Accident ferroviaire de Pukhrayan

accident ferroviaire de 2016 en Inde

Accident ferroviaire
de Pukhrayan
Image illustrative de l’article Accident ferroviaire de Pukhrayan
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeDéraillement
CausesFracture des rails
SitePukhrayan, Uttar Pradesh
(Drapeau de l'Inde Inde)
Coordonnées 26° 14′ nord, 79° 51′ est
Caractéristiques de l'appareil
CompagnieIndian Railways
Passagers≈ 500
Morts151 (bilan provisoire)
Blessés182 (bilan provisoire)

Géolocalisation sur la carte : Inde
(Voir situation sur carte : Inde)
Accident ferroviaire de Pukhrayan
Géolocalisation sur la carte : Uttar Pradesh
(Voir situation sur carte : Uttar Pradesh)
Accident ferroviaire de Pukhrayan

L’accident ferroviaire de Pukhrayan est un déraillement survenu le à h 10 (UTC+05:30), près de Pukhrayan dans l'Uttar Pradesh dans le nord de l'Inde, sur la ligne de Indore à Patna.

Un bilan provisoire fait état de 151 morts et près de 200 blessés.

ContexteModifier

L'Inde possède le troisième réseau ferroviaire du monde mais ses infrastructures sont usées et manquent de moyens de communication et de signalisation modernes. Dans ce pays, la plupart des accidents de train sont dus à des erreurs humaines mais aussi à un manque de maintenance des voies. La ligne en question, qu'on appelle le « Patna-Indore Express » et qui est gérée par la Indian Railways, relie la ville d'Indore à celle de Patna sur plus de 1350 km en 27 heures[1].

AccidentModifier

Le train de quatorze voitures emportant environ 500 passagers a déraillé près de la petite ville de Pukhrayan, non loin de Kanpur, à environ h 10 (UTC+05:30). Les causes exactes de l'accident sont inconnues mais, selon l'exploitant ferroviaire, la rupture des rails serait suspectée[2],[3].

BilanModifier

Le dernier bilan provisoire fait état d'au moins cent cinquante et un morts et plus de cent quatre-vingt-deux blessés dont soixante-quatre graves[4],[5].

ConséquencesModifier

Le ministre des chemins de fer Suresh Prabhu a demandé une enquête sur l'accident. Le Premier ministre indien Narendra Modi affirme quant à lui que les victimes et leurs familles recevront des compensations financières. Quelques jours plus tard, cinq agents de la ligne, dont plusieurs ingénieurs, ont été suspendus et un autre cadre supérieur limogé[2],[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Rajesh Kumar Singh, « 115 killed after train derails in north India », sur usatoday.com, (consulté le )
  2. a et b (en) « Indore-Patna Express train accident: Rail fracture suspected to be cause of derailment », sur timesofindia.indiatimes.com, (consulté le )
  3. a et b « Les autorités indiennes suspendent cinq agents après un accident de train meurtrier », sur french.xinhuanet.com, (consulté le )
  4. (en) « Death toll in Indore-Patna Express derailment rises to 149 », sur hindustantimes.com, (consulté le )
  5. (en) « Kanpur train derailment: Death toll rises to 151 », sur timesofindia.indiatimes.com, (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :