Abderrahmane Djilali

historien algérien

Cheikh Abderrahmane Ben Mohamed El Djilali, né le à Bologhine et mort le [1] à Alger, est un théologien et historien algérien.

Abderrahmane Djilali
Image dans Infobox.
Cheikh Abderrahmane Ben Mohamed El Djilali
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 102 ans)
AlgerVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière Sidi-M'hamed (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
عبد الرحمان الجيلاليVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Très tôt versé dans l'étude du Coran (à 15 ans il avait terminé d'apprendre le Livre Sacré), Abderrahmane Djilali a étudié à la Grande Mosquée d'Alger (Djamaa Kabir), à la mosquée Sidi Ramdane et au mausolée de Sidi Abderrahmane Ethaâlibi. Ses maîtres furent le Cheikh El Bouziri, le professeur Bencheneb et les oulémas Bensmaïa, El Hafnaoui, Zeribi El Azhari et Brahim BenHassen[2].

Érudit, historien et sociologue versé dans le fiqh (science de l'Islam), il a animé de nombreuses émissions radiophoniques consacrées à la religion et aux questions sociales.

OuvragesModifier

En 1960, il obtient le Grand Prix Littéraire en Algérie pour la langue arabe pour son Histoire générale de l'Algérie qui en est à sa 8e réédition[3].

Il a également écrit d'autres livres consacrés au Pèlerinage à la Mecque, aux trois villes millénaires (Alger, Médéa, Miliana)[4], ainsi que des pièces de théâtre.

  • Histoire générale d'Algérie, T4, 4e édition, Beyrouth 1984
  • Histoire des Trois villes, Ed. Ministère de la culture, Alger 2005. (8e Édition) ; (1re Édition 1972)

Notes et référencesModifier

  1. Décès de Cheikh Abderrahmane Djilali, el-annabi / Le Quotidien d'Oran, 12 novembre 2010 (texte).
  2. Abderrahmane el-Djilali ou le souvenir d'un pieux historien, Kaddour M'Hamsadji, l'Expression du 24 novembre 2010
  3. https://www.djazairess.com/fr/horizons/108184
  4. https://www.elwatan.com/archives/culture-archives/folio-cheikh-abderrahmane-djilali-historien-01-12-2010

Lien externeModifier