Abul Qasim ibn Mohammed al-Ghassani

médecin marocain

Abul Qasim ibn Mohammed ibn Ibrahim al-Wazir al-Ghassani al-Andalusi (1548-1610) était un célèbre médecin à la cour des Saadiens[1], qui vécut à Marrakech et Fès.

Abul Qasim ibn Mohammed al-Ghassani
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Après qu'il a étudié la médecine avec son père, il est considéré comme le chef des médecins et des pharmaciens à Marrakech[2]. Il est l'auteur d'une polémique anti-Chrétienne, Apología contra los artículos de la ley Cristiana, rédigés à l'ordre de Mulay Zaidan[3] et probablement de Hadiqat al-azhar fi mahiyyat al-ushb wa-l-aqqar (Jardin de Fleurs dans l'Explication du Caractère des Herbes et des Médicaments), un traité sur la pharmacologie et la botanique[4].

Il est l'envoyé aux Pays-Bas du Sultan Marocain Mulay Zeidan. Lui succèdent dans ce rôle Al-Hajari et plus tard Yusuf Biscaino[5].

Un hôpital de Fès porte son nom.

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. G.A. Wiegers, "The Andalusi Heritage in the Maghrib" dans Ed de Moor (ed.
  2. S. EL OTMANI, M. EL YAMANI, M. TOUHAMI *, Histoire de la médecine au Maroc à l'époque saadienne, 4 p. (lire en ligne), p. 2
  3. Poetry Islamic literature in Spanish and Aljamiado by G.A. Wiegers p.193ff
  4. On his life see: Muhammad b. al-Tayyib al-Qaddiri, Nashr al-mathani li-ahl al-qarn al-hadi ashar wa l-thani, (M. Hajji and A. tawfiq ed.) 1977-86, vol.
  5. Romania Arabica by Gerard Wiegers p.410