Abraham van den Blocke

Abraham van den Blocke, né en 1572 à Königsberg et mort le à Gdańsk, est un architecte et un sculpteur allemand d'ascendance flamande.

Abraham van den Blocke
Naissance
Décès
Activités
Lieu de travail
Mouvement

BiographieModifier

Abraham van den Blocke est né en 1572 à Königsberg (Kaliningrad)[1]. Il est le fils de Willem van den Blocke (en) (avant 1550 - 1628)[2]. Ses frères Isaak, Jacob et David sont des peintres[3].

En 1584, la famille vit à Danzig (Gdańsk, Pologne) où il est formé comme sculpteur dans l'atelier de son père, un sculpteur et architecte flamand. Il a déménagé aux Pays-Bas pour d'autres études en 1590-95 et est devenu un citoyen de Danzig en 1596. En 1597, van den Blocke devint maître et créa son propre atelier en 1598[4].

Il travaille principalement à Gdańsk en tant que sculpteur et architecte[5].

Van den Blocke est décédé à Danzig la même année que son père et son frère Isaak, probablement d'une maladie infectieuse.

ŒuvreModifier

En 1598-1611, il fit un autel en pierre pour l'église Saint-Jean et devint architecte municipal en 1611. Van den Blocke construisit en 1609 la Golden Tenement House, la Porte d'Or (1612-1614) et fit une façade de l'Artushof (1616-1617). En 1606-1613, il réalisa des éléments pour le puits de Neptune et construisit le grenier royal pour le roi Sigismond III de Pologne. Il est le sculpteur de plusieurs pierres tombales et épitaphes dans l'église Sainte-Marie.

RéférencesModifier

  1. (en) « Abraham van den Blocke », sur rkd.nl (consulté le 5 janvier 2018)
  2. (en) Stefan Kozakiewicz, The Renaissance in Poland, Arkady, , 329 p. (lire en ligne), p. 210
  3. (en) « Willem van den Blocke », sur rkd.nl (consulté le 5 janvier 2018)
  4. Biography at Gdansk.pl
  5. (en) Gordon Campbell, The Grove Encyclopedia of Northern Renaissance Art, Oxford University Press, , 2324 p. (ISBN 9780195334661, lire en ligne), p. 170

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier