Abdoulaye Nderguet

chanteur tchadien

Abdoulaye Nderguet est un chanteur tchadien né le , à N’Djamena, dans la capitale du Tchad.

Abdoulaye Nderguet
Description de cette image, également commentée ci-après
Abdoulaye Nderguet enregistre pour la campagne Malaria no more de 2017
Informations générales
Naissance
N’Djamena,
Drapeau du Tchad Tchad
Activité principale Chanteur, auteur, compositeur, interprète.
Genre musical Musique africaine, world music, jazz, blues, chanson française, pop, Afropop, ethno-jazz
Instruments Chant, Guitare, Percussions
Années actives 1980 à nos jours
Site officiel gomusick.com

BiographieModifier

Abdoulaye Nderguet est né en 1972 à N’Djamena d’un père Sar (langue) et d’une mère arabe du Salamat. Il grandit à Sarh, chef-lieu de la province fluviale du Moyen-Chari[1].

Il en chante les traditions du sud mais aussi celles du nord : les chants arabes du Chari-Baguirmi, les rythmes et danses du Boulala, les berceuses et chants funèbres Sara.[réf. souhaitée]

En 1996, il accompagne au Fest’Africa de Lille Papa Wemba[2].

En 1997, il sort son premier album, Esprit, avec le groupe Tibesti[3]. La même année, il est classé 2ème lors du prix découvertes RFI[4].

En 2000 vient le Ngombi festival avec Tibesti et Ray Lema[source insuffisante][5]. Il crée ensuite le groupe Shila-Shila[6].

En 2014, il participe au Festival MASA à Abidjan[7]. Il s'investit dans la formation musicale au Tchad en privilégiant le mélange des sonorités tchadiennes avec les autres styles musicaux[8]. Il a collaboré avec d'autres artistes africains lors de différents concerts[9],[10].

Fin 2019, il participe à un concert à N’Djamena aux côtés de SeBa et du groupe français Bex Trio[11].

En octobre 2020, il est invité au Théâtre Gérard-Philipe (Saint-Denis) par le Bext'Tet pour enregistrer l'album L'âme du Blues au Triton[12],[13].

Abdoulaye Nderguet participe à la 32e édition du festival Africolor en 2020[14],[15].

DiscographieModifier

  • 1997 : Esprit avec Tibesti
  • 2000 : Balsa avec H'Sao
  • 2009 : Voix de Sable
  • 2013 : Monde Immoral

RéférencesModifier

  1. « Programmation festival : Abdoulaye Nderguet & le Bex’Tet », sur Africolor.com, (consulté le )
  2. « Iyalat : Abdoulaye Nderguet en concert pour la réouverture des programmes de l’IFT », sur Tchadinfos.com, (consulté le )
  3. Nguelsou balgamma, « Tibesti lance Soleil », sur Le pays Tchad, (consulté le )
  4. Teclaire Dina EKEDI, « Tibesti », sur musicinafrica.net, (consulté le )
  5. Daniel Lieuze, « Ngombi festival », sur musique.rfi.fr, (consulté le )
  6. Sylvie Clerfeuille, « Bio Abdoulaye Nderguet », sur afrisson.com, (consulté le )
  7. Gérard Daliam, « Abdoulaye Nderguet », sur afrisson.com, (consulté le )
  8. Maxime Houlona, « L'éducation musicale au Tchad », sur musicinafrica.net, (consulté le )
  9. « Tchad : Djemila et Abdoulaye Nderguet en symbiose », sur culturebene.com, (consulté le )
  10. Sao magazine, « Concert d’Abdoulaye Nderguet: le rossignol tchadien en démonstration à l’IFT », sur saomagazine.info, (consulté le )
  11. Lise Gloria BIVIGOU, « SeBa envoûte le public lors d’un concert de Jazz à l’Institut français du Tchad », sur GMTme, (consulté le )
  12. DP, « Abdoulaye N’Derguet, l’ingénieur des âmes », sur ialtchad.td, (consulté le )
  13. Rolland Albani, « Abdoulaye N’Derguet, est déjà à pied d'oeuvre avec le Bex'Tet à Paris », sur saomagazine.info, (consulté le )
  14. Vladimir Cagnolari, « Africolor démarre, et tout le monde est invité ! », sur pan-african-music.com, (consulté le )
  15. Pamgue Bienvenu, « L’artiste tchadien Abdoulaye Nderguet a produit un concert live stream à Paris », sur tchadinfo.com, (consulté le )

Liens externesModifier