Acanthite

minéral

Acanthite
Catégorie II : sulfures et sulfosels[1]
Image illustrative de l’article Acanthite
Acanthite
Général
Numéro CAS 12068-32-5
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique Ag2S   [Polymorphes]
Identification
Masse formulaire[2] 247,801 ± 0,005 uma
Ag 87,06 %, S 12,94 %,
Couleur Gris de plomb à noir
Classe cristalline et groupe d'espace et
Système cristallin monoclinique ou cubique
Clivage Pauvre [001], [110]
Cassure Sectile : sub-conchoïdale
Habitus en arborescence
Faciès Pseudocube et pseudooctaèdre
Échelle de Mohs 2-2½
Trait noir
Éclat Métallique
Propriétés optiques
Transparence opaque
Propriétés chimiques
Densité 7,246
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L’acanthite est un minéral composé de sulfure d’argent de formule Ag2S pouvant contenir des traces de sélénium.

Inventeur et étymologieModifier

Décrite par G. A. Kenngott en 1855. Du grec ancien ἄκανθα ákantha (« épine »), en allusion à sa forme des cristaux du topotype[3].

TopotypeModifier

Jáchymov (ex Sankt-Joachimsthal), Ostrov, Krušné Hory (Monts Métallifères), région de Karlovy Vary, BohêmeTchéquie.

CristallographieModifier

 
Acanthite, unité cellulaire

Le sulfure d'argent Ag2S se présente sous deux polymorphes :

La transition entre les deux polymorphes se fait à 179 °C. L'acanthite est la forme stable. L'argentite n'existe qu'à plus de 179 °C, en dessous, elle se transforme petit à petit en acanthite.

  • Les paramètres de maille conventionnelle sont : a = 4.229, b = 6.931, c = 7.862, Z = 4 ; bêta = 99,61° V = 227.21
  • Densité calculée = 7,24

GîtologieModifier

  • Ag2S a une genèse hydrothermale de température basse et moyenne. L'argentite est souvent associée aux « argents rouges » (proustite et /ou pyrargyrite) et à l'argent métallique et peut co-croître avec la galène dans les « galènes argentifères ».
  • L'acanthite se présente normalement comme pseudomorphose d'acanthite sur de l'argentite.
  • On a rapporté l'existence d'une phase de température encore plus élevée (Ag2S-I).

SynonymieModifier

Il existe pour ce minéral de nombreux synonymes[4] :

  • Acantite, Akanthite,
  • Argentite-β,
  • Argent vitreux
  • Argyrite, Argyrose
  • Daleminzite Pseudomorphose de stéphanite en acanthite ; les cristaux apparemment orthorhombiques ont trompé Breithaupt qui en avait fait une espèce.
  • Henkélite [5]

Gisements remarquablesModifier

Ce minéral est assez bien représenté dans le monde :

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. MINER Database von Jacques Lapaire - Minéraux et étymologie
  4. « Index alphabétique de nomenclature minéralogique » BRGM
  5. Précis de minéralogie Par Albert Auguste Cochon de Lapparent 1965
  6. Lapis 11(7/8), 13-60 (1986)
  7. Pierre G. Pélisson, Étude minéralogique et métallogénique du district filonien polytype de Paulhaguet (Haute-Loire, Massif Central français), thèse de doctorat, Orléans, France, 1989
  8. Inventaire Minéralogique de la France Numéro 11 Ariège tome 1 BRGM