Académie cévenole

société savante

L'Académie cévenole est une société savante fondée à Alès, en 1988.

Académie cévenole
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Objectif
encourager la recherche et la diffusion des connaissances sur les Cévennes
Siège social
Pays
Langue
Organisation
Membres
36 membres titulaires
Fondateurs
Jean-François Portal (d), André Haon (d), Henri Richter (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Président
Robert Aguillou (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Secrétaire général
Paul Fabre (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Affiliation
Publication
Annales de l'Académie cévenole
Site web
Identifiants
RNA

HistoriqueModifier

Elle est créée en 1988 sous la forme d'une association loi de 1901[1] par d'anciens élèves du lycée Jean-Baptiste-Dumas d'Alès, réunis autour du notaire Jean-François Portal[2], d'André Haon et d'Henri Richter[3].

En , l'Académie reçoit Jean d'Ormesson, qui signe son livre d'or[4].

ObjectifsModifier

L'objectif majeur de l'Académie cévenole est, pour la région des Cévennes, de favoriser :

  • la création artistique;
  • la recherche concernant les Cévennes, dans tous les domaines;
  • la diffusion de la connaissance sur les Cévennes et la culture cévenole.

CaractéristiquesModifier

L'Académie cévenole est composée de 36 membres titulaires et de 36 de membres d’honneur ou associés. Elle s'intéresse à tous les domaines culturels :

  • littérature,
  • histoire,
  • arts,
  • sciences...

Pluridisciplinaire, l’Académie possède divers groupes de travail et participe à de nombreuses manifestations. Elle édite chaque année des Annales de l’Académie cévenole[5]. Enfin, elle est référencée sur le site du CTHS[1].

Elle siège au pôle culturel et scientifique de Rochebelle, à Alès[1].

OrganisationModifier

PrésidentsModifier

Secrétaires perpétuelsModifier

Cabri d'orModifier

L’Académie décerne par ailleurs chaque année le prix littéraire du Cabri d’or[15],[16], créé en 1983 par André Haon et Gérard Montauban[17]. D'abord décerné par la CCI d'Alès (1984-2006), il passe sous l'égide en 2010 à l'occasion de sa refondation.

En 2010, une Association de soutien aux prix de l'Académie cévenole est créée, qui est dissoute en 2012[18], après la disparition du prix destiné à des élèves de l'École des mines d'Alès.

Depuis 2013, son jury est présidé par Marion Mazauric[19].

LauréatsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Académie cévenole - ALÈS », sur Comité des travaux historiques et scientifiques (consulté le 30 avril 2019)
  2. a et b Jacques Molénat, « Les beaux esprits de l'Académie cévenole », sur LExpress.fr, (consulté le 30 avril 2019)
  3. a et b Informations communiquées par Jean-Pierre Rolley, président de l'Académie de 2013 à 2014.
  4. « JEAN D'ORMESSON LE 1ER AVRIL À ALÈS »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur alescevennes.fr.
  5. « ACADÉMIE CÉVENOLE Une rentrée placée sous le signe de l'Unesco », sur Objectif Gard, (consulté le 30 avril 2019)
  6. https://prixlitteraire-cevennes.fr/wp-content/uploads/2019/01/histoire-du-cabri-dor-par-Je%CC%81ro%CC%82me-Cai%CC%88a-1.pdf
  7. https://www.librairiejeancalvin.fr/index.php/ljc/Multimedia/Conferences/Inauguration-de-l-exposition-Jean-Calvin-de-l-humanisme-aux-lumieres-de-la-foi-avec-Andre-Therond/(offset)/72
  8. THIERRY MARTIN, « Un Cabri qui vaut son pesant d’or et de gloire », Midi libre,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2020).
  9. http://www.academiecevenole.fr/Cabri_d_Or_2012.html
  10. http://www.academiecevenole.fr/Cabri_d_Or_2015.html
  11. Eloïse Levesque, « ALÈS Le Cabri d’or, « prix littéraire du terroir » », sur objectifgard.com, (consulté le 24 août 2020).
  12. « Présentation », sur www.academiecevenole.fr (consulté le 30 avril 2019)
  13. « L'escoubo n°2 - février 2003 », sur Issuu (consulté le 24 août 2020).
  14. http://www.academie-du-berry.com/256_p_40720/discours-andre-haon.html
  15. Abdel Samari, « PRIX DE L’ACADÉMIE CÉVENOLE "CABRI D'OR 2011" : VOICI LES 14 OUVRAGES EN COMPÉTITION », sur Objectif Gard, (consulté le 30 avril 2019)
  16. a et b « Alès : le Cabri d'or 2013 décerné à l'écrivain Christian Laborie », sur midilibre.fr (consulté le 30 avril 2019)
  17. Stéphane Barbier, « Alès : le Cabri d'or, prix littéraire des belles lettres cévenoles », Midi libre,‎ (lire en ligne).
  18. http://www.journal-officiel.gouv.fr/association/index.php?ctx=eJwNyMEKgCAMANB9SnQPIejSB9Slk3QX0WXCcLZp31*v!BzBJeDeAl6VA7gHhsBSWXxD0wRxHU!uxmLKXMzhS!oYOUyWu2om!nP3Ekdwd25bJ4J5gQ8EFx1V&cref=%2B16552753837221390185/_c=%2B10918029788328509946&ACTION=refine&JRE_ID=Languedoc-Roussillon/Gard
  19. a et b « http://www.alescevennes.fr/resources/medias/culture/cabri.d.or/cabri.d.or.2013.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  20. https://prixlitteraire-cevennes.fr/les-editions-precedentes/edition-2013/
  21. https://prixlitteraire-cevennes.fr/les-editions-precedentes/edition-2014/
  22. « Édition 2015 – Cabri d'Or, Prix Littéraire Cévennes » (consulté le 30 avril 2019)
  23. « Édition 2016 – Cabri d'Or, Prix Littéraire Cévennes » (consulté le 30 avril 2019)
  24. Elodie Boschet, « ALÈS Le Cabri d’Or pour « Alto Braco » de Vanessa Bamberger », sur objectifgard.com, (consulté le 24 août 2020).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier