Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Accueil.

Accueil Bonneau
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Organisme à but non lucratif
Zone d’influence Montréal et région
Fondation
Fondation 1877
Fondateur Joseph Vincent
Identité
Siège Montréal
Personnages clés Rose-de-Lima Bonneau
Site web http://www.accueilbonneau.com/

L'Accueil Bonneau est un organisme à but non lucratif créé en 1877 dont la mission est d'accueillir la personne en situation ou à risque d'itinérance en l'accompagnant au quotidien dans la réponse à ses besoins essentiels et la recherche d'une meilleure qualité de vie et d'un mieux-être. Situé au 427 rue de la Commune Est à Montréal, l'organisme est au cœur du Vieux-Montréal.

Le nom de l'organisme est un hommage à sœur Rose-de-Lima Bonneau qui a déjà travaillé pour l'organisme[1].

ServicesModifier

À Montréal, l'Accueil Bonneau offre des services de premières nécessités et d'intervention psychosociale à sa clientèle.

Voici quelques services:

  • Salle à manger: environ 800 repas sont servis chaque jour, même les jours fériés
  • Vestiaire : plus de 60 000 articles sont distribués annuellement, tels que vêtements, chaussures, draps, dentifrice
  • Café des Sœurs : espace de socialisation et de détente où les intervenants sont présents
  • Fiducie : accompagnement personnalisé pour rétablir la situation administrative et financière
  • Hébergement : quatre maisons d'hébergement à vocation particulière pour des clients qui désirent retrouver une stabilité résidentielle et entamer un processus de réinsertion sociale
  • Employabilité : plateaux de travail variés
  • Intervention de milieu : intervention aux environs de l'Accueil Bonneau pour favoriser une cohabitation harmonieuse et sécuritaire entre la clientèle de l'Accueil Bonneau et les résidents et commerçants riverains

HistoireModifier

 
Rose-de-Lima Bonneau
en 1915

En 1877, les Sœurs de la Charité de Montréal, avec l'aide de l'homme d'affaires Joseph Vincent et du sulpicien René Rousseau, aumônier de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, fondent un refuge pour les sans abri : l'Hospice Saint-Charles[2]. L'hospice est démoli en 1894 en vue de la construction de la gare Viger. Un dépôt de nourriture et de vêtements prend le relais.

En 1904, le Vestiaire des pauvres[3] ouvre ses portes sur la rue de la Commune et le Foyer Saint-Antoine de Bonsecours sur la rue Saint-Paul[4].

 
File devant le 427, rue de la Commune Est pour une soupe populaire lors de la Grande Dépression

Vers les années 1970, le Vestiaire des pauvres devient l'Accueil Bonneau[5],[6],[7].

 
Nouveau bâtiment construit en 1998

Le , une explosion détruit le bâtiment. L'explosion est causée par une fuite de gaz et tue une religieuse, deux bénévoles et blesse une vingtaine de personnes[8],[9].

Notes et référencesModifier

  1. « Rose-de-Lima Bonneau en 1915 », sur Vieux-Montréal.qc.ca (consulté le 29 avril 2013)
  2. Stéphanie Teasdale, Maude Redmond, « L'Accueil Bonneau pour les personnes en situation d'itinérance à Montréal », sur Le patrimoine immatériel religieux du Québec - Université Laval,
  3. Aussi connu sous le nom de Fourneau économique et Hospice Saint-Antoine. - imtl.org
  4. contrezlitinerance.skyrock.com/
  5. Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal
  6. « Services d'hier à aujourd'hui », sur Les Sœurs Grises de Montréal (consulté le 30 avril 2013)
  7. Patricia Simpson et Louise Pother, Notre-Dame-De-Bon-Secours : Une Chapelle et Son Quartier, Éditions Fides, , 149 p. (lire en ligne), p. 118-120
  8. « L'Accueil Bonneau souligne ses 135 ans », Radio-Canada avec La Presse canadienne,‎ (lire en ligne)
  9. Pascale Nadeau et Line Pagé, « Explosion à l'accueil Bonneau », Montréal ce soir,‎ (lire en ligne)

Lien externeModifier