du Sud sur un score de 2-0[131]. Durant ce match, alors que les Marocains sont menés 1-0, Achraf Hakimi loupe l'unique penalty accordé à la 85e minute[132],[133],[134]. Malgré cela, il est ovationné en fin de match et encouragé par le public marocain présent au stade[135].

Style de jeu et personnalité

Achraf Hakimi a un style de jeu offensif[136]. Considéré comme le successeur naturel de Marcelo[137], il est particulièrement porté vers l'avant mais du côté droit. Ses points forts sont sa technique (amortis, jeu à une touche, la conduite de balle...), sa vivacité, son jeu offensif, son pied gauche, sa polyvalence ou encore sa combativité[138],[139]. Disposant d'un grand volume de jeu, sa présence offensive ne le laisse pas indésirable dans son efficacité devant le but[140]. Droitier de formation, il est capable de marquer dans des combinaisons rapides, considéré par Kylian Mbappé[141], Emerson[142], Benjamin Pavard[143] et Cafu[144] comme le meilleur latéral du monde et par Erling Haaland comme le meilleur joueur africain avec qui il a joué[145]. Cependant, le joueur est souvent comparé à Trent Alexander-Arnold lorsque le sujet du meilleur latéral droit au monde actuels est évoqué[146].

Latéral droit de formation au Real Madrid, ses débuts en équipe du Maroc sont baptisés par des titularisation dans le poste de latéral gauche[147],[148]. Son ancien entraîneur Hervé Renard décrit Achraf Hakimi comme n'ayant aucun problème avec le pied gauche ou pied droit. Il explique également : « Je l'ai mis latéral gauche pour sa première titularisation. Il a marqué, il a été très bon et il n'est plus sorti de l'équipe. Et sur ce match du Mali, il a été à la hauteur psychologiquement parce qu'il y avait peut-être 40 000 spectateurs à Rabat. C'était un match important pour nous. Il était du côté de Hakim Ziyech. Associer les deux a été une énorme réussite. Il a ensuite su jouer sans complexe[17]. » Ses expériences au Borussia Dortmund et au FC Internazionale Milano ont mis en lumière ses compétences dans un rôle de piston droit au sein d'une défense à cinq[149],[150]. Hakimi a démontré sa capacité à participer au jeu profond, créant ainsi des opportunités pour effectuer des courses vers l'avant dans son couloir[151],[152],[153]. Il reçoit d'ailleurs les éloges de Ronaldo qui déclare à propos de Hakimi : « C’est l’une des meilleures affaires de l’Inter sur les dix dernières années. De temps en temps, je me dis : “Ronie, imagine-toi avec Hakimi.” Nous aurions été à une vitesse indécente[154]. »

Il lui a souvent été reproché de manquer de caractère lorsqu'il est ignoré par les attaquants du Paris Saint-Germain FC lorsque Hakimi est lancé en pleine vitesse lors des contre-attaques[155]. Lorsqu'un journaliste lui pose la question en interview, le défenseur répond : « Comment je vis le fait de ne pas être servi par Messi ? Ce n’est pas un problème si je ne suis pas servi lorsque je fais l’appel. Si Leo ne me sert pas, c’est qu’il considère qu’un autre joueur est mieux positionné[156]. » En dehors du terrain, il est considéré par Sofiane Boufal comme étant un jeune qui amène souvent la bonne humeur dans le groupe, aime bien rigoler et taquiner[17].

Vie privée

En couple avec Hiba Abouk de 2018 jusqu'en 2023[157],[158], il est le père de deux garçons : Amin Hakimi (né le 11 février 2020) et Naïm Hakimi (né le 12 février 2022)[159]. Ils se sont mariés en 2020, avant la naissance de leur premier fils[160].

Affaires judiciaires

À la suite de la déclaration d'une femme de 24 ans, qui n'a pas souhaité porter plainte, et au vu de la notoriété de Achraf Hakimi, le parquet de Nanterre ouvre une enquête pour viol, le 27 février 2023. Les faits se seraient déroulés dans la nuit du 25 février 2023, à Boulogne-Billancourt, au domicile du joueur. Malgré ses protestations, la victime présumée affirme avoir été embrassée de force et subi une pénétration digitale[161]. Le joueur dément fermement les accusations et a reçu le soutien de son club. Le 3 mars, il est mis en examen pour viol et placé sous contrôle judiciaire. Selon son avocate, il aurait subi une tentative de racket[162]'[163]. À la suite de ces accusations, le couple divorce et Hiba Abouk obtient la garde des enfants[164].

Le 27 septembre 2023, il est convoqué à la commission de discipline prévu le 5 octobre 2023 pour chant insultant et homophobe à l'encontre de l'Olympique de Marseille. En effet, le joueur est filmé en compagnie d'Ousmane Dembélé, Randal Kolo Muani et Layvin Kurzawa au Parc des Princes par une caméra entrain de chanter « Marseillais, n*que ta mère », après la victoire du Paris Saint-Germain contre Marseille, le 24 septembre (victoire, 4-0)[165]. Olivier Klein, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), saisit la justice avec l’accord de la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra et de la ministre de l’Égalité, Bérangère Couillard, afin de sanctionner les faits et leurs auteurs[166].

Humanitaire

 
Logo de l'Achraf Hakimi Foundation.

Le 21 mai 2021, l'UNICEF désigne Achraf Hakimi en tant que Champion des droits de l’enfant[167].

Le 17 juin 2023, il lance le projet humanitaire Achraf Hakimi Foundation qui consiste à « fournir aux jeunes les outils dont ils ont besoin pour réaliser leurs rêves », dit-il via une publication de présentation vidéo partagée sur ses réseaux sociaux[168].

Extra-sportif

Commercial

Le 29 septembre 2022, accompagné de sa compagne Hiba Abouk, il assiste au défilé Isabel Marant à la Fashion Week de Paris pour la marque Balmain[169],[170],[171]. Un jour plus tard, il apparaît à la une du magazine Vogue Arabia, posé en photo de couverture en compagnie de sa compagne[172].

En avril 2022, il prend part à la publicité d'Inwi (opérateur de télécommunications) au Maroc[173]. La publicité, publiée également sur YouTube, atteint le million de vues après seulement trois jours[174].

En novembre 2022, à l'approche de la Coupe du monde 2022 au Qatar, Hakimi apparaît dans une publicité officielle d'Adidas pour la présentation de la compétition aux côtés des grandes stars du football international. La publicité est intitulée Family Reunion[175]. Dans cette publicité, il est cité : « Personne n'est plus rapide que Hakimi »[176].

Le 27 septembre 2023, il apparaît pour la deuxième fois au défilé Isabel Marant à la Fashion Week de Paris pour la Marni Womenswear Spring/Summer 2024 de Balmain.

Événements notables

Le 12 octobre 2023, Achraf Hakimi est désigné par la Confédération africaine de football en tant qu'ambassadeur et participe au tirage au sort de la Coupe d'Afrique des nations 2023 à Abidjan en compagnie de Sadio Mané, Didier Drogba et John Obi Mikel[177].

Statistiques

En club

Statistiques de Achraf Hakimi au [178]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Mondial des clubs Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2016-2017   Real Madrid Castilla Segunda B 28 1 8 - - - - - - - - - - - - - 28 1 8
2017-2018   Real Madrid Liga 9 2 0 5 0 1 - - - C1 2 0 0 1 0 0 17 2 1
2018-2019   Borussia Dortmund (prêt) Bundesliga 21 2 4 2 1 0 - - - C1 5 0 3 - - - 28 3 7
2019-2020 Bundesliga 33 5 10 3 0 0 1 0 0 C1 8 4 0 - - - 45 9 10
Sous-total 54 7 14 5 1 0 1 0 0 - 13 4 3 - - - 73 12 17
2020-2021   Inter Milan Serie A 37 7 8 3 0 0 - - - C1 5 0 1 - - - 45 7 9
2021-2022   Paris Saint-Germain Ligue 1 32 4 6 - - - 1 0 0 C1 8 0 0 - - - 41 4 6
2022-2023 Ligue 1 28 5 3 2 0 0 1 0 0 C1 8 0 2 - - - 39 5 5
2023-2024 Ligue 1 25 4 5 3 0 1 1 0 0 C1 11 1 1 - - - 40 5 7
Sous-total 85 13 14 5 0 1 3 0 0 - 27 1 3 - - - 120 14 18
Total sur la carrière 213 30 44 18 1 2 4 0 0 - 47 5 7 1 0 0 283 36 53

En équipe nationale

Statistiques de Achraf Hakimi au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires CDM Éliminatoires CAN Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2016-2017   Maroc CAN 2017 - - - - - - 0 0 0 1 0 0 1 0 0
2017-2018 Coupe du monde 2018 3 0 0 4 1 0 - - - 5 0 0 12 1 0
2018-2019 CAN 2019 4 0 0 - - - 4 0 2 4 0 1 12 0 3
2019-2020 - - - - - - - 2 1 0 1 0 0 3 1 0
2020-2021 - - - - - - - 4 1 1 4 1 1 8 2 2
2021-2022 CAN 2021 5 2 0 7 2 0 2 0 0 1 0 0 15 4 0
2022-2023 Coupe du monde 2022 7 0 1 - - - 1 0 0 5 0 0 13 0 1
2023-2024 CAN 2023 4 1 1 3 0 1 1 0 1 4 0 0 12 1 3
Total sur la carrière 23 3 2 14 3 1 14 2 4 25 1 2 76 9 9

Matchs internationaux

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe du Maroc dans lesquelles Achraf Hakimi a été sélectionné depuis le jusqu'à présent.

Résultat :
  • G = Match gagné
  • N = Match nul
  • P = Match perdu

Buts internationaux

Palmarès, records et distinctions personnelles

Formé au Real Madrid, il a été promu en équipe première par Zinédine Zidane, en 2017. Lors de sa première année en équipe première du Real, il remporte un quadruplé de titres majeurs avec les Merengues. Il a contribué à la conquête de la Supercoupe d'Espagne, de la Supercoupe de l'UEFA, de la Coupe du monde des clubs et de la Ligue des champions lors de la saison 2017-2018. Avec le Borussia Dortmund il remporte la Supercoupe d'Allemagne en 2019.

 
Achraf Hakimi avec le drapeau marocain après le sacre de la Ligue des champions avec le Real Madrid.

Au Paris Saint-Germain, il remporte le championnat de France lors des saisons 2021-2022, 2022-2023 et 2023-2024, le Trophée des champions en 2021 et 2023, ainsi que la Coupe de France en 2024.

Après son transfert au Borussia Dortmund, il remporte le Bundesliga Rookie Award pour sa première saison en Bundesliga[179],[180]. Ses performances en Ligue des champions avec Dortmund lui ont valu d'être nommé pour le titre du meilleur joueur de plusieurs journées de la compétition en 2018[181]. Il a également été inclus dans l'équipe type de la Ligue des champions en 2018[182]. Au niveau continental, France Football le désigne en tant que latéral droit dans l'équipe type du Maghreb[183]. En 2021, lors de son passage à l'Inter Milan, Hakimi a été inclus dans l'équipe type 2021 des Africains par France Football[184]. Il a également fait partie de l'équipe type 2021 d'Europe par European Sports Media[réf. nécessaire], ainsi que de l'équipe type 2021 du Monde par l'IFFHS[réf. nécessaire]. Il a été élu meilleur latéral droit du monde en 2021 par le réseau ESPN[réf. nécessaire]. En 2022, il a été inclus dans l'équipe type 2022 du Monde par FIFA 22[réf. nécessaire]. Il a également été membre de l'équipe-type de la Ligue 1 par CIES pour sa première saison en France[réf. nécessaire]. En 2023, Achraf Hakimi a été inclus dans l'équipe type mondiale 2023 par Marca, ainsi que dans l'équipe type 2023 de la Ligue 1 lors des Trophées UNFP du football 2023[185]. Enfin, il a été élu meilleur latéral droit du monde en 2023 par ESPN[réf. nécessaire].

Lors de la saison 2018-2019 en Bundesliga, il établit un record de vitesse en atteignant une vitesse de 36,52 km/h[186]. Hakimi a été reconnu comme le joueur africain le plus rapide de l'histoire du football selon La Gazzetta dello Sport[réf. nécessaire]. Pendant la saison 2019-2020, il a également été classé comme le deuxième joueur le plus rapide du monde[réf. nécessaire]. En 2022, Hakimi a été désigné comme le meilleur latéral droit du monde selon un sondage mondial réalisé par Goal et FIFA 2022[187].

Il est Nommé dans l'équipe type du championnat de France aux Trophées UNFP du football 2023 et aux Trophées UNFP du football 2024[188]

Palmarès en club d'Achraf Hakimi (12 titres)
  Real Madrid (4)   Paris Saint-Germain (6)   Borussia Dortmund (1)   Inter Milan (1)

Décorations

Notes et références

Notes

  1. Les matchs amicaux contre la Gambie (2019) et la Sierra Leone (2024) ne sont pas pris en compte car le Maroc a effectué plus de six changements. En 2004, la FIFA instaure une limite de six remplaçants maximum lors d'un match amical international.

Références

  1. « FICHE DU JOUEUR », sur psg.fr (consulté le ).
  2. a et b « 6 choses à savoir sur Achraf Hakimi, le tout jeune défenseur du Real Madrid !- », sur Transfert Foot Mercato, (consulté le ).
  3. « Achraf Hakimi - Profil du joueur 23/24 », sur transfermarkt.fr (consulté le ).
  4. « Maroc-Canada: Achraf Hakimi convoqué par Renard », sur Le360 Sport (consulté le ).
  5. « Nom de famille HAKIMI : origine et signification », sur Geneanet (consulté le ).
  6. AMADOU MOCTAR ANN, « Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils », sur Pulse Senegal, (consulté le )
  7. Aurore Mondah, « Qui est la mère d'Achraf Hakimi et quelle relation entretient-elle avec son fils ? », sur Pulse Côte d'Ivoire, (consulté le )
  8. Nabil Djellit, « Zoom sur Achraf Hakimi, le joueur du Real Madrid, qui fait la fierté du Maroc Achraf Hakimi est marié avec Ines Idrissi », sur France Football, (consulté le ).
  9. « Real Madrid: le superbe reportage sur Achraf Hakimi (VIDEO) », sur Le Site Info, (consulté le ).
  10. « La chaîne du Real Madrid consacre un long portrait à Achraf Hakimi », sur www.yabiladi.com (consulté le ).
  11. « Hakimi: "Je veux suivre les pas de Noureddine Naybet" », sur SNRTnews (consulté le ).
  12. « Mondial 2018. Achraf Hakimi promet de rendre fiers les Marocains », sur Le360 Sport (consulté le ).
  13. Rédaction, « Real : Hakimi convoqué par Zidane pour le stage aux USA », sur Afrik-Foot, (consulté le ).
  14. « Real Madrid: Carvajal souffre d'un problème cardiaque », sur Le360 Sport (consulté le ).
  15. « Real Madrid, première titularisation pour Achraf », sur goal.com, .
  16. « Achraf Hakimi remercie chaleureusement Zinedine Zidane », sur Bladi.net (consulté le ).
  17. a b et c Paul Dev, « «Il a tellement de talent que je ne vois pas où peut être sa limite» : Achraf Hakimi raconté par ceux qu'il a côtoyé en sélection du Maroc », sur France Football (consulté le ).
  18. « Le Borussia Dortmund pousse pour Achraf Hakimi », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le ).
  19. Zoubida Senoussi, « Racisme, Dortmund, famille, Real Madrid ... Achraf Hakimi raconte », Hespress,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. « Achraf Hakimi prêté à Dortmund (officiel) - Fil Info - Transferts - Football », sur Sport24, (consulté le ).
  21. « Achraf Hakimi (Real Madrid) prêté au Borussia Dortmund », sur L'Équipe (consulté le ).
  22. « Officiel : Achraf Hakimi débarque au Borussia Dortmund », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le ).
  23. « Feuille du match Borussia Dortmund vs. Benfica », sur soccerway.com, .
  24. « Feuille du match Borussia Dortmund - FC Nuremberg », sur transfermarkt.fr.
  25. « Feuille du match Bayer Leverkusen - Borussia Dortmund », sur transfermarkt.fr.
  26. « Dortmund: cinq choses à savoir sur Achraf Hakimi, le latéral buteur très apprécié de Zidane », sur RMC SPORT (consulté le )
  27. « Dortmund : Hakimi, c'est très fort ! », sur www.maxifoot.fr (consulté le )
  28. « Hakimi est-il le meilleur à son poste? », sur Le360 Sport (consulté le )
  29. Sport/Foot Magazine, « Hakimi, le fan du Real qui brille à Dortmund », sur Le Vif, (consulté le )
  30. a et b Marc Mechenoua, « PSG- Manchester City : "Il me disait : moi, je suis attaquant"... Hervé Renard raconte Achraf Hakimi », sur www.goal.com, (consulté le )
  31. (en) « Is Borussia Dortmund’s Achraf Hakimi already the Bundesliga’s best full-back? »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur bundesliga.com - the official Bundesliga website (consulté le ).
  32. (en-GB) « Hakimi display evidence of Dortmund's strength in numbers », sur DW.com, (consulté le ).
  33. « Achraf Hakimi dans le Top 50 des meilleurs joueurs au monde », sur SNRTnews, (consulté le ).
  34. « Achraf Hakimi réalise le rêve de l'enfant au maillot en plastique floqué à son nom (Vidéo) », sur 2M.ma (consulté le ).
  35. « Achraf Hakimi réagit à la photo virale d'un enfant qui a confectionné un maillot en son nom », sur Hespress Français, (consulté le ).
  36. « CAF Awards: le football marocain brille à Dakar »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Al HuffPost Maghreb, (consulté le ).
  37. « Feuille du match Borussia Dortmund - Hanovre 96 », sur transfermarkt.fr.
  38. « Feuille du match SK Slavia Prague - Borussia Dortmund », sur transfermarkt.fr.
  39. Ali Farhat et AFP,LDC : Dortmund renversant, Leipzig rassurant, dw.com, .
  40. (en) « Borussia Dortmund's Achraf Hakimi sets new Bundesliga speed record », sur bundesliga.com - the official Bundesliga website (consulté le ).
  41. « Bundesliga: le Borussia Dortmund confirme le départ d’Achraf Hakimi », sur Le Soir, (consulté le )
  42. « Transferts : Achraf Hakimi quitte le Real Madrid pour l'Inter Milan (officiel) - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le ).
  43. « Feuille du match Benevento Calcio - Inter Milan », sur transfermarkt.fr.
  44. « Feuille du match Inter Milan - Bologne FC », sur transfermarkt.fr.
  45. « Feuille du match Inter Milan - Crotone FC », sur transfermarkt.fr.
  46. « Trophée des champions en direct: le LOSC sacré face au PSG ! », sur RMC Sport, (consulté le ).
  47. « Achraf Hakimi sifflé par le public de Tel-Aviv pendant le Trophée des champions », sur L'Équipe (consulté le ).
  48. « Trophée des Champions : Achraf Hakimi sifflé pour son soutien à la Palestine ? », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  49. Par Sébastien Nieto Le 1 août 2021 à 20h34, « Trophée des champions, PSG-Lille : pourquoi Achraf Hakimi est conspué à Tel-Aviv », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  50. « Trophée des champions Lille-PSG: après avoir soutenu la Palestine, Hakimi très sifflé à Tel-Aviv », sur RMC Sport (consulté le ).
  51. « Foot : l'international marocain du PSG Hakimi sifflé à Tel Aviv », sur LEFIGARO (consulté le ).
  52. (nl) « Massaal fluitconcert voor Achraf Hakimi bij ieder balcontact in Tel Aviv », sur Voetbalzone, 01-08-2021t20:34:00z (consulté le ).
  53. A. S., « Trophée des champions Lille-PSG : après avoir soutenu la Palestine, Hakimi très sifflé à Tel-Aviv », sur RMC Sport, (consulté le ).
  54. (it) « Lille-PSG | Hakimi fischiato in Israele | Bennacer si schiera in suo favore », sur www.zazoom.it, (consulté le ).
  55. « PSG - Pochettino : "La performance d'Hakimi a été bonne malgré les circonstances" », sur OneFootball (consulté le ).
  56. « Hakimi a tout pour réussir au PSG », sur beIN SPORTS France (consulté le ).
  57. Ruben Selam, « Ligue 1 - 1re journée : Le PSG s'impose à Troyes avec des buts d'Achraf Hakimi et de Mauro Icardi (1-2) », sur Eurosport, (consulté le ).
  58. « Achraf Hakimi, une prestation galactique », sur L'Équipe (consulté le ).
  59. « PSG: Achraf Hakimi, une recrue déjà incontournable », sur RMC Sport (consulté le ).
  60. « Ligue 1 : face à Brest, le récital d’Achraf Hakimi », sur Franceinfo, (consulté le ).
  61. « Ligue 1 : le PSG sauvé par Hakimi, l'OL s'est fait peur, l'OM sans idée », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  62. « Après Metz - PSG (1-2) : Achraf Hakimi, ça change la vie pour Paris », sur www.eurosport.com (consulté le ).
  63. « Achraf Hakimi : « Je suis un gamin en train de vivre ses rêves » », sur L'Équipe (consulté le ).
  64. « Achraf Hakimi (PSG) sifflé durant le Trophée des champions », sur L'Équipe (consulté le ).
  65. « Trophée des champions : comme l'an dernier, Hakimi sifflé à Tel Aviv », sur LEFIGARO, (consulté le ).
  66. « PSG-Nantes: Hakimi à nouveau copieusement sifflé à Tel Aviv lors du Trophée des champions », sur RMC SPORT (consulté le ).
  67. Par Coralie Salle Le 6 août 2022 à 20h23 et Modifié Le 6 Août 2022 À 23h39, « Clermont-PSG (0-5) : revivez la large victoire des Parisiens », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  68. « Lille-PSG : revivez la démonstration parisienne face au Losc, écrasé 7-1 à domicile », sur Franceinfo, (consulté le ).
  69. Nolwenn A. DALPVIA, « Achraf Hakimi perturbé par Hiba Abouk, le Casse-tête de Kylian Mbappé, le SOS d’un joueur », sur LeGossip.net, (consulté le ).
  70. Centre France, « Justice - Le joueur du PSG Achraf Hakimi mis en examen pour viol, son avocate dénonce une "tentative de racket" », sur www.lamontagne.fr, (consulté le ).
  71. « Le PSG éliminé par le Bayern en 8es de finale de Ligue des champions après sa défaite à Munich », sur L'Équipe (consulté le ).
  72. « Impuissant, le PSG subit une nouvelle défaite face au Bayern et quitte la Ligue des champions », sur RTBF (consulté le ).
  73. « «C’est ça la France»: les propos polémiques d’Achraf Hakimi après son exclusion avec le PSG », sur Le Soir, (consulté le ).
  74. Hanif Ben Berkane, « PSG : Achraf Hakimi, une saison à vite oublier ou presque », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le ).
  75. « Football : le PSG remporte son onzième titre de champion de France », sur France 24, (consulté le ).
  76. « Football : le PSG remporte son onzième titre de champion de France | TV5MONDE - Informations », sur information.tv5monde.com, (consulté le ).
  77. Par Cyril Simon Le 25 septembre 2023 à 09h26, « La minute tactique après PSG-OM : Achraf Hakimi en totale liberté, symbole de la patte Luis Enrique », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  78. « Ligue 1 : Achraf Hakimi contribue à la large victoire du PSG contre Lyon », sur Hespress Français - Actualités du Maroc, (consulté le ).
  79. Josué Cassé, « PSG : Luis Enrique est totalement fan d’Achraf Hakimi », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le ).
  80. Ouest-France, « Ligue 1. Le PSG sacré champion de France pour la 12e fois de son histoire », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  81. « Le Paris Saint-Germain remporte sa quinzième Coupe de France contre Lyon », sur France 24, (consulté le )
  82. (en) « Fiche de Achraf Hakimi », sur national-football-teams.com.
  83. « Feuille du match Morocco vs. Mali », sur soccerway.com, .
  84. (es) « Achraf y Benatia encabezan lista de Marruecos para el Mundial », sur beIN SPORTS Español (consulté le ).
  85. « Coupe du Monde 2018 : les plus jeunes joueurs du Mondial », sur Gentside, (consulté le ).
  86. « Feuille du match Maroc vs. Iran », sur soccerway.com, .
  87. « Feuille du match Portugal vs. Maroc », sur soccerway.com, .
  88. « Les Lions de l’Atlas s'inclinent…malgré une bonne prestation »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur leseco.ma (consulté le ).
  89. « Feuille du match Espagne vs. Maroc », sur soccerway.com, .
  90. (de) « Real-Verteidiger Achraf Hakimi zum BVB? "Wird zu Borussia Dortmund gehen" »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur goal.com (consulté le ).
  91. a et b « Achraf Hakimi - Equipe nationale », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  92. Eric Mendes, « Vahid Halilhodzic : « Hakimi, un des meilleurs du monde à son poste » », sur Le Quotidien du Sport, (consulté le )
  93. « CAN 2021: l'équipe type du premier tour, avec Boufal et Hakimi », sur 2M (consulté le ).
  94. CAN 2021 : le Sénégal et le Maroc en quarts de finale, dw.com, 26 janvier 2022, par Ali Farhat
  95. « Maroc-Malawi: Achraf Hakimi désigné homme du match », sur Le 360 Français (consulté le )
  96. R.D, « CAN. Grâce à un bijou d’Hakimi, le Maroc s’impose face au Malawi et file en quart de finale », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  97. « CAN : Mbappé a apprécié le coup franc d'Hakimi (Maroc) contre le Malawi », sur L'Équipe (consulté le ).
  98. « Egypt vs. Morocco - 30 January 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le ).
  99. « CAN 2021 : Une énorme bagarre après Egypte-Maroc, Achraf Hakimi impliqué »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur 90min.com (consulté le ).
  100. « Officiel: la première liste de Walid Regragui est tombée, avec Hakim Ziyech », sur Le360 Sport (consulté le ).
  101. « Maroc : la première liste de Regragui, grands retours de Ziyech et Belhanda ! », sur Onze Mondial, (consulté le ).
  102. « Amicaux : le Maroc surclasse le Chili, l'Algérie domine la Guinée », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  103. R. T. L. Newmedia, « Les Diables sont prévenus, les Marocains sont chauds: des centaines de supporters envahissent le terrain après une victoire... en amical (vidéo) », sur RTL sport, (consulté le ).
  104. « Coupe du monde 2022 : la liste du Maroc dévoilée », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  105. « Amicaux : l'Espagne et le Maroc se baladent en préparation du Mondial », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  106. Hakim Z., « Lions de l'Atlas : Achraf Hakimi laissé au repos », sur lionsdelatlas.ma, .
  107. Vincent Brégevin, « Coupe du monde 2022 - Maroc - Espagne (8e de finale) - Achraf Hakimi (PSG) leur donne des ailes », sur eurosport.fr, .
  108. Vincent Roussel, « Coupe du monde - Maroc-Espagne : la Roja éliminée, les Marocains en quart de finale après leur succès aux tirs au but », sur eurosport.fr, .
  109. « Les Lions de l'Atlas reçus et décorés par le roi Mohammed VI au Palais royal », sur Le360.ma (consulté le ).
  110. « Coupe du monde : les joueurs marocains décorés par le roi Mohammed VI (en vidéo) », sur LEFIGARO, (consulté le ).
  111. « Coupe du monde 2022: le roi du Maroc reçoit et décore l'équipe nationale dans la salle du trône », sur BFMTV (consulté le ).
  112. Léo Scalco, « La sélection marocaine a été reçue et décorée par le Roi Mohamed VI au palais royal de Rabat », sur Foot Mercato (consulté le ).
  113. « Maroc-Brésil : La presse internationale ébahit par l'exploit des Lions face à la Seleção », sur Hespress Français - Actualités du Maroc, (consulté le ).
  114. « Football : victoire historique du Maroc contre le Brésil en match amical », sur TV5MONDE, (consulté le ).
  115. « Le Maroc s’impose en amical contre le Brésil et s’offre une victoire historique (vidéo) », sur Le Soir, (consulté le ).
  116. A.K, « Amical Maroc-Brésil (2-1) : Une victoire pour le prestige et l’Histoire », sur L'Opinion Maroc (consulté le ).
  117. Josué SOSSOU, « Le Maroc, première sélection arabe à battre le Brésil », sur 24 Heures au Bénin, (consulté le ).
  118. « Lions de l'Atlas: Walid Regragui dévoile sa nouvelle liste , H24info », sur h24info.ma, (consulté le ).
  119. LE MATIN, « Lions de l'Atlas : De nouveaux visages dans la liste de Regragui », sur lematin.ma (consulté le ).
  120. « Maroc-Burkina Faso: une soirée sous le signe du recueillement à Lens après le séisme », sur RMC SPORT (consulté le ).
  121. « Une victoire et de l’émotion pour le Maroc face au Burkina Faso, quatre jours après le séisme », sur SOFOOT.com, (consulté le ).
  122. « Maroc-Burkina Faso: le onze de départ des Lions de l'Atlas », sur Le360 Sport (consulté le )
  123. Par Andreas Guerin Le 28 décembre 2023 à 12h12, « CAN 2024 : Hakimi, Ounahi et Harit convoqués… La liste officielle du Maroc », sur leparisien.fr, (consulté le )
  124. Hanif Ben Berkane, « CAN 2023 : la liste du Maroc avec des surprises ! », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le )
  125. « La liste du Maroc pour la CAN avec Amine Adli mais sans Sofiane Diop », sur L'Équipe (consulté le )
  126. « CAN 2024 : le Maroc réussit son entrée en lice face à la Tanzanie (3-0) », sur Le Soir, (consulté le )
  127. « Maroc vs. Tanzanie - 17 janvier 2024 - Soccerway », sur fr.soccerway.com (consulté le )
  128. Ouest-France, « CAN. Une bagarre a éclaté à fin du match entre le Maroc et la RDC », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  129. « Maroc – Congo se termine en bagarre générale », sur RTBF (consulté le )
  130. Par Edgar Groleau Le 24 janvier 2024 à 20h06 et Modifié Le 24 Janvier 2024 À 23h07, « Zambie-Maroc (0-1): les Marocains s'imposent sans briller, la Côte d'Ivoire qualifiée... le résumé de la soirée », sur leparisien.fr, (consulté le )
  131. « L'Afrique du Sud élimine le Maroc en huitièmes de finale de la CAN », sur L'Équipe (consulté le )
  132. « Le penalty raté par Hakimi à la 85e : le tournant incroyable du duel Maroc - Afrique du Sud », sur RTBF (consulté le )
  133. « Maroc-Afrique du Sud : Hakimi loupe un penalty, l’agressivité des Bafana Bafana ... les tops et les flops », sur Le Figaro, (consulté le )
  134. « CAN 2024: énorme surprise avec l'élimination du Maroc contre l'Afrique du Sud, Hakimi a raté un penalty », sur RMC SPORT (consulté le )
  135. « CAN 2024: Hakimi ovationné par les supporters marocains après son penalty raté contre l’Afrique du Sud », sur RMC SPORT (consulté le )
  136. Thibaut Geffrotin, « Football : Achraf Hakimi, un Lionceau de l'Atlas déjà mûr », sur Le Point, (consulté le ).
  137. (en) « Achraf Hakimi won't return to Real Madrid early - Michael Zorc », sur OneFootball, (consulté le )
  138. « Les forces et faiblesses d’Achraf Hakimi », sur PARIS STATS GERMAIN, (consulté le )
  139. Aurélien Macedo, « PSG : Achraf Hakimi, la nouvelle arme fatale de Luis Enrique », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le )
  140. « Les forces et faiblesses d’Achraf Hakimi », sur PARIS STATS GERMAIN, (consulté le ).
  141. « PSG: "Le meilleur latéral droit du monde", Mbappé félicite Hakimi pour son nouveau coup franc avec le Maroc à la CAN », sur RMC SPORT (consulté le ).
  142. « Achraf Hakimi, un exemple qui coûte cher », sur Blasting News, (consulté le ).
  143. « Bayern: Pavard précise sa petite phrase sur Hakimi et Alexander-Arnold », sur RMC SPORT (consulté le ).
  144. Jules Dia, « Maroc : Cafu sous le charme d’Achraf Hakimi », sur Sport News Africa, (consulté le ).
  145. « Erling Haaland rend un bel hommage à Achraf Hakimi », sur Le360 Sport (consulté le ).
  146. « CAN 2021 : "Hakimi et Alexander-Arnold, les meilleurs latéraux du monde" pour Vahid Halilhodzic | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le ).
  147. Camille Belsoeur, « Russie 2018 : Achraf Hakimi, le surdoué marocain qui a convaincu Zidane et Renard », sur JeuneAfrique.com, (consulté le ).
  148. « PSG: droite ou gauche? Hakimi prêt à jouer à n’importe quel poste », sur RMC SPORT (consulté le )
  149. « Hakimi, un piston à la relance en tant que latéral », sur CulturePSG (consulté le )
  150. « Achraf Hakimi, piston épanoui », sur PSG.fr
  151. « Achraf Hakimi, une référence mondiale au PSG | TV5MONDE - Informations », sur information.tv5monde.com, (consulté le )
  152. « Un défenseur? En aucun cas! L'ancien milieu de terrain de Madrid Relu nomme Hakimi "l'un des meilleurs ailiers du monde" », sur Tribuna.com, (consulté le )
  153. « Hakimi, l’aile et les cuisses », sur SOFOOT.com, (consulté le )
  154. « Inter Milan : Ronaldo encense Achraf Hakimi ! », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  155. Le10Sport.com, « PSG : Ignoré par Lionel Messi, Achraf Hakimi lâche ses vérités », sur Le10Sport (consulté le ).
  156. « PSG : ignoré par Messi, Achraf Hakimi sort du silence », (consulté le ).
  157. (en) « Bundesliga: Hiba Abouk, girlfriend of Real Madrid's Achraf: "You are a revelation to football and my life" - Actress Hiba Abouk (32 years old) lauded boyfriend... », sur Marca English, (consulté le ).
  158. (es) « Hiba Abouk presume de su escapada de ensueño junto a Achraf Hakimi », sur El Español, (consulté le ).
  159. (es) « Hiba Abouk revela que se ha casado en secreto con Achraf Hakimi », sur La Vanguardia, (consulté le ).
  160. Toky Razafinjatovo, « Qui est Hiba Abouk ? Voici le portrait de l'actrice espagnole », sur Legit.ng - Nigeria news., (consulté le ).
  161. Par Céline Carez et Laure Parny Le 27 février 2023 à 19h20 et Modifié Le 28 Février 2023 À 06h49, « PSG : le joueur Achraf Hakimi visé par une enquête pour viol », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  162. « Achraf Hakimi, footballeur du Paris Saint-Germain et international marocain, mis en examen pour viol », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  163. « foot01.com/paris/psg-affaire-hakimi-l-avocate-de-la-victime-presumee-reagit ».
  164. Nolwenn A. DALPVIA, « Hiba Abouk prive Achraf Hakimi de leurs enfants, elle quitte leur maison de rêve », sur LeGossip.net, (consulté le ).
  165. Ouest-France, « PSG – OM. Hakimi, Dembélé et Kolo Muani risquent une suspension après des chants anti-OM », sur Ouest-France.fr, (consulté le ).
  166. Maxime Barbaud, « PSG-OM, chants homophobes : Dembélé, Kolo Muani, Kurzawa et Hakimi convoqués ! », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le ).
  167. « L'UNICEF Maroc désigne Achraf Hakimi "Champion des droits de l’enfant" », sur Le360 Sport (consulté le ).
  168. « «Achraf Hakimi Foundation»: la nouvelle fondation de Hakimi pour soutenir les jeunes », sur Le 360 Français (consulté le ).
  169. « Image. Fashion Week: Achraf Hakimi et sa compagne font le show », sur Le 360 Français (consulté le ).
  170. « Vidéo. Fashion Week: Achraf Hakimi et Hiba Abouk assistent au Balmain Festival », sur 48H news, (consulté le ).
  171. « Achraf Hakimi au défilé Isabel Marant », sur journaldesfemmes.fr, (consulté le ).
  172. « Glamour et amoureux, Achraf Hakimi et son épouse, Hiba Abouk, posent en couverture de «Vogue» », sur Le 360 Français (consulté le ).
  173. LE MATIN, « inwi s'associe à Achraf Hakimi pour sa nouvelle campagne 'Hyati max débit' », sur Le Matin.ma, (consulté le ).
  174. « inwi, Fashion week, réseaux sociaux: sur le terrain du marketing, Achraf Hakimi se construit une marque », sur Le360 Sport (consulté le ).
  175. « Vidéo. Achraf Hakimi dans «Family Reunion», la nouvelle pub d’Adidas , H24info », sur h24info.ma, (consulté le ).
  176. Nassim El Kerf, « "Personne n'est plus rapide que Hakimi", le nouveau spot pour le Mondial », sur SNRT.
  177. « CAN 2023: Hakimi, Drogba, Obi Mikel et Mané chargés du tirage au sort », sur Le360 Sport (consulté le ).
  178. « Fiche d’Achraf Hakimi », sur footballdatabase.eu.
  179. (de) « Achraf Hakimi (Borussia Dortmund) ist der Bundesliga Rookie im November », sur bundesliga.de (consulté le ).
  180. (en-GB) « Achraf Hakimi, recrue du mois en Bundesliga », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  181. « LdC : Dzeko désigné meilleur joueur de la 3e journée », sur www.topmercato.com (consulté le ).
  182. « Le onze type de la 3ème journée de Ligue des champions », sur BeSoccer, (consulté le ).
  183. « Benatia, Mahrez, Khazri... L'équipe type 2018 du Maghreb », sur France Football (consulté le ).
  184. (nl) « Achraf Hakimi verkozen tot Beste Afrikaanse Speler van de maand oktober »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur 11Lions.nl (consulté le ).
  185. « Los mejores laterales del mundo, frente a frente: comienza la batalla por entrar en el Once del KO », Marca,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  186. « Achraf Hakimi, Kingsley Coman and the fastest Bundesliga players of all time ».
  187. A. Kitabri, « Selon « Goal.com » et "FIFA 2022": Achraf Hakimi, meilleur latéral droit au monde », sur lopinion.ma, (consulté le ).
  188. « Mbappé, Roy, Chawinga... tous les lauréats de la 32e cérémonie des trophées UNFP », sur lequipe.fr, (consulté le )
  189. Yabiladi.com, « Maroc : Le roi décore les membres de l’équipe nationale de ouissams royaux », sur www.yabiladi.com (consulté le ).
  190. « Les dix types de wissams royaux accordés par Mohammed VI », sur Telquel, Casablanca, (consulté le ).

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :