Aceh (langue)

langue austronésienne

Aceh
Pays Indonésie
Région Sumatra
Nombre de locuteurs 3 500 000 (en 2000)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 ace
ISO 639-3 ace
IETF ace
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français) :

Peukara Nr.1:

Bandum ureuëng lahé deungon meurdéhka, dan deungon martabat dan hak njang saban. Ngon akai geuseumiké, ngon haté geumeurasa, bandum geutanjoë lagèë sjèëdara. Hak dan keumuliaan.
Deux locuteurs de l'aceh .

L’aceh, aussi appelé achinais ou acehnais, est une langue austronésienne parlée par la population autochtone de la province indonésienne d'Aceh à la pointe nord de l'île de Sumatra.

ClassificationModifier

L’aceh appartient au groupe des langues chamiques, dans le rameau dit « malayo-sumbawien », de la branche malayo-polynésienne occidentale de la famille des langues austronésiennes.

Cela signifie que la langue d'Aceh est plus proche du cham, parlé au Viêt Nam et au Cambodge, que des autres langues de Sumatra. Certains linguistes y distinguent un substrat austroasiatique, notamment dans le vocabulaire[2]. On peut rapprocher cette hypothèse du fait que les îles Nicobar, dont les langues appartiennent à la branche môn-khmer des langues austroasiatiques, sont situées à peu de distance au nord d'Aceh, et que les langues des populations autochtones de la péninsule de Malacca voisine sont également môn-khmer.

Notes et référencesModifier

  1. Selon Ethnologue.com
  2. I. V. Collins, The Austro-Asiatic Substratum in Acehnese, thèse de doctorat, Université de Californie à Berkeley, 1975

BibliographieModifier

  • (en) Mark Durie, A grammar of Acehnese: on the basis of a dialect of North Aceh, Verhandelingen van het Koninklijk Instituut voor Taal-, Land- en Volkenkunde, Foris Publications, (ISBN 9067650749 et 978-9067650748)
  • (nl) K. F. H. van Langen, Woordenboek der Atjehsche taal, ’s Gravenhage, Koninklijk Instituut voor de Taal-, Land- en Volkenkunde van Nederlandsch-Indië, Martinus Nijhoff, (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier