Ouvrir le menu principal

Accusé (série télévisée)

série télévisée
Accusé

Genre Drame judiciaire
Création Laurent Vivier (scénario)
Production Ivan Sadik
Pierre-Antoine Capton
Acteurs principaux Clémentine Célarié
Lorànt Deutsch
Pascal Légitimus
Isabelle Gélinas
Bruno Wolkowitch
Hélène de Fougerolles
Michèle Bernier
Musique Fantôme
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 12
Durée 52 minutes
Diff. originale – en production
Site web www.france2.fr/emissions/accuse

Accusé est une série télévisée d'anthologie française, adaptée de la série britannique Accused par Laurent Vivier, et diffusée à partir du sur France 2.

Sommaire

SynopsisModifier

À chaque épisode, un citoyen ordinaire se retrouve sur le banc des accusés. Nous remontons le fil de sa vie pour comprendre l'engrenage qui l'a poussé à un acte criminel. Sera-t-il jugé coupable ou innocent ?

DistributionModifier

Saison 1[1]Modifier

Épisode 1 : L'histoire d’Hélène

Épisode 2 : L'histoire de Laurent

Épisode 3 : L'histoire de Martin

Épisode 4 : L'histoire de Sophie

Épisode 5 : L'histoire de Simon

Épisode 6 : L'histoire de Claire

Saison 2Modifier

Épisode 1 : L'histoire de Nathalie


Épisode 2 : L'histoire d'Arnaud

  • Thierry Frémont : Arnaud
  • Lubna Azabal : Samia
  • Salomé Doduik : Lucie
  • Jeanne Rosa : Clémence
  • Aksel Ustun : Bogdan
  • Sacha Petronijevic : Manu
  • Aline Chétail : adjudante Marty


Épisode 3 : L'histoire de Cécile


Épisode 4 : L'histoire de Léo

Épisode 5 : L'histoire de Jean


Épisode 6 : L'histoire de Chloé

ProductionModifier

DéveloppementModifier

France 2 et 3e Œil Story, filiale de 3e Œil Productions, adaptent la série britannique Accused, créée par Jimmy McGovern (en) pour la BBC. La série est titrée Dérapage avant de prendre définitivement le nom Accusé[2].

Début 2015, la chaîne renouvelle la série pour une seconde saison[3].

TournageModifier

La première saison est tournée entre janvier et avril 2014 à Lyon[4].

Fiche techniqueModifier

  • Titre : Accusé
  • Réalisation : Julien Despaux (1.01-02, 1.06), Didier Bivel (1.03-05)
  • Scénario : Laurent Vivier
  • Décors : Bruno Margery
  • Costumes : Marion Moules & Matthieu Camblor
  • Photographie : Laurent Dhainaut (1.01-02, 1.06) & Marc Falchier (1.03-05)
  • Montage : Vincent Delorme (1.01-04, 1.06), Damien Combier (1.01-02, 1.06), Myriam Cadene (1.03-05), Françoise Roux (1.05)
  • Musique : Fantôme (Éric Neveux, Bénédicte Pardijon et Jean-Pierre Ensuque)
  • Casting : Gwendale Schmitz
  • Production : Ivan Sadik
  • Production déléguée : Pierre-Antoine Capton
  • Sociétés de production : 3e Œil Story, avec la participation de France Télévisions
  • Sociétés de distribution : France 2 (France)
  • Budget :
  • Pays d'origine :   France
  • Langue originale : Français
  • Format : couleur
  • Genre : Drame, Judiciaire
  • Durée : 52 minutes

ÉpisodesModifier

Première saison (2015)Modifier

Article détaillé : Saison 1 d'Accusé.
  1. L'histoire d'Hélène (avec Clémentine Célarié)
  2. L'histoire de Laurent (avec Lorànt Deutsch)
  3. L'histoire de Martin (avec Pascal Légitimus)
  4. L'histoire de Sophie (avec Isabelle Gélinas)
  5. L'histoire de Simon (avec Bruno Wolkowitch)
  6. L'histoire de Claire (avec Hélène de Fougerolles)

Deuxième saison (2016)Modifier

Article détaillé : Saison 2 d'Accusé.
  1. L'histoire de Nathalie (avec Michèle Bernier)
  2. L'histoire d'Arnaud (avec Thierry Frémont)
  3. L'histoire de Cécile (avec Emilie Dequenne)
  4. L'histoire de Léo (avec Grégory Fitoussi)
  5. L'histoire de Jean (avec Thierry Godard)
  6. L'histoire de Chloé (avec Marilou Berry)

AccueilModifier

AudiencesModifier

La première saison attire en moyenne 3,5 millions de téléspectateurs, soit 14,3 % de part d'audience. Le 5e épisode réalise la meilleure audience de la série avec ses 3,9 millions de téléspectateurs (15,1 % de pda)[3].

Réception critiqueModifier

La série est plutôt bien accueillie par la presse, recevant des notes entre bon et très bon[5]. Télé Star parle d'une « belle surprise [...] tant dans la construction [...] que dans sa distribution haut de gamme »[6]. Télé Loisirs juge le premier épisode une réussite, avec « une intrigue simple mais efficace, une réalisation sobre et froide, une interprétation juste et percutante »[7].

Pour Isabelle Poitte, de Télérama, l'adaptation française garde le « format à la croisée du polar et du drame psychologique » de la série britannique, tout en retirant « la vision âpre et dérangeante de son créateur ». Certains épisodes montrent « un équilibre séduisant entre suspense et ambiguïté morale », tandis que d'autres gardent « une saveur artificielle »[8]. Samuel Douhaire, du même magazine, critique un « contraste [...] surprenant entre la réalisation très anxiogène [...] et le côté « propret » des intrigues »[9].

En comparant l'adaptation française à son modèle britannique, Isabelle Poitte trouve que la grande différence est sur le traitement des personnages. La série française se concentre sur l'intrigue elle-même, dont les personnages sont seulement une partie, alors que la série britannique s'intéresse à l'accusé lui-même, et à sa personnalité[10].

Toujours en comparaison avec la série originale, le magazine belge Moustique ne l'estime pas « aussi percutante que son modèle dans sa mise en perspective sociétale » mais ajoute que « le concept et les acteurs se présentant à la barre suffisent à son attrait »[11].

Martine Delahaye, du journal Le Monde, juge que la série tombe dans les travers de la fiction française : « aucun fond social, des milieux en apparence cossus, un univers fictionnel prétendant au réalisme mais déconnecté du quotidien, des invraisemblances ou des rebondissements servant la seule mécanique du polar sans prise en compte de la complexité des personnages, un simplisme excluant les déchirures, les dilemmes ouvrant sur l’humain et sa diversité ». Elle regrette que les producteurs ait « tiré si peu profit du matériau très riche et infiniment plus subtil » de la série britannique[12].

RécompenseModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier