Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Abraham bar Hiyya Hanassi

Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Abraham bar Hiyya Hanassi
Biographie
Naissance
Décès
Vers ou vers Voir et modifier les données sur Wikidata
ProvenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
אברהם בר חייאVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Domaines

Abraham bar Hiyya Hanassi (אברהם בר חייא הנשיא, Abraham fils de [Rabbi] Hiyya « le Prince ») (v. 1070[1] - v. 1136[1]/1145[2]) est un rabbin, mathématicien, astronome et philosophe, également connu sous le nom de Savasorda (de l'Arabe صاحب الشرطة Sâhib ash-Shurta "Chef de la Garde"). Il est né à Barcelone (Espagne) et est mort en Provence (France). Il vécut principalement à Barcelone.

BiographieModifier

Il diffusa l'équation du second degré en Occident, en des temps troublés où le savoir voyageait peu.

Il est également auteur de Higayon haNefesh (Logique de l'âme) et Meguilat HaMegualè (Le Rouleau du Révélateur), premiers ouvrages philosophiques rédigés en hébreu, bien que la théologie, l'eschatologie et l'éthique y soient plus abordés que la philosophie proprement dite.

Sa pensée emprunte à Aristote autant qu'à Plotin. Ainsi, il souscrit à la doctrine émanationniste, mais intercale un monde de lumière et un monde de domination entre Dieu et les substances spirituelles. Ses conceptions de forme et matière sont, quant à elles, aristotéliciennes, car ces principes ne peuvent exister que dans le monde corporel et non dans celui des substances simples.

AharonimRishonimGueonimSavoraïmAmoraimTannaimZougot 

Notes et référencesModifier

  1. a et b Y. Tzvi Langermann, « Bar Ḥiyya: Abraham Bar Ḥiyya Savasorda », dans Thomas Hockey, The Biographical Encyclopedia of Astronomers, New York, Springer, , 95–6 p. (ISBN 978-0-387-31022-0, lire en ligne) (PDF version)
  2. Encyclopedia of the Middle Ages, Volume 1, By André Vauchez, Richard Barrie Dobson, Michael Lapidge, Page 8

Liens externesModifier