Ouvrir le menu principal

Acela Express

train à grande vitesse circulant aux États-Unis
Acela 2000
Description de cette image, également commentée ci-après
Une rame Acela 2000 à BWI Rail Station.
Identification
Exploitant(s) Amtrak
Composition 2 motrices encadrant 6 voitures
Constructeur(s) Bombardier, Alstom
Effectif 20 rames
Caractéristiques techniques
Écartement standard
Alimentation 25 kV 60 Hz, 12,5 kV 60 Hz, 11 kV 25 Hz
Captage pantographes
Places assises 304 pl.
Vitesse maximale 264 km/h

L'Acela Express, ou Acela, est un train circulant pour Amtrak dans le Nord-Est des États-Unis. Il s'agit, en 2010, du seul matériel adapté à la grande vitesse dans le pays et sur l'ensemble du continent américain.

HistoireModifier

 
Logo

Origine du nomModifier

Le , Amtrak dévoila le nom que porteraient ses trains dans le corridor Boston-Washington sur un trajet de 734 km : Acela (prononcé ə'sɛlə), un mot-valise utilisant Excellence et Accélération. À ce moment, le service passager était effectué dans le corridor et son prolongement vers Newport News (Virginie) par plusieurs types de trains et à des vitesses différentes. Acela devait devenir le terme générique pour tous ces trains en y accolant une expression de vitesse : Acela Express pour remplacer le rapide Metroliner, Acela pour ceux à vitesse moyenne ou régionaux et Acela Commuter pour les trains locaux[1]. Le , le premier Acela Regional remplaça le NortheastDirect sur la première ligne électrifiée du corridor[2],[3]. Au fur et à mesure de l’électrification des lignes, de plus en plus de trains devinrent des Acela, et le premier service Acela Express débuta le [4]. Le nom Acela Commuter ne fut jamais introduit et, le 17 mars 2003, le nom Acela fut réservé exclusivement au service Express pour se conformer à l'acronyme qui le forme.

Développement du train rapideModifier

La plus grande densité de population dans le nord-est des États-Unis se trouve entre Boston et Washington. Aux États-Unis, deux tiers des passagers ferroviaires passent par les gares de New York : Penn Station et Grand Central Station. Le déclin du transport passager ferroviaire dû à l'automobile et à l'avion ne peut être renversé qu'en offrant un train à grande vitesse et Amtrak se devait, durant les années 1990, de renouveler sa flotte avec un tel train. Cependant, les coûts associés avec un TGV français ou un ICE allemand, nouvelles voies électriques dédiées et matériel roulant, étaient trop élevés.

En octobre 1994, Amtrak ouvre un appel d'offres pour un train qui pourrait rouler sur le réseau existant, avec ses courbes parfois prononcées, à des vitesses jusqu'à 240 km/h. Un consortium formé de Bombardier Transport (75 %) et Alstom (25 %) fut choisi en mars 1996. La date de livraison originale devait être en fin d'année en 1999 mais des problèmes divers la retardèrent. Entre autres, les rames étaient 10 cm trop larges pour s'incliner totalement ce qui réduisit la vitesse maximale prévue. Le service fut donc inauguré le 11 décembre 2000[5].

En plus du matériel roulant, l’électrification des lignes permit d'augmenter la vitesse de tous les trains. Acela Express put rallier Boston à New York en trois heures et demie, une amélioration d'une demi-heure. New York à Washington prend maintenant deux heures trente. Des horaires fréquents et la vitesse du Acela permettent à Amtrak de talonner l'avion, surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001. Cependant, le prix d'un billet entre Boston et Washington DC est deux fois plus important que pour un voyage dans un train Amtrak classique, et cela pour un gain de temps limité.

La mise à grande vitesse du corridor du Nord-Est est cependant sujette à des limitations imputables au fait que le réseau a été construit au cours de la seconde moitié du XIXe siècle et qu'il traverse une région densément peuplée de la côte Est. Il n'est donc pas envisageable de créer une ligne grande vitesse entièrement nouvelle. Une autre solution serait de procéder à des aménagements locaux permettant d'accélérer la vitesse commerciale des trains, mais Amtrak ne semble pas vouloir se décider en ce sens[6].

En 2016, Alstom conclut un contrat de 2,45 milliards de dollars avec le gouvernement américain pour la modernisation de la ligne à grande vitesse, la livraison de 28 nouveaux trains pendulaires à grande vitesse (TGV Avelia Liberty) et leur maintenance[7],[8].

DescriptionModifier

L'Acela est un train pendulaire, ce qui autorise une vitesse plus élevée dans les courbes, et améliore le confort des voyageurs sur le parcours sinueux qu'il est amené à parcourir. Extérieurement, il ressemble au TGV d'Alstom circulant en France. Sa propulsion, issue de celle du TGV, fut mise au point par Alstom, tandis que son système de pendulation fut mis au point par Bombardier. Les sièges de l'Acela Express sont de couleur bleue. L'intérieur est principalement blanc.

Sa vitesse limite est de 264 km/h[9] (la grande vitesse ferroviaire se définit habituellement comme au-delà de 250 km/h), il n'atteint cependant que 240 km/h sur un court tronçon de 29 km. La vitesse moyenne commerciale des services s'établit en pratique à environ 177 km/h. Chaque rame, d'une capacité de 304 places assises, se compose de deux motrices tricourant (25 kV 60 Hz, 12,5 kV 60 Hz, 11 kV 25 Hz) encadrant six voitures, dont :

  • une de première classe, équipée de tables, le repas y est servi à la place ;
  • quatre de deuxième classe (appelées business class), équipées de prises 120 V pour les ordinateurs portables ; dans l'une de ces voitures, l'usage du téléphone portable est proscrit ;
  • une voiture bar.

Gares desserviesModifier

Schéma de desserte Acela express
 
  0:00 Boston - South Station
  0 Back Bay (MBTA station)
  0 Route 128 (MBTA station)
  frontière MA/RI
  0 Providence (Amtrak station)
  frontière RI/CT
  0 Gare de New London
  0 Gare de New Haven - Union Station
  0 Gare de Stamford
  frontière CT/NY
  0 Gare de New York City - Pennsylvania station
  frontière NY/NJ
  0 Gare de Newark - Pennsylvania station
  0 Gare de Metropark (NJT station)
  0 Gare de Trenton
  frontière NJ/PA
  0 Gare de Philadelphie - 30th street station
  frontière PA/DE
  0 Gare de Wilmington (Delaware)
  frontière DE/MD
  0 Gare Baltimore - Penn station
  0 Gare BWI airport
  frontière MD/DC
  0 Gare de Washington DC - Union station

Meilleurs temps de parcours depuis Boston.

 
Plan de la ligne Acela

Les trains desservent les arrêts suivants (nota : tous les trains ne desservent pas toutes les gares, les correspondances locales sont indiquées entre parenthèses) :

FréquentationModifier

Année Nombre de passagers transportés
2006 2,7 millions
2007 3,1 millions
2008 3,3 millions[10]

Fiabilité et accidentsModifier

En août 2002, peu après son entrée en service, l'Acela Express fut mis hors-service quand on trouva que les attaches des amortisseurs de certains bogies étaient fissurées. Le remplacement des attaches fautives et un programme d'inspections plus fréquentes permirent la remise en service[11]. Depuis ce temps, la conception des attaches et des amortisseurs a été modifiée pour les rendre plus sûrs.

Le 15 avril 2005, les trains Acela ont cessé de circuler pour plusieurs mois, en raison de la découverte de fêlures dans les disques de freins. Le service fut temporairement assuré par les trains Metroliner que l'Acela avait remplacés. Le consortium Bombardier-Alstom remplaça les disques selon la garantie et, les rames ayant été mises à niveau, un service restreint reprit en juillet. Le 21 septembre, Amtrak annonça la reprise totale du service[12].

Quelques accidents ont eu lieu depuis la mise en service du Acela sans qu'ils ne remettent en cause la conception du matériel roulant, les problèmes ayant plutôt leur source dans la conception des lignes ferroviaires empruntées. Le 28 septembre 2005, un Acela Express circulant entre Boston et Washington DC entra en collision avec une automobile à un passage à niveau dans le Connecticut. Il s'agissait d'un des seuls passages à niveau restant dans le corridor BosWash, et l'un des seuls au monde sur une ligne à grande vitesse. Lors de l'impact, le train roulait à 113 km/h et l'automobile dérivait sous la barrière de sécurité. La conductrice et trois passagers furent tués. L'enquête ne conclut pas sur les raisons de l'accident mais l'hypothèse d'un malaise cardiaque de la conductrice de 62 ans est évoquée. L’inspection de la barrière conclut à son fonctionnement correct lors de l'accident, mais l'opinion publique s'est rangée en faveur de l'élimination des passages à niveau sur ce tracé[13],[14],[15].

Le 14 janvier 2007, un adolescent descendit du train de banlieue du MBTA à 13 h 20 à la gare de Mansfield. Il voulut traverser la voie pour aller sur le quai d'en face, mais fut happé par l'Acela passant en gare à environ 209 km/h. Il mourut le 15 janvier au soir[16],[17]. Six jours plus tard, un train Acela se dirigeant vers le nord heurta et tua un autre piéton dans le Connecticut à un passage à niveau à New Haven.

DérivéModifier

Les remorques du Acela ont été utilisées par Bombardier pour son prototype JetTrain depuis le début des années 2000. On y accouple une locomotive à turbine à gaz, ce qui permet de rouler sur les voies non électrifiées qui couvrent la majorité du continent nord-américain. Ceci pourrait étendre le marché dérivable du Acela.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Amtrak Rolls Out 'Acela' Service, High-speed Trains for Northeast », Amtrak, (consulté le 16 juillet 2007).
  2. (en) Bob Johnston, « Amtrak opens Boston electrification », Trains (magazine),‎ .
  3. (en) Ron Newman, « Acela Regional starts Jan 31, 2000 », misc.transport.rail.americas, -27 janvier 2000 (consulté en -16 juillet 2007).
  4. (en) Bob Johnston, « Acela Express begins; NEC schedules revamped », Trains (magazine),‎ .
  5. (en) Laurence Arnold, « Fast train begins service with Washington-Boston roundtrip », Associated Press,‎ .
  6. Amtrak turns 45 today. Here's why American passenger trains are so bad., Matthew Yglesias, Vox, 1er mai 2016
  7. Éric Béziat, « TGV : une percée historique pour Alstom aux Etats-Unis », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 27 août 2016)
  8. « Alstom : le contrat du siècle aux USA » (consulté le 28 août 2016)
  9. http://www.bombardier.com/wps/portal/fr/transport/produits-et-services?docID=0901260d80010686.
  10. (en) « Acela Express, USA », sur www.railway-technology.com (consulté le 20 mars 2011).
  11. (en) « Amtrak's high-speed Acela train sidelined », CNN, (consulté le 27 juillet 2008).
  12. (en) Associated Press, « Acela train back in action, brake problem under investigation », USA Today, (consulté le 27 juillet 2008).
  13. (en) « Family sues over fatal car crash on railroad tracks ».
  14. (en) « Amtrak train, car collide, killing two », WTNH, (consulté le 22 mai 2007).
  15. (en) « Investigators Seek Answers In Fatal Crash That Killed Two Cause of Waterford car-train accident may never be known », Journal The Day, (consulté le 22 mai 2007).
  16. (en) « High school remembers teen killed by a train », Boston Globe, (consulté le 3 avril 2007).
  17. (en) « Train tragedy may prompt more signs », Boston Globe, (consulté le 3 avril 2007).

Voir aussiModifier