Abdul Kader El-Janabi

Abdul Kader El-Janabi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
عبد القادر الجنابيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités

Abdul Kader El-Janabi, né le à Bagdad, est un poète, journaliste, écrivain et traducteur irakien, libertaire.

BiographieModifier

Dans sa jeunesse, plusieurs membres de sa famille sympathisent avec le Parti communiste irakien et il est influencé par le surréalisme.

Mais dans les années 1960, il est contraint à l'exil à la suite de l'instauration d'un régime policier du parti Baas encouragé par les États-Unis.

Exilé en Grande-Bretagne, il se lie au mouvement trotskyste, l'International Marxist Group, dirigé par Tariq Ali.

Il part ensuite en France où il réside depuis 1972. Il y monte diverses revues dont Le Désir Libertaire ('Ar Raghba El-Ibâhiyya'). Il y publie des textes de libertins musulmans de l'époque du califat Abbasside de Bagdad ainsi que des textes de Georges Henein, précurseur du surréalisme en Égypte.

Se refusant à toute union sacrée dans le conflit israélo-palestinien, il se lie avec des écrivains israéliens et appelle à une solution juste dans le conflit. Il compose le recueil Nés à Bagdad avec Romy Somek. Il porte un regard très critique sur les intellectuels arabes qui « n'utilisent leur langue que pour devenir les fonctionnaires zélés du despotisme. »

Traducteur en arabe de Paul Celan, Max Jacob, Joyce Mansour et de divers poètes américains, El-Janabi voue une haine à la religion et mène une critique de la religion musulmane entre autres :

« Musulman, moi ? Impossible ! N'ai-je pas été expulsé de l'école coranique, où l'on m'avait pris de force à peine un mois plus tôt, pour n'avoir pu apprendre par cœur ne fût-ce qu'une seule sourate ? »

PublicationsModifier

  • Sables, Paris, coll. Arabie-sur-Seine, 1983.
  • Horizon vertical, Paris, Sindbad-Actes Sud, 1998, version française de Tarbiyat 'Abd el-Qâdir el-Janabi (Dâr el-Jadîd, Beyrouth, 1995)
  • Le spleen du désert, petite anthologie de poèmes arabes en prose, Paris, Paris-Méditerranée, 2001.
  • Le verbe dévoilé, petite anthologie de la poésie arabe au féminin, Paris, Paris-Méditerranée, 2001.
  • Reflets dans le miroir des sables, choix de poèmes, Bordeaux, L'Escampette, 2003.
  • Le Désir libertaire : le surréalisme arabe à Paris, 1973-1981, textes réunis par Abdul Kader El Janabi, Toulouse, Les éditions de L’Asymétrie, 2018.

Liens externesModifier