Abdelkader Belmokhtar

cycliste algérien
Abdelkader Belmokhtar
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
BoufarikVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
2006Centre mondial du cyclisme
2007USM Blida
2008Centre mondial du cyclisme
2009Alas Peña
2010Telco-Reyno de Navarra-Alas Peña
2011Azysa-Conor
2012Azysa-Telco'm-Conor
2016-2017Groupement sportif des pétroliers Algérie
Équipes professionnelles
Principales victoires

Abdelkader Belmokhtar, né le à Boufarik, est un coureur cycliste algérien.

BiographieModifier

En 2006, Abdelkader Belmokhtar participe à plusieurs compétitions du calendrier amateur français et suisse, sous les couleurs du Centre mondial du cyclisme. Il est notamment 2e d'une manche du Maillot des Jeunes, ou encore 8e d'une épreuve du Circuit des plages vendéennes[1]. Cette expérience est cependant gâchée par une chute survenue lors d'une autre course en France, où il se fracture la clavicule. Il doit alors renoncer à prendre le départ de Liège-Bastogne-Liège espoirs[2]. Sélectionné pour les mondiaux espoirs de Salzbourg, il se classe 49e du contre-la-montre[3] et 114e de la course en ligne, à près de 7 minutes du vainqueur Gerald Ciolek[4].

Il se révèle au cours de la saison 2007 en terminant deuxième du Tour des aéroports, après en avoir remporté deux étapes. Aux Jeux panarabes, il récolte la médaille d'argent du contre-la-montre. En Coupe des Nations Espoirs, il se distingue en terminant 6e et 7e d'étapes sur le Tour des régions italiennes, ou encore 14e du Grand Prix du Portugal. Au Tour de l'Avenir, il se montre également en réalisant deux tops 15. Aux championnats du monde espoirs de Stuttgart, il se classe 55e du contre-la-montre[5] et 73e de la course en ligne, à plus de 3 minutes et 30 secondes du Slovaque Peter Velits[6].

En 2008, il termine 6e du Tour de Berne et 8e d'une étape du Tour des régions italiennes. Lors de la Coupe des nations Ville Saguenay, il s'illustre en prenant la deuxième place de la dernière étape, derrière le vainqueur final Thomas Vedel Kvist. En septembre, il est une nouvelle fois sélectionné pour disputer les championnats du monde, qui se tiennent à Varèse. Toujours chez les espoirs, il se classe 54e du contre-la-montre[7] puis abandonne lors de la course en ligne[8].

Pendant quatre ans, il court au sein de clubs espagnols. Durant cette période, il décroche un succès à Soria en 2011, et termine notamment deuxième de la Laudio Saria en 2009, au Pays basque[9]. Finalement, il ne parvient pas à décrocher de contrat en Europe et retourne courir en Algérie en 2013, dans l'équipe du Groupement sportif des pétroliers Algérie. En début d'année, il s'impose sur la troisième étape du Tour de Chlef, une compétition nationale[10] et termine 9e du Tour d'Algérie.

Début 2015, il prend la troisième place de la Tropicale Amissa Bongo.derrière Rafaâ Chtioui et Giovanni Bernaudeau. Sur les courses algériennes, il termine 4e du Tour international de Constantine et du Grand Prix d'Oran, 5e du Tour international d'Oranie et 8e du Tour international d'Annaba. Il devient par ailleurs champion d'Algérie du contre-la-montre, et remporte le Tour national de Chlef[11], pour la seconde année consécutive. En fin d'année, il figure parmi une liste des 20 coureurs nominés pour le titre de « Cycliste africain de l'année »[12].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI Africa Tour 33e[13] 188e[14] 22e[15] 47e[16] 26e[17]
UCI America Tour 327e[18]
UCI Europe Tour 974e[19]

Notes et référencesModifier

  1. « Dernières brèves des Elites 2 et Espoirs », sur velo101.com,
  2. « Belmokhtar blessé », sur djazairess.com,
  3. (en) Hedwig Kröner, « A dream comes true for Cornu », sur cyclingnews.com,
  4. (en) « Cool Ciolek shows more class », sur cyclingnews.com,
  5. (en) Gregor Brown, « Holland's Boom takes Under 23 title after two-man fight », sur cyclingnews.com,
  6. (en) Gregor Brown, « Peter Velits tops Under 23 rainbow sprint », sur cyclingnews.com,
  7. (en) Bjorn Haake, « Malori brings in first gold for host », sur cyclingnews.com,
  8. (en) Bjorne Haake, « Colombian Duarte spoils Italian party », sur cyclingnews.com,
  9. (en) « Jagoba Arberas (Naturgas Energía) se impone en Llodio. Crónica y TOP 10. », sur biciclismo.com,
  10. « CYCLISME: 9e Tour National de Chlef junior/senior (1re et 2e étapes) », sur planetesport.dz,
  11. « Tour national de Chlef : victoire de Belmokhtar (seniors) et Belabessi (juniors) », sur radioalgerie.dz,
  12. « Meilleur cycliste africain 2015: Barbari, Reguigui et Belmokhtar nominés », sur radioalgerie.dz,
  13. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  14. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  18. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  19. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :