Ouvrir le menu principal

Accord de stabilisation et d'association

Politique européenne de voisinage (relations extérieures de l'UE) :
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ASA.

Un accord de stabilisation et d'association (ASA) est un traité international signé entre l'Union européenne (UE) et certains pays de la région des Balkans occidentaux. L'une des finalités de ces traités est de faciliter l'adhésion de ces États qui sont candidats potentiels ou reconnus à l'UE et dans le cadre de la stratégie pour les Balkans occidentaux mise en place en 2018, les objectifs pour la région ont été implémentés et les fonds alloués aux instruments de préadhésion ont été augmentés[1].

Les différentes étapes vers l'adhésion se présentent selon l'ordre suivant :

  • Les négociations relatives aux accords de stabilisation et d'association ne peuvent s'ouvrir que si le pays concerné est suffisamment stable (politiquement, mais aussi économiquement). La Commission européenne établit alors un rapport de faisabilité et recommande l'ouverture des négociations au Conseil de l'Union.
  • Les ASA préparent les États à une adhésion future en introduisant les règles communautaires (l'acquis communautaire) dans divers domaines. La conclusion d'un ASA prouve la capacité d'un pays à entretenir des relations plus approfondies avec l'Union.
  • La conclusion d'un ASA peut être suivie d'une demande d'adhésion. Sur avis de la Commission, l'Union peut accorder au demandeur le statut de « pays candidat » et reconnaître politiquement les relations étroites nouées entre elle et ce pays.

Accords en vigueurModifier

Statuts des accordsModifier

  Croatie[4]   Macédoine[5]   Albanie[6]   Monténégro[7]   Serbie[8]   Bosnie-Herzégovine[9]   Kosovo[10]
Début des négociations
Initialisation (paraphe)
Signature
Ratification :
de l'État
  Union européenne [11]
  Allemagne
  Autriche
  Belgique
  Bulgarie NA [12]
  Chypre NA
  Croatie NA
  Danemark
  Estonie NA
  Espagne
  Finlande
  France
  Grèce
  Hongrie NA .2007
  Italie [13] [14]
  Irlande
  Lituanie NA
  Luxembourg
  Lettonie NA
  Malte NA
  Pays-Bas
  Pologne NA
  Portugal
  Roumanie NA
  Royaume-Uni
  Suède
  Slovénie NA
  Slovaquie NA [15]
  République tchèque NA
Entrée en vigueur
Résiliation 1er juillet 2013

SourcesModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

ComplémentsModifier