Ouvrir le menu principal

Abū Ḥayyān al-Gharnāṭī ("Abū Ḥayyān de Grenade", nom complet Muḥammad ibn Yûsuf bin ‘Alî ibn Yûsuf ibn Hayyān un-Nifzī al-Barbarī Athīr al-Dīn Abū Ḥayyān al-Jayyānī al-Gharnāṭī al-Andalūsī[1],) a été un commentateur du Coran. Il a gagné une reconnaissance universelle comme le premier grammairien arabe de son époque[2],[3]. Il est également notable pour être le seul linguiste arabe à avoir pris un vif intérêt dans d'autres langues que l'arabe, en créant un certain nombre d'œuvres à la fois sur la linguistique comparée et de l'analyse approfondie et l'explication des grammaires de d'autres langues pour les locuteurs natifs de la langue arabe[4].

Sommaire

Sa croyanceModifier

Dans de nombreux passages de son tafsîr il a appuyé la croyance sunnite en confirmant le fait que Allâh n'est pas dans un endroit ou une direction.

Ainsi lors de l’explication de la parole de Allâh ta’âlâ : { وَلَهُ مَن فِى ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضِ‌ وَمَنۡ عِندَهُ لَا يَسۡتَكۡبِرُونَ عَنۡ عِبَادَتِه } [soûrat Al-Anbiyâ /19], il a dit : « Ici, il n’est pas visé par «’inda» (عند) l’endroit, car Allâh ta’âlâ est exempt de l’endroit. La signification est bien l’honneur par le mérite et l’élévation de l’éminence »[5].

Aussi lors de l’explication du verset 16 de Soûrat Al-Moulk, il dit : « La parole de Allâh {Man Fi s-Samâ} est au sens figuré, et les preuves selon la raison ont été établies que Allâh ta’âlâ n’est pas localisé dans une direction »[6].

Dans un autre passage de son tafsîr il dit : « Allâh ta’âlâ n’est pas dans une direction »[7].

Sa dénonciation des déviances d'Ibn TaymiyahModifier

L'Imâm Aboû Hayyân qui était contemporain d'Ibn Taymiyah témoigne dans l'un des ses ouvrages d'une hérésie de ce dernier.

Dans son tafsîr « An-Nahrou l-Mâdd » lors de l’explication de la parole de Allâh : « waçi’a koursiyyouhou s-samâwâti wa l-ard » [Âyatou l-Koursiyy], l’Imâm Aboû Hayyân Al-Andalouçi a dit : « J’ai lu dans un livre de Ahmad Ibnou Taymiyah, celui dont nous sommes le contemporain, un manuscrit de sa propre main qu’il a appelé Kitâbou l-’Arch [qu’il était écrit]: ” Certes Allâh s’assoit sur le Koursiyy et laisse un endroit libre pour y faire asseoir à côté de Lui le Messager de Allâh (صلى الله عليه وسلم) »[8].

L'éloge des savants envers Aboû HayyânModifier

De nombreux savants ou biographes ont fait son éloge. En voici quelques unes :

  • L’Imâm As-Souyoûti a dit de lui : « Il est le nahwi (spécialiste de la grammaire), le Loughawi (spécialiste de la langue Arabe), le Moufassir (spécialiste du tafsîr), le Mouhaddith (spécialiste de la transmission du hadîth), le Mouqri (spécialiste de la récitation), et l’Historien de son époque » [Al-Boughyah]
  • L’Imâm Ibn Hajar Al-‘Asqalâni a dit à son sujet : « Il est le Chaykh de son époque et le revivificateur des sciences ». Et il a dit aussi : « Il a une grande maîtrise du tafsîr et de ses explications » [Ad-Dourarou l-Kâminah]
  • As-Safadi a dit le concernant : « Il a une grande maîtrise du tafsîr, du hadîth, et des biographies ».
  • Ibnou l-Jazari a dit de lui : « L’Imâm, le Hâfidh, le Chaykh de la langue Arabe, des récitations, et qui est honnete et digne de confiance ».
  • Az-Zirikli a dit à son sujet : « Il compte de parmi les plus grands savants dans la langue Arabe, le tafsîr (l’exégèse du Qour-ân), le hadîth, les biographies, et les matières linguistiques». [Al-A’lâm]

RéférencesModifier

  1. « Names of Zahiri Scholars »
  2. S. Glazer, Abu Ḥayyān At̲h̲īr al-Dīn Muḥammad b.
  3. Alexander D. Knysh, Ibn Arabi in the Later Islamic Tradition.
  4. Kees Versteegh, The Arabic Linguistic Tradition, pgs. 10 and 164.
  5. « Aboû Hayyân Al-Andalouci dit que le mot «’inda» ne désigne pas un endroit pour Allâh », Islam Sunnite,‎ (lire en ligne, consulté le 19 février 2018)
  6. « L’Imâm Aboû Hayyân Al-Andalouci explique le verset {man fi s-Samâ} et dit que Allâh n’est pas dans une direction », Islam Sunnite,‎ (lire en ligne, consulté le 19 février 2018)
  7. « L’Imâm Aboû Hayyân Al-Andalouci confirme que Allâh n’est pas dans une direction », Islam Sunnite,‎ (lire en ligne, consulté le 19 février 2018)
  8. « L’Imâm Aboû Hayyân Al-Andalouçi dénonce l’égarement de Ibn Taymiyah », Islam Sunnite,‎ (lire en ligne, consulté le 19 février 2018)