Ouvrir le menu principal

Abel Douay

général français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Douay.
Abel Douay
German crown Prince Friedrich Wilhelm contemplating the corpse of French general Abel Douay, Franco-Prussian War, 1870.jpg
Le prince Frédéric-Guillaume contemplant le corps du général Abel Douay, par Anton von Werner, 1888.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
WissembourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Officier, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinction
General Abel Douay

Abel Douay (1809-1870) est un général français tombé lors de la guerre de 1870.

État civilModifier

Charles Abel Douay est né à Draguignan (Var) le . Il est le fils de Charles Louis Barthélemy Douay, capitaine au 1er Régiment de ligne, chevalier de la Légion d'honneur, en garnison dans cette ville et de Charlotte d'Autane, son épouse.

Il épouse à Strasbourg, le mademoiselle Lina Aimée Louise Heancre, née le à Passy (Seine).

Il est tué au combat de Wissembourg le mortellement blessé par un obus.

Son frère, Félix Charles Douay (1816-1879), également général de division, a participé à l'expédition du Mexique et à la guerre franco-prussienne (prisonnier lors de la bataille de Sedan).

Carrière militaireModifier

Voir tableau ci-dessous.

Le général de division Abel Douay est le premier général français tué à l'ennemi pendant la campagne contre l’Allemagne : bataille de Wissembourg le .

Carrière militaire
Date grades Affectations
Elève-officier École spéciale militaire de Saint-Cyr
Sous-lieutenant 54e régiment d'infanterie de ligne
Lieutenant 1er régiment d'infanterie de marine
Capitaine
Capitaine adjudant-major
45e régiment d'infanterie de ligne
Capitaine 7e bataillon de chasseurs à pied
Chef de bataillon 9e régiment d'infanterie de ligne
8e bataillon de chasseurs à pied
Lieutenant-colonel 43e régiment d'infanterie de ligne
Colonel
65e régiment d'infanterie de ligne
Général de brigade 2e brigade de la 2e division d'infanterie
1e brigade de la 1re division d'infanterie du 4e corps campagne d'Italie
Commandant d'une brigade d'infanterie de la place de Paris
Commandant de la subdivision du Rhône et de la place de Lyon
Général de division Commandant la 7e division militaire Besançon
Commandant de la 2e division d'infanterie du 1er corps

CampagnesModifier

décédé au Geisberg (Wissembourg) en 1870 gravure disponible si besoin

DécorationsModifier

  • Décorations françaises
  • Décorations étrangères

Hommages patronymiques posthumesModifier

  • Il existe une rue et une caserne Abel-Douay à Wissembourg (le général est mort lors de la bataille de Wissembourg).
  • La ville de Draguignan, où est né le général, a connu une caserne Abel-Douay jusque dans les années 1950. Voir à ce sujet : Carte postale (le déplacement du curseur de la souris permet de voir le boulevard avec la caserne puis le boulevard aujourd'hui). La commune a aussi donné le nom du général à un rond-point situé au milieu du boulevard Léo-Lagrange.

AnnexesModifier